Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Jeux du moment

    Partagez
    avatar
    Corran
    Citoyen

    Masculin Cancer Messages : 357
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33

    Re: Jeux du moment

    Message par Corran le Jeu 21 Juil - 19:55

    J'ai joué aux trois jeux Mount&Blade.

    Pour le moment ma préférence va à With Fire & Sword, le tout dernier. Principalement parce qu'il se joue sur une carte réelle. Les recherches historiques affectées semblent astronomique. Les uniformes des hussard sont assez fidèlement restitués, ainsi que les figures nobles emblématiques de l'époque.

    Par contre, on peut regretter la variété de quêtes plus importante dans Warbrand, en plus d'une absence de choix du passé du héros qui lui donnait des avantages ou des inconvénients ainsi qu'un vrai passif. C'était une fonction déjà présente dans le 1.

    On peut aussi regretter la présence d'objets uniques ou de faction. On se retrouve toujours avec le même combot casque/armure/arme peut importe qui on rejoint.

    On dirait aussi que le jeu est sortit avant qu'il soit finit, un peu comme Kotor 2. Deux des cinq factions n'ont pas de quêtes spéciales à elles. C'est bien dommage en fait.

    Je n'ai pas encore eut le temps de jouer des mods à part Native Expension pour le 1.
    Malgré toutes les bonnes améliorations, le jeu est franchement trop dur. -_-
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: Jeux du moment

    Message par Prok' le Jeu 21 Juil - 20:29

    Ah oui c'est pour ça que je faisais une comparaison avec Aliens (le film) : c'est tellement bourrin qu'on s'y retrouve plus (le passage sur la foreuse, haha), et les deux derniers chapitres heu oO
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Jeux du moment

    Message par Srkat le Jeu 21 Juil - 21:16

    Jeu du jour, rapidement: Lucid, sur PC.

    En gros, ça consiste a eliminer les blocs d'une meme couleur en traçant une ligne dessus.
    Pour cela, il faut pouvoir relier tous les blocs du groupe d'un seul trait a la souris, on peut zigzaguer mais pas croiser.
    On gagne un niveau en remplissant la jauge "lucid", c'est a dire en eliminant les couleurs indiquées a gauche, parfois avec un minimum de blocs simultanés nécéssaire. Ce qui permet egalement d'augmenter le multiplicateur de points et fait appraitre des blocs bonus effaçant toute l'aire de jeu, ou rapportant un gros bonus de score a la fin du niveau. Le multiplicateur revient a 1 si on élimine une autre couleur.

    Euh... ah, oui, effacer un groupe formant une surface (au minimum un carré de 2x2) donne également un bonus de points.

    Voila, en gros, c'est tout.



    Le genre de jeu pas spécialement passionnant chez soi mais qui peut sauver une journée ou l'on s'emmerde au boulot, car ne requierant pas beaucoup de concentration ni beaucoup de mouvement, et n'impose pas non plus de limite de temps. A vrai dire, je suis meme pas sur qu'il y ait un game over.

    Cout: 4€ sur Steam, 20$ sur le site officiel (lol).
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Jeux du moment

    Message par Ju le Jeu 21 Juil - 23:29

    Ca c'est dans mes cordes Laughing
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Jeux du moment

    Message par Srkat le Lun 25 Juil - 20:14

    Jeu du jour, Yakuza 4.

    J'aime bien la série Yakuza, surtout son décor, on s'y croirait. Le japon, vu du haut d'une montagne de muscles. Et quand l'histoire nous lache un peu, on peut glandouiller peinard. Par exemple, aller en salle d'arcade claquer son pognon pour chopper des peluches de poussins multicolores, ce qui m'a fait marrer un moment vu le bourrin qu'on promene.

    Et, grace a ce jeu, j'ai appris un truc: le pachinko, en fait, c'est chiant Smile
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2614
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Jeux du moment

    Message par Giromu le Lun 25 Juil - 20:38

    T'es pas Japonais. Tu peux pas compreeeeendre!
    -excuse culturelle nipponne
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Jeux du moment

    Message par Ju le Lun 25 Juil - 20:59

    Srkat a écrit:Jeu du jour, Yakuza 4.

    J'aime bien la série Yakuza, surtout son décor, on s'y croirait. Le japon, vu du haut d'une montagne de muscles. Et quand l'histoire nous lache un peu, on peut glandouiller peinard. Par exemple, aller en salle d'arcade claquer son pognon pour chopper des peluches de poussins multicolores, ce qui m'a fait marrer un moment vu le bourrin qu'on promene.

    Et, grace a ce jeu, j'ai appris un truc: le pachinko, en fait, c'est chiant Smile

    Petite review que j'avais faite de l'épisode 3 -jamais terminé comme 99% des jeux auxquels je touche...- (possible perturbations de la taille des images) :


    Sinon l'autre jour j'ai rejoué un petit moment à Yakuza 3 et c'était de nouveau un moment de pure hallu. J'avais trop trop l'impression de "jouer à un manga" dans la veine de GTO. C'était plutôt plaisant. Cette impression m'est venue, entre autre, par le fait qu'il m'a fallu environ 2h30 pour arriver à faire ce que je voulais (à savoir traverser le quartier pour me rendre simplement à un endroit) tant il m'est arrivée de chose en chemin. Récit :


    - Ce qui suit spoil des évènements tant "principaux" que secondaires d'un ou deux chapitres donc je vous invite à vous épargner cette lecture si vous êtes plutôt persuadé de faire le jeu un jour. Il se peut que j'ai interverti des évènements également (ce qui ne change strictement rien à l'affaire) histoire de garder un semblant de découverte du jeu pour ceux qui le feront et auraient tout de même lu ce qui suit -


    C'était le chapitre IV il me semble et en tout cas j'étais encore à Okinawa. Au passage, j'ai lu dans plusieurs tests/commentaires que les habitués de la série n'appréciaient pas trop cette partie et s'ennuyait un peu en attendant le retour à Tokyo... Personnellement j'y suis toujours et j'apprécie grandement l'ambiance de la ville (enfin, des deux quartiers et demi accessibles) et surtout celle de la plage et de l'orphelinat. Quand je me déplace dans cette zone j'ai l'impression, non plus d'être dans un manga mais, tout simplement d'être dans un anime. "Dans", pas "devant". Totalement dépaysant ET agréable.


    Vacances ;.;

    Ma partie, donc. J'ai repris le jeu à une cabine téléphonique qui m'avait servie de point de sauvegarde / gestion d'inventaire. Je ne me souvenais plus si j'avais déjà trouvé des clés de consigne et plutôt que de vérifier l'inventaire je décide de marcher jusqu'aux dites consignes afin de voir si j'ai l'occasion d'en ouvrir ou pas (durant tout le jeu on trouve sans arrêt des clés de consignes par terre et en hauteur. Elles permettent d'ouvrir les casiers qui contiennent tous des objets plus ou moins utiles).

    En gros j'ai deux rues à prendre pour y arriver. Quelque chose de l'ordre de 30 secondes pour arriver à destination si pas de combat en chemin. Sauf que...

    Je n'avais pas fait 5 mètres qu'un yakuza se dirige vers moi et me provoque sous un prétexte futile avec ses comparses. Deux cônes de signalisation et un vélo dans les dents plus tard il s'excuse humblement et me propose de prendre son argent en dédommagement.

    "Après quelques coups le vélo cassa mais la roue je ramassa"

    Ca fait pas 6 minutes de jeu et je suis déjà en mode Onizuka... Je croise donc les doigts pour éviter les prochains combats avant d'arriver aux consignes et tout se déroule comme prévu. Sauf qu'à mi-chemin je passe devant l'équivalent du McDo local.

    Tiens. C'est là que j'avais rencontré une assez jolie fille que j'avais eu l'occasion d'emmener au Karaoké -très chouette au passage!-. Je ne résiste pas à l'envie de vérifier si elle est à nouveau là, elle qui m'avait abordée sous prétexte qu'un des types attablé la suivait. Je rentre. Et bingo, elle se trouve bien au même endroit. Ni une ni deux je choisis de la sortir et de l'emmener dans un restaurant cette fois. Très nombreux dans le jeu ils permettent de reprendre de la vie... et de gagner de l'expérience en y mangeant !


    "You, me and a special time in a special room mmmh ?" *clink clink*

    Notre petit tête à tête se passe bien, y a des cœurs partout et en sortant elle me confie qu'elle a une requête à me faire: Son père, patriarche de famille riche, ne voit pas d'un bon oeil que sa fille unique vive seule à Okinawa. Ne pourrais-je pas jouer le rôle de son petit ami à sa prochaine visite ? J'accepte et prend congé après qu'elle m'ait promis d'appeler sur mon portable dès son arrivée. Surprise!, je n'ai pas fait 4 mètres de plus en direction des consignes que mon gsm sonne.

    Papa et sa fille m'attendent au pied de la station de trains... là où j'ai commencé mon parcours de l'Enfer il y a moins d'un quart d'heure ! Décidant de jouer le jeu -contexte d'urgence- j'opère un magnifique demi-tour avec le joystick gauche et je fends la foule en direction de ma "dulcinée".

    Arrivée; présentations; "Etes-vous sûr d'être la personne idéale pour ma fille ?". La réponse "oui" entraîne donc la réaction attendue: "Prouvez le en battant le garde du corps de la famille !".

    Une poubelle et trois prises plus tard, Papa m'avoue qu'il savait depuis le début pour notre arrangement, qu'il est content que sa fille ait un super ami et me tape dans le dos avant de filer. Je m'attends donc à pouvoir reprendre la route Sacrée Vers Les Consignes mais non, la fille n'en a pas fini avec moi: Elle se rapproche, minaude en me remerciant et m'explique qu'elle tient à me montrer sa grande reconnaissance... Changement de décor: Nous nous retrouvons devant un Love Hotel -toujours ce côté manga très présent je vous dis- après un entretien visiblement intéressant puisqu'il y a des coeurs partout, que "oh oui tu es l'homme de ma vie Kiryu" et que je ramasse 5000 points d'expérience Laughing Laughing

    Enfin la paix. Je regarde autour de moi et pousse un (faux) soupir de (faux) agacement: Le quartier "chaud" est à l'opposé de celui des consignes, le point de départ étant maintenant à peu près à mi-chemin de ma position actuelle. Je me remets donc en route mais bien vite un groupe de "street punks" m'avise que mes fringues sont forts sympathiques mais leur iraient encore mieux à eux. Le chef de la bande en est particulièrement persuadé puisque le combat commence avec sa sale main pleine de doigts sur ma chemise. Ni une ni deux: QTE (ultra simple d'une touche) et le voilà qu'il vole à travers la vitrine de la galerie voisine -en fait de galerie il s'agit d'un "magasin" avec des affiches de lieux et où un steward vous renseigne sur les lieux de la nuit des environs-.
    Je finis de m'expliquer avec le reste des manants, m'attendant presque à voir Kazuma -le héros- s'acheter des Air Max avec leur argent comme Onizuka dans le tout premier tome de GTO (je crois). A défaut d'air max je récolte encore quelques milliers de yen.

    Hop, un petit crochet à l'intérieur de la galerie tant qu'à faire mais le steward ne m'apprend rien de nouveau... hormis le fait qu'il n'a pas encore eu le temps de faire le ménage (et effectivement je marche encore sur les bris de verre). Bon. Cette fois c'est décidé, j'arriverai à la consigne en ligne droite !

    ...

    Mais attendez là, oh... Qu'est-ce qu'il fout le petit gros à jouer les équilibristes au bord du canal ?? Nan mais ça va pas ? Vous voulez bien descendre monsieur!! Ah, vous allez me raconter vos malheurs... Etrange comme je m'y attendais.

    Bon, le dit monsieur était en dette et à contracté une assurance-vie dans le but de se suicider et faire obtenir l'argent à sa famille avant qu'on leur casse tous leurs genoux. Je lui explique donc que ça ne marchera pas, qu'un suicide c'est pas une mort naturelle et que de toute façon un décès dans l'année suivant la signature du contrat est classé "trop suspect". Comme il panique en se demandant quoi faire à la place je lui conseille simplement de "travailler plus pour gagner plus". C'est à la mode en ce moment paraît-il Laughing

    Le coeur empli de joie à l'idée d'avoir empêché l'eau du canal de devoir charrier un gros débris je reprends ma route vers [...] et arrive à mon premier point de départ, la cabine téléphonique au pied de la station de trains. J'en profite pour voir les choix qui me sont proposés et ils n'ont pas évolués puisque liés au scénario: Je peux me rendre à l'orphelinat (et tenter de réussir à pêcher un poisson après avoir ramassé un vers dans la cour) ou aller directement au club de golf où je suis sensée rencontrer un élu de la ville concernant un problème de maltraitance d'enfant, enfin de racket plutôt.


    Oh et puis merde. Golf.


    "Tiger Wood a tout perdu. Moi je vais tout gagner"

    Après avoir suivi la petite cut-scène qui a un arrière goût de deus ex machina me voilà introduite sur le parcours en compagnie de l'élu en question. L'occasion de jouer à un des mini-jeux plutôt pas mal fichu, un clone à peine moins bien des productions du genre (gestion des clubs, de la force de frappe, du point d'impact, des types de terrain etc).
    La victoire en poche je compte bien reprendre mon périple sans fin mais non. Après réflexion et toujours dans l'idée de "réalisme" je décide de me rendre à l'orphelinat pour mettre un terme définitif au problème. Ce qui me conduira à la fin du chapitre et au début du suivant après quelques dialogues d'ambiance.

    C'est ainsi que je me retrouve le jour suivant à gérer un autre problème des enfants à ma charge: L'une d'elle s'est fait voler son argent de poche. Et comme des types louches tournaient autour de l'orphelinat c'est plutôt inquiétant, non ?

    L'affaire réglée je décide de profiter de la soirée pour me rendre à nouveau en ville et la parcourir pour la première fois en mode "nuit". Quelques secondes plus tard me voilà à nouveau à proximité de l'éternel escalier de la gare qui sied à côté de la non moins éternelle cabine téléphonique. Ainsi que d'un groupe de rageux à qui m'a tête ne revient pas.
    Deux bouteilles en verre, une enseigne de magasin et quelques milliers de yen plus tard je continue ma route et arrive de nouveau devant le McDo made in Okinawa et décide d'avaler un morceau histoire de me refaire une santé: En effet dans le groupe gentiment remis à sa place à l'instant se trouvait deux voyous fortement charpentés m'ayant renversée une ou deux fois avec aisance de par leurs statures respectives.

    Je m'attendais à ne PAS voir ma reconnaissante amie et je n'ai pas été flouée: A sa place ce tenait une autre non moins belle jeune femme :3

    Oubliée la résolution. Je l'emmène au karaoké espérant faire autant mouche qu'avec la première... qui m'envoie à l'instant un sms me précisant que je suis l'homme de sa vie etc etc. Deux chansons plus tard on se quitte bons amis et je me rends d'un bon pas... à la fichue cabine téléphonique -sauvegardant au passage- puisque le karaoké, à l'instar du Love Hotel se trouve dans le quartier le plus éloigné. Les trente secondes de jeu se sont déjà transformées en pas loin d'une heure et demi...


    "C'est la danse des canards, qui en sortant de la mare, se secouent le bas des reins et font coincoin"

    Je pensais être enfin libérée du poids des lourdes responsabilités quand un petit éclair brillant attire mon attention dans une ruelle: Les clés de consignes sont nettement plus visible de nuit apparemment et clignotent à l'écran tels des feux d'échoueurs de navires.

    Vite fait, je la ramasse avec une petite pensée émue à la personne à qui je vais bientôt emprunter un objet à long terme.
    Mais ne voilà-t'y pas qu'une autre clé me fait signe au loin, m'entraînant dans une direction autre que celle voulue ! C'est ainsi qu'une orgie de clés plus tard je me retrouve à proximité de deux personnes discutant âprement. Visiblement une mère panique, son enfant ayant été enlevé.

    Ni une ni deux je propose mon aide et règle le problème..... près de mon point de départ. NONDIDJÛÛ !! Le destin refusera-t-il éternellement de me conduire dans la foutue bonne direction ? En tout cas c'est ce qu'il semble penser puisque je bouscule malencontreusement le chef d'une bande de yakuzas. L'homme en question se jette à terre et fait mine d'avoir la jambe cassée, ses collègues s'empressant de me réclamer un million de yen pour les frais médicaux. GTO ne plane pas loin vous dis-je.

    Il ne fallait pas moins de ce cinéma pour que je reconnaisse le filou: Lors d'une précédente rencontre il avait prétexté une fracture au bras pour (tenter de) me soutirer de l'argent durement gagné !
    Inutile de dire que l'histoire se termina de la même façon malgré le nombre de punching-ball plus important (au passage le jeu propose de donner l'argent plutôt que des câlins). Et une fois n'est pas coutume je reçois un objet plutôt que du liquide (de l'argent, bande de sales déviants, de l'argent !).

    Paf, inventaire plein malheureusement. J'envoie donc (automatiquement) un objet vers ma "planque" et décide de faire un tour à celle-ci pour réarranger mes objets et enlever la multitude de choses glanées par ci par là et qui me sont totalement inutiles actuellement, par fait ou par choix: radio cassée, armes, boissons nutritives, colifichets, ...
    Je fais rapidement le ménage et m'apprête à reprendre ma quête quand une tête connue vient me demander une aide immédiate: La fille adoptive du boss yakuza du coin avec qui je me suis déjà expliquée a été enlevée !


    Le chef du coin a au moins un argument tranchant

    Quelques dialogues et bourre-pifs plus tard je me vois contrainte de nettoyer tout un Q.G. "ennemi" non sans avoir fait la rencontre d'un marchand d'armes en tout genre et m'être procurée un long bâton bien pratique.

    D'étage en étage ce ne fût que sueur et corps étalés. Me doutant de l'existence d'un boss de fin j'économisai mon arme (cassable comme toutes les autres), préférant ramasser battes et katanas sur les yak' trop bêtes que pour m'éviter. C'est au grand cri de "CONSIIIIIIIIGNES" que je finis par arriver dans le bureau final, arène munie d'un nombre intéressant d'objets utilisables allant de la table au canapé.
    Quelques dialogues émouvants plus tard me voilà repartie vers mon but désormais sacré et duquel rien ne pourrait me détourner, c'est-ju-ré.


    "Tu vois, c'était rien du tout. Si tu veux tu viens dans mon orphelinat et je t'éduquerai pour que tu sois une bonne hotesse de bar dans Yakuza 4"

    De par ma position je décide de couper par la galerie marchande, véritable plaisir pour les yeux, afin de rejoindre les consignes le plus rapidement possible. C'est bien sûr à ce moment là qu'un jeune mal avisé décide de s'emparer du sac d'une pauvre grand-mère pour s'engouffrer dans le... le... Marché couvert ?? Y a une zone que j'avais pas encore vue ?! ARGH. Et ne voilà t-y pas quand le cherchant dans les allées étroites et encombrées je crois une autre tête connue qui me propose de l'accompagner dans sa ronde, ARGH !

    Je passe en mode Flash Gordon (dédicace à ZOOM ZOOM ZOOM SHELDOOOON Laughing ), ramène le sac ET le gamin à SA grand-mère (non mais !), retourne à l'intérieur du marché couvert pour participer à la ronde de surveillance de ce yakuza proche du peuple, l'aide à faire cracher leurs dents à quelques malotrus dans un finish particulièrement stylé à l'aide d'un thon qui fait la moitié de ma taille (et qui perdit sa tête sur la fin) et m'enfuis littéralement vers la sortie de la galerie marchande... ou presque. Juste un léger détour par cette petite ruelle où j'ai découvert un cercle de jeux clandestin. Le temps de deux ou trois parties à des jeux purement nippons, d'échanger mes points contre des lots et je file pour de vrai vers la sortie...où m'attend une mère épleurée. Je me charge vite fait de son problème -non sans humour- et cavale sur le trottoir en direction de ... Je n'ose même plus penser le mot tellement j'ai la poisse virtuelle qui me colle (pour mon plus grand plaisir, en fait).

    Chemin faisant je passe, bien entendu, devant le McDo et décide, bien entendu, de voir quelle chair fraîche m'y attend :3
    C'est la seconde dont le nom m'échappe maintenant mais qui n'en est pas moins prête à me suivre quelque part. J'opte pour un restaurant (différent de celui dans lequel je conduisis ma première conquête... je ne suis pas un monstre voyons !)

    Une petite cut-scène plus tard nous voilà, elle ravie et moi le ventre plein (et donc ravie manifestement) sur le trottoir. L'occasion pour elle de me faire à son tour une demande d'aide à propos de sa mère, de dettes, et de vilains pâbôs. Comme précédemment je promets de répondre à son appel quand le besoin s'en fait sentir et comme précédemment le besoin se fait sentir après avoir parcouru quelques mètres.

    Tiens, la maman habite dans la ruelle où se trouve le cercle de jeux. Je crois que quelqu'un quelque part à décidé de me faire tourner en rond.

    Etrangement je solde le problème à l'aide de divers objets contondants, profitant pleinement de ma barre de HEAT entièrement pleine. C'est moche. Très moche. Presque autant que le fait que je me retrouve UNE FOIS DE PLUS à l'opposé de mon objectif. Et oui. Devant le Love Hotel. Après une séance de "gratitude" (non montrée, rêvez pas). Avec ma seconde conquête. Touchant quelques milliers de points d'xp au passage.

    Le jeu semble aimer distribuer points et yen par milliers.


    "Vous avez demandé l'heure ? Attendez je regarde."

    Bon, ce coup-ci je me dis que ça ne sert à rien de lutter contre la fatalité. Je me décide pour la première fois à mettre mon focus (dédicace FF13) momentanément de côté ! J'ouvre la carte de la ville et recherche un café sympa dans les environs. Je penche pour le Sky et m'y rends, constatant au passage que la vitrine brisée par mes soins à proximité à été remplacée.

    Bingo, l'endroit me plaît. Loungy, tendance, lumière bleutée... Le café du jeudi soir où on sort bien sapée entre amis pour boire des cocktails chers et grands. Je décline l'offre du barman qui me propose la carte et me rends un peu plus loin où des bornes à fléchettes m'attendent, pratiquement certaine qu'on peut y jouer.

    Tu m'étonnes. Non seulement on peut y jouer (le tout bien présenté avec un contexte de carte de membre etc) mais en plus il y a masse titres à débloquer, des adversaires de différents niveaux à affronter et, comble du perfectionnisme, trois types de jeux dont les deux officiels (301 et 501 pour ceux qui connaissent ^^).

    Je tente bien entendu ma chance -contre un employé du café de niveau débutant- et empoche la mise. Assez de fléchette pour ce soir malgré le déblocage d'un premier titre qui pousse clairement à en chercher d'autre. Les petits malins.

    Je me dirige plutôt vers un homme attablé qui me propose un jeu à boire. AH ! Voilà qui me plaît et me rappelle mes heures de gloire estudiantines ! Ni une ni deux j'accepte... Et perd lamentablement, me retrouvant avec une ardoise monstrueuse à payer et une jolie icône me signifiant que je suis bourrée. Mais heu ! M'en fou d'abord ! Et je me dirige vers le fond du bar où m'attend cette fois une table de billard *_____*


    "Je vais te plumer comme une noob mais tu le sais pas encore."

    Sans surprise, différents types de partie sont jouables (8-ball, 9-ball et un troisième encore). Je décide de me lancer en jouant contre un employé débutant une fois de plus et perd mon second jeu de la soirée. Peut-être est-ce du à ma vue brouillée par l'alcool ? Titillée je relance une autre partie et choisis d'inviter une de mes pouliches même si c'est plus cher. J'appelle donc la première des FDMV (alors que je viens de recevoir un sms de la seconde me jurant ses grands dieux que je suis aussi l'homme de sa vie :ange: ).

    Victoire écrasante de ma part qui me donne accès à un mini-jeu typique au billard, permettant de gagner un lot de consolation pour la malheureuse perdante.


    Cut-scène du premier coup. Pour le reste on ne voit pas les persos.

    Bien.

    Mais c'est pas tout ça.

    Consignes.

    Et cette fois je me dirige d'un pas décidé, sûr et ferme que rien ni personne n'arrêtera ! Miracle d'ailleurs, j'arrive sur la place qui jouxte le petit escalier menant aux casiers si attendus. L'occasion pour un groupe de jeunes lycéennes de me faire part d'une rumeur typiquement nippone: Des bruits étranges émanent d'une des consignes la nuit...

    Quelques marches plus tard je suis enfin dans le saint des saint ! Mon appartement va sûrement partir en flammes avec ma console et ma télé !

    Ouf, non. Mais le jeu, qui a visiblement compris mon objectif et a décidé de m'en faire baver jusqu'au bout, me force à parler à une jeune femme alors que les casiers sont visibles juste derrière elle ! Une vraie torture ! Heureusement ça ne prend pas longtemps, juste un prétexte à un mini-tutorial sur comment ramasser des clés perdues en hauteur.


    GNNNNNNN.

    On.Y.Est.

    Je vais ouvrir le premier casier dont je possède la clé et...

    *baston*. *Soupir*.

    Mais ça y est. L'endroit est calme, désert. Les consignes juste devant moi, à portée de main. D'affreux bruits s'élèvent de l'une d'elles tels les gutturaux cris d'un fantôme de lycéen mort après avoir sauté de l'éternel toit-de-l-école-avec-la-petit-grille-qui-sert-à-rien. Je viens de récupérer la clé concernée en plus. Gasp.

    Mais qu'est-ce donc ? Un fantôme, pour de vrai ? Un démon ? Un incube ? Un esprit mal faisant ? Un kappa égaré ?



    J'ouvre et...

    ...
    Spoiler:

    Faîtes le jeu :p

    edit Koma : j'ai édité ton message juste pour enlever les bouts de balises qui traînaient toutes seules et réajuster les images, je n'ai pas touché au corps du texte Wink
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Jeux du moment

    Message par Srkat le Lun 25 Juil - 22:32

    Voila. Yakuza, c'est exactement ça: la surface du jeu est assez limitée mais tellement touffue qu'il est impossible de la traverser en ligne droite, malgré le fait que l’opération prendrait moins d'une minute.
    Y'a simplement trop de choses a voir et a faire... et même les rencontres aléatoires ne sont pas une corvée avec les combats assez simples et aux coups TRES dynamiques.

    Jusqu'ici, dans le 4, j'ai vu: le karaoké (plutot cool), les bars a hotesses (une partie drague, une partie gestion avec un des persos), le shogi (il me faudrait apprendre les regles, mais le mini jeu a l'air bien foutu), le pachinko (chiant), je sais que le golf est de retour, qu'il y a aussi le mah-jong, j'imagine que les jeux de bars trainent dans un coin, j'ai pas trouvé le tripot clandestin mais y'en a un, y'a les arcades, la chasse aux clés, les challenges, et quelques quetes secondaires assez marrantes... oh, et y'a l'histoire principale, aussi, avec des scenes de dialogue treeeeees longues histoire que le scénar ne soit pas trop noyé dans la masse. Scénar qui démarre au début du jeu, cette fois, et pas après cinq bonnes heures. L'orphelinat formait une bonne intro, mais 'faut quand meme pas trop pousser.
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Jeux du moment

    Message par Srkat le Jeu 28 Juil - 20:15

    Jeu du jour, Child Of Eden.

    Ce truc la:



    On sent bien que c'est le papa de Lumines qui est derriere, on y retrouve un bon paquet d'effets sonores ainsi que Lumi des Genki Rockets.
    Mais si, elle, là.



    D'ailleurs, le but, c'est de la sauver, ou plutot de sauver sa conscience sur l'internet du 23ème siècle, rebabtisé Eden. Et pour ça, on doit eliminer des virus informatiques en les canardant.

    C'est sensé fonctionner avec kinect, le machin a détecteurs de mouvements de Krosoft.
    Bah, ça donnerait presque envie d'en acheter un, tiens.

    En
    attendant, je joue a la manette, puisqu'on peut: c'est tres jouable. On se fait parfois toucher parce que le curseur manque legerement de vitesse, mais avec un poil d'anticipation, y'a pas de souci, en tout cas pas au début (je l'entame juste).
    Bref, il s'agit d'un jeu de shoot bien ficelé, plein d'effets de lumieres, de sons, de musique, et pas stressant pour un sou bien qu'il soit assez facile de se planter. Il est cependant possible de jouer en étant invulnérable, si on veut juste profiter des visuels. On tire un laser a tete chercheuse pouvant verouiller jusqu'a 8 ennemis d'un coup, plus on en élimine simultanément, plus on marque de points, sachant qu'un bonus vient récompenser une salve de tir suivant le rythme de la musique. On dispose aussi d'un tir mitrailleuse utile pour quelques ennemis et eliminant les projectiles, ainsi que de l'euphorie, la "bombe" du jeu eliminant tout ce qui se trouve dans les parages.

    Voila, voila. C'est sympa, je suis content de l'avoir pris, mais je suis pas sur que ses 50€ soient justifiés pour tout le monde.
    avatar
    Koma
    Sonic youth

    Masculin Lion Messages : 434
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 30
    Localisation : Lyon

    Re: Jeux du moment

    Message par Koma le Sam 30 Juil - 9:44

    Yakuza est l'une des rares licences qui me font envie chez les exclus Sony. J'espère vraiment que Sega éditera ces derniers chez Microsoft une fois les contrats d'exclusivité terminés, tant les jeux ont l'air fun et complets.

    D'ailleurs y'a pas un Yakuza avec des zombies si je me gourre pas ?

    Je pense que ce que retrouvent les gens dans Yakuza, à vous lire, c'est un peu ce qui à l'époque avait fait le succès de Shenmue : il y a une quête, mais plein d'à côté inutiles, et des ambiances asiatiques réalistes et bien reconstituées, qui transportent le joueur occidental qui a grandi avec les mangas et l'animation japonaise.

    Il existait bien quelques RPG se déroulant dans un Tokyo contemporain si je me souviens bien durant les ères PSX/PS2, mais visuellement, les moteurs actuels des consoles permettent vraiment de s'immerger, en tout cas c'est ce que je lis du commentaire de Julie sur le passage à la plage. C'est la raison pour laquelle je peux passer une demi heure à faire de l'avion ou de l'escalade dans un Just Cause 2 au lieu de botter les fesses des méchants, ou de promenade/chasse dans Red Dead Redemption, parce que trotter face au soleil se couchant sur les rochers du Mexique, c'est quand même plus beau qu'un alcoolo qui vous provoque en duel en sortant d'un saloon.

    Même Morrowind à l'époque, je me souviens que les premières heures de jeu, je trouvais ça génial pour le côté "je me perds et je dévie de ma route", et pour cette impression d'évoluer dans un véritable écosystème. Après cela dit, c'est vraiment trop, et c'est une fois qu'on a marché une heure qu'on commence à vanner le jeu sur ses qualités de simulateur de randonnée.

    Corran, le dernier Mount & Blade, il amuse vraiment ? Y'a une évolution scénaristique et dans le gameplay ? Car moi je m'étais arrêté au premier et je trouvais plus que c'était un gros jeu amateur développé avec des "séquences de jeu" (la prise du fort, les combats aléatoires sur la route) implantées sur une carte inutilement vide et le tout mâtiné de graphismes affreux. L'essence même du jeu était ultra séduisante mais je trouvais que le jeu manquait singulièrement de finition.

    Ils ont réussi à changer beaucoup de choses dans les derniers opus ? Et on les trouve en boites ou il faut encore une fois télécharger les jeux et les MAJ ?

    Sinon pour ma part depuis deux heures je suis un tutoriel ouarèze pour tenter d'essayer Starcraft II sur mon macbook, même si j'ai peur de le faire fondre si ça marche.

    Je méprise Blizzard Activision depuis leur fusion et leur virage mais bon, à force de refaire 40 fois le premier opus, j'avais quand même envie de voir si cette suite n'est qu'une pure évolution graphique et e-sportive, ou si un joueur de RTS solo y retrouvera une vraie campagne avec de vraies nouveautés...

    Si ça se lance et que le jeu me séduit peut être oserai-je l'acheter quand je réinvestirai dans un PC fixe de roxxor, mais seulement quand Blizzard vendra un bundle avec le jeu complet et toutes ses campagnes à l'intérieur (donc à vue de calendrier pas avant 2016 ou 2020 Laughing) ...

    Sinon tant pis, j'vais aller finir Assassin's Creed car apparemment les suivants sont encore mieux, et y'a les deux opus en promo dans la boutique d'occaz en bas de chez moi... pour le moment j'aime bien le 1, j'admire les décors et l'univers assez bien retranscrit tout comme la foule en mouvement, mais je trouve que le jeu manque singulièrement de role play, et qu'on fait toujours la même chose.

    Au fait dans la catégorie FPS de troisième zone, je m'ennuie donc j'hésite à claquer quelques euros dans un des titres suivants : Turok 5, Wolfenstein 2010 ou Aliens vs Predator 3, y'a des gens qui ont tâté de ces titres qu'on trouve désormais à foison dans les bacs d'occasion ?


    Dernière édition par Koma le Sam 30 Juil - 12:44, édité 1 fois


    _________________
    Gamalive, la culture du jeu vidéo (avec des infos partiales et des rédacteurs bêtes et méchants)
    avatar
    Corran
    Citoyen

    Masculin Cancer Messages : 357
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33

    Re: Jeux du moment

    Message par Corran le Sam 30 Juil - 10:21


    Corran, le dernier Mount & Blade, il amuse vraiment ? Y'a une
    évolution scénaristique et dans le gameplay ? Car moi je m'étais arrêté
    au premier et je trouvais plus que c'était un gros jeu amateur développé
    avec des "séquences de jeu" (la prise du fort, les combats aléatoires
    sur la route) implantées sur une carte inutilement vide et le tout
    matiné de graphismes affreux. L'essence même du jeu était ultra
    séduisante mais je trouvais que le jeu manquait singulièrement de
    finition.

    Ils ont réussi à changer beaucoup de choses dans les
    derniers opus ? Et on les trouve en boites ou il faut encore une fois
    télécharger les jeux et les MAJ ?

    J'ai commencé par le dernier. Là je teste Warbrand, qui est de loin le plus aboutis je pense. La carte est plus remplies, y a plus d'option politique et de sorte de quête. Y a que le commerce qui fait défaut par rapport à With Fire & Sword.

    Dans Warbrand et With Fire & sword, c'est moins bac à sable. Y a plus de chose à faire, des façons de "finir" le jeu aussi différentes. Les graphismes n'ont pas vraiment évolué d'un jeu à l'autre mais ça passe quand même.

    Ensuite, avec les mise à jour, je dois avoir eu un ou deux bug (et encore on recharge et à pu) sur presque trois semaines de jeux intensives, tous jeux confondus. Les MAJ ont bien fait leur boulot.

    Pour ce procurer les jeux, je ne les ai jamais vu en boite. J'ai dû passer par des moyens "alternatifs" mais dès que je vois une boite, je passe à la caisse tellement j'aime bien les jeux.

    Faut tester Warbrand avec des mods, ça complète efficacement ce qu'il manque sans déséquilibre ou dénaturer le soft. Diplomacy y arrive à merveille, les parties commencées en Native sont même compatibles.

    Pour With Fire & Sword, les mods sont plus rare car le jeu n'a que six mois. Faut patienter. Les MAJ du jeu rajoutent aussi du contenu en plus.
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Jeux du moment

    Message par Srkat le Sam 30 Juil - 10:41

    Pour ce procurer les jeux, je ne les ai jamais vu en boite. J'ai dû
    passer par des moyens "alternatifs" mais dès que je vois une boite, je
    passe à la caisse tellement j'aime bien les jeux.

    Le jeu en version boite, Fire and sword + warband. 32€ frais de port compris. Plutot une bonne affaire, mais je suis sur qu'on le trouve a moins en fouillant un peu.
    http://www.amazon.fr/Mount-Blade-Sp%C3%A9ciale-Sword-Warband/dp/B004MKNKN8/ref=sr_1_1?s=videogames&ie=UTF8&qid=1312022121&sr=1-1

    Boite que je n'ai jamais vue en magasin non plus, remarque.
    avatar
    Corran
    Citoyen

    Masculin Cancer Messages : 357
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33

    Re: Jeux du moment

    Message par Corran le Sam 30 Juil - 11:40

    J'ai pas de carte de crédit et on ne sait pas payer à la livraison -_- Sinon j'aurais acheté tout de suite.

    Du coup, j'irai faire le tour des magasins pour essayer de tomber dessus, voir de commander.
    avatar
    Koma
    Sonic youth

    Masculin Lion Messages : 434
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 30
    Localisation : Lyon

    Re: Jeux du moment

    Message par Koma le Sam 30 Juil - 12:42

    En magasin en même temps, à moins d'aller à la Fnac, c'est des shops spécialisés console. J'ai versé une larme mentale en voyant la pauvreté des raysons PC dans les franchises comme Game (ex Score Games) et Micromania.

    Y'a deux gondoles qui se battent en duel, une remplie de World of Warcraft, et l'autre remplie de Starcraft II (je caricature mais c'est à peu près ça), avec deux trois jeux en platinum tout en bas, vendus chacun 30€ quand même. Et plus de bacs occaz.

    A la Fnac, c'est pas encore ça mais le choix est à peu près éclectique. Il me semble avoir vu une boite Mount & Blade chez eux mais rien n'est sur, mes souvenirs me jouent peut être des tours.

    Yaisse, SC2 tourne sur mon mac \o/ ! Enfin le didacticiel avec 4 pauvres marines à l'écran, faut voir le framerate quand je serai sur la campagne...

    C'est drôle de réinstaller des trucs récents sur un ordinateur... j'aimerais qu'il y ait plus de jeux stables directement bootables sur OSX car je n'ai pas envie de passer par BootCamp (pour le moment j'ai réussi à updater SC1 et Diablo 2 sur Snow Leopard, et j'ai récupéré SC2, Civilization IV et Torchlight (déja possédés sur PC) et The Settlers II 10AE pour l'essayer... J'ai voulu récupérer des oldies mais Kingpin ne fonctionne pas... en revanche Quake 2 tourne super bien Very Happy)

    Le constat console est mitigé... je ne cracherai pas dessus totalement, mais quand je vois qu'en moins d'un an sur console les seuls jeux que je vais garder seront des RPG à finir et quelques pépites comme Red Dead Redemption ou Ace Combat, et quand je vous lis à propos de Dawn of War II et autres Witcher, je me dis qu'il est vraiment temps que je me rachète un PC...

    D'ailleurs c'est moi ou depuis la mort de Command & Conquer et l’hégémonie de Blizzard avec SC2, le genre RTS est un genre en dramatique perdition ? Je ne me souviens pas avoir vu beaucoup de nouveaux titres dans les bacs ces dernières années...


    _________________
    Gamalive, la culture du jeu vidéo (avec des infos partiales et des rédacteurs bêtes et méchants)
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Jeux du moment

    Message par Srkat le Sam 30 Juil - 13:14

    Pour Mount and Blade, la Fnac ou un magasin sérieux devrait pouvoir te le commander.

    Pour la décadence du RTS:
    De notable, a part Dawn of War 2, y'a aussi eu Ruse, et, euh... ah, si, Shogun Total War 2, King Arthur - the role playing wargame... et je crois qu'on a fait le tour des sorties importantes.
    Y'a Wargame qu'est en préparation, aussi.

    Le bilan n'est pas si mauvais, meme si y'a pas foule de titres.

    En meme temps, le RTS est un genre de niche, et ne touchant qu'une partie du public PC. C'est normal que ça n'attire pas tellement de développeurs.
    avatar
    Corran
    Citoyen

    Masculin Cancer Messages : 357
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33

    Re: Jeux du moment

    Message par Corran le Sam 30 Juil - 13:32

    En magasin en même temps, à moins d'aller à la Fnac, c'est des shops
    spécialisés console

    Je suis en Gelbique ^^

    Donc je vais voir à Médiamarkt. Y a de bonne sélection. Puis s'il n'y a vraiment pas moyen, je passe par un petit magasin mais là je douille. En moyenne, 20 euro plus cher.

    Sinon les autres magasins, si il y a plus de 10 jeux différents sur pc, c'est super fournit pour eux. Tu rajoutes que la moitié des titres c'est des bouses tirées de fims -_-
    J'ai rouspété une fois, vu qu'ils avaient même pas NeverWinter Night 2 alors qu'en plus il était prévu dans la pub. On m'a répondu que je ne devais pas venir le jour même, puis que de toute façon, y avait d'autres jeux -____-

    J'ai plus jamais rien acheté au niveau jeu ou matos informatique dans ce magasin.
    avatar
    Koma
    Sonic youth

    Masculin Lion Messages : 434
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 30
    Localisation : Lyon

    Re: Jeux du moment

    Message par Koma le Sam 30 Juil - 13:59

    Faut pas se leurrer, console ou PC j'ai fini par acheter la majeure partie de mes jeux sur internet, notamment car le marché de l'occasion y a migré depuis sa disparition en magasins.

    Concernant les points de vente physique, j'y fais toujours un petit tour par réflexe quand je passe devant et que j'ai le temps, dans l'espoir de trouver
    1) sur place
    2) au même prix

    un jeu que j'ai noté dans ma liste "à pécho pourquoi pas".

    Mais souvent les jeux qui m'intéressent le plus ne sont pas dans leurs bacs, qui recyclent toujours les mêmes. Et les jeux potentiellement intéressants ont des prix de vente deux à trois fois supérieurs dans un bac occaz physique que sur le net. Parfois je trouve des trucs abordables et je les prends car je n'ai pas à attendre une semaine la livraison (le dernier titre que j'ai du acheter c'était Ace Combat 6 je crois).

    Les prix de la Fnac sur console sont totalement hors de propos, ils arrivent à vendre des jeux encore plus cher qu'à Micromania, déja au top des prix de ventes prohibitifs. Quand au jeu PC, n'ayant plus la configuration requise depuis longtemps, je n'achète que des oldies sur le net.

    En meme temps, le RTS est un genre de niche, et ne touchant qu'une
    partie du public PC. C'est normal que ça n'attire pas tellement de
    développeurs.
    Quand même, il y a encore 5 ans, le genre marchait toujours. Il y a dix ans c'était l'apogée, entre les Age of Empires, les Tiberian et Red Alert, les Act of War, les Starcraft et Warcraft, et je ne parle que des plus grosses licences.

    EA a pas mal tué le genre. Quand ils ont vu que ça fonctionnait ils ont mis la main sur des studios comme Westwood et complètement bousillé la profondeur des C&C devenu des caricatures au design futuriste. Tout n'était pas mauvais dans C&C 3, mais alors le 4... seul le reboot "comique" de la saga Red Alert est à peu près passé. Mais je ne vais pas trop m'avancer sur les raisons de la chute du genre non plus par rapport aux responsabilités éditoriales. Le premier facteur reste cette montée du jeu vidéo grand public. Comme tu dis, aujourd'hui, c'est quasi devenu un genre de niches.

    Reste que c'est vraiment nul. Quand j'entends un mec entrer dans un Game et demander un STR axé solo, univers et durée de vie, le vendeur dégaine immédiatement Starcraft II of course, alors qu'il n'y a pas plus tourné e-sport et multijoueur à gestion de skills


    _________________
    Gamalive, la culture du jeu vidéo (avec des infos partiales et des rédacteurs bêtes et méchants)
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Jeux du moment

    Message par Ju le Sam 30 Juil - 17:57

    http://www.humblebundle.com/

    J'hésite, j'hésite...
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Jeux du moment

    Message par Srkat le Sam 30 Juil - 18:27

    Tu peux payer ce que tu veux, essaie donc. Et en plus c'est pour la bonne cause.

    VVVVVV est acclamé critiquement, mais franchement il est tres moyen.
    And Yet It Moves, j'ai pas aimé non plus, tiens.
    Cogs est un jeu d'enigmes sympas a base de rouges, ça se laisse jouer si on aime le genre.

    Restent Hammerfight et Crayon Physics. 'pas essayés, mais le second est parait-il sympa. 'me laisserai surement tenter pour essayer ces deux là.

    Merci du lien.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Jeux du moment

    Message par Ju le Sam 30 Juil - 18:42

    De nada.

    Je crois bien qu'il n'y a qu'ici que je pouvais poster un lien pareil et avoir une réponse x)
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: Jeux du moment

    Message par Prok' le Lun 1 Aoû - 3:17



    Le petit dernier de la série Stalker. J'ai du retard pour celui ci étant donné que j'étais pas mal sur AoC et ma vraie vie aussi desfois, mais la je suis en pleins Stalkerisation intensive et ...

    Oh mon dieu que ce jeux est bon. C'est même le meilleur de la série, tout simplement.


    Qu'est ce que Stalker ? un FPS post apo situé aux alentours de Tchernobyl, après l'explosion de la centrale. Les radiations ont radicalement tout changé, des mutants sont apparus et les humains sont partis pour la plupart. Seuls restent des militaires un poils belliqueux apparus dans le premier, Shadow of Chernobyl (qui au passage, est l'un des tout meilleurs Fps - rpg jamais sortis donc si vous ne l'avez point fait, marauds, je vous le conseille chaudement) ou l'on dirigeait un amnésique tout droit sorti d'un crash de camion on ne sait trop ou ... dans "La Zone" (qui reste le théatre d'opération des trois titres cela dit), ainsi que des "Stalkers" , des genres de mercenaires prêts à tout pour survivre dans la zone et se faire le maximum de blé grâce à la chasse aux aterfacts.

    Survie, flingues pourries, contrats pas trop juteux et ruse : tels étaient les ingrédients du premier Stalker, ajoutés à une bonne dose de Survival Horror (extrêmement réussie en tout point, qui plus est) lors des visites de laboratoires secrets et autres joyeuseries dans le genre. Plus on avançait, plus ça devenait intense, sombre, fou et le tout baigné dans une athmosphère vraiment pesante qui avait tout son charme. (Red Forest, mon amour)

    Le second Stalker, Clear Sky gardait les bases de l'open world et quelques mécaniques du premier en délaissant un peu le côté fantastique pour plutot se rabattre, de façon assez casse gueule, sur tout un système de "guerre de factions". Le jeux était bon mais trop abusé sur certains passages ou l'on pouvait carrément jeter sa tour contre le mur pour exprimer sa colère (si, si) envers une difficulté beaucoup trop haute voir même incompréhensible parfois.

    Call of Pripyat quand à lui (parce que dans Clear Sky il y avait certaines améliorations bienvenues mine de rien) reprend ce qu'il y avait de mieux dans le premier ainsi que le second afin de garder uniquement ce qu'il fallait en terme de gameplay et de souplesse pour que le jeux reste assez hardcore dans son approche mais plus accessible, tout en offrant ce que Clear Sky avait tenté d'insuffler : une action soutenue et des passages plus épiques, avec le retour donc des phases survival horror qui sont genre 3 crans au dessus (vous imaginez même pas à quel point c'est prenant et on se surprend à faire 3 mètre par 3 mètre même avec un excellent équipement sur soi Laughing)

    Bref c'est de l'eeeeeeeeeeeexcellent post apo et du très très grand Stalker à la fois. Le jeux est fantastique dans son équilibrage comme dans son athmosphère, qui fait "encore" plus No man's land que celle du premier, et les petits tweak graphiques apportés au moteur (nouvel éclairage, plus grande distance de vue etc) ne font qu'enfoncer le clou sur à peu près tout les points possibles. La partie gunfight est monstrueuse encore une fois, avec une précision approximative quand on bourrine et une balistique gérée du feux de dieu (les fameux tirs au sniper en cloche pour les longues distances), des quêtes intéressantes et en pagaille, un bestiaire varié, une chasse aux artefacts encore et toujours plus risqué et des scènes assez mémorables (notamment aux abords de Tchernobyl, ça frise la démence).

    Si vous êtes profanes vous pouvez y aller, ça mord pas trop fort, mais dans tout les cas je conseille le premier avant. Excellent.

    http://dolgovstudio.com/mods/trailers/Call_of_Pripyat_Complete_Official_Trailer_720p.mp4 (à stream ou télécharger, je vous conseille de le dl et de regarder en plein écran)
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Jeux du moment

    Message par Ju le Lun 1 Aoû - 8:08

    Tu n'en avais pas déjà parlé sur FH ? Ou Koma ? Ca me dit quelque chose et il n'y a que là que j'aurais pu lire ça. N'hésite pas à faire un topic à part si tu veux présenter la chose en long, en large et en travers Wink
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: Jeux du moment

    Message par Prok' le Lun 1 Aoû - 10:24

    Si ouais sur le tout premier Stalker, la c'est le "troisième"
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Jeux du moment

    Message par Baxter le Lun 1 Aoû - 10:35

    Stalker 1er du nom était génial. Les monstres avaient une IA pas trop conne (surtout ceux qui vivaient en communauté comme les chiens... faisaient chier les chiens), il y avait de très bonnes idées d'effets de radiation, l'ambiance était énorme. Franchement, sans nulle doute l'un des meilleurs FPS qui soit.

    Le 2... non, juste non. Les armes qui s'enrayaient 2 fois sur 3 (le coup où je suis sorti des fourrées pour prendre toute une troupe par surprise et que mon arme a refusé de tirer, je suis persuadé que l'IA du jeu a fait "Non mais lol ! C'te loose !"... 'fin, même si mon perso c'est fait atomisé, j'ai quand même bien rigolé tellement la scène était conne... du moins, la première fois. La dixième fois, j'ai abandonné le jeu, mon arme passait plus de temps à s'enrayait qu'à tirer, c'était abusé), les mecs qui te headshotait à 1 000 lieux à la ronde alors qu'ils n'étaient encore qu'un mini pixel perdu au fond de l'écran (tandis que ton arme à toi avait une précision foireuse... non pas que ça me gène, ça donne du réalisme au jeu mais dans ce cas, faut pas non plus que l'IA réussisse 100% de ses tirs alors qu'ils me voient à peine quoi...-_-)
    Et la quêtes où fallait aller chercher un objet pour une troupe de bras cassé immobilisée dans un immeuble. A chaque fois que je partais, une troupe d'une autre faction arrivait pour les buter. Je revenais pour les sauver, je repartais et rebelote, une autre troupe arrivait pour les buter. Je revenais pour les sauver et repartais en quête de l'objet et... une autre troupe arrivait pour les buter. Ca a duré 30 minutes comme ça... Au bout d'un moment, je me suis dit "Bon, je continue, ils arriveront bien à tenir le temps que j'arrive !" et bien non. J'avais même pas atteint l'objet que tout le monde était déjà mort.-_- La quête qui sert à rien quoi.

    J'ai pas essayé le 3 par contre. Faudra que je me le prenne à l'occaz, si les défauts du 2 ont été corrigé.
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: Jeux du moment

    Message par Prok' le Lun 1 Aoû - 11:44

    Le 2 était imbuvable oui -_- le 3 est vraiment vraiment le meilleur des trois sans conteste, il est encore plus prenant que le 1er Smile

    Contenu sponsorisé

    Re: Jeux du moment

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 10:40