Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Aaaaha eighties quand tu nous tiens! Les films d'antan!

    Partagez

    rizcestbon
    Réfugié

    Messages : 3
    Date d'inscription : 16/07/2011

    Aaaaha eighties quand tu nous tiens! Les films d'antan!

    Message par rizcestbon le Sam 16 Juil - 19:27

    Alors moi et mes amis (ptain ça commence comme dans une bd martine ici)
    on a décidé de se faire une soirée nostalgie, donc commençons par les
    classiques : PREDATOR!!!

    Directe on se mets dans le bain déjà avec le grain du film vhs sur un
    dvd, ça fait bizarre de voir ça; mais au moins l'image est fidèle et je
    trouves cette qualité d'image un super charme. ça fait très "film
    hollywoodien".

    Et là bam 20 ans en arrière, dans une ambiance qui sent bon les
    eighties, on revoit un film sacrément burnée et des clichés qui ont
    disparus des action movie de maintenant (mis à part expendables) :
    j'adore rien que la scène d'intro ou schwarzy et carl wheather se dise
    bonjour AVEC gros plan sur biceps hypertrophiés ,juste pour dire "nous
    on se fait pas la bise comme des tafioles" Ensuite c'est les enfilades
    bien viriles avec muscles bien bandés, et faut toujours un gros plan sur
    la barbaque en mouvement. zarma, chui sûr qu'ils devaient s'arrêter de
    filmer toutes les 5 minutes tellement ils étaient courbaturés. Ok pour
    le moment tout le monde se dit "ouaaah les 300 avec leur abdos d'un
    autre monde" mais si on revient en arrière, je pense que c'était le
    minimum syndicale d'un action movie de l'époque.

    Bref, donc on enchaine les clichés top bad ass, avec un governator qui
    contourne joyeusement les défenses sans problèmes, avec tout le monde
    qui a les yeux fermés et les oreilles bouchés et qui sont pas foutu de
    surveiller un camp comme il faut. J'adore leur mission d'infiltration à
    la modern warfare, faut pas plus de 5 min pour que tout par en flamme :
    "putain ils ont buté les otages (le méchant dit au prisonnier "mets toi
    debout et bam lui tire une basto dans la tête, du coup oui ça valait la
    peine qu'il se mette debout)" ce à quoi les mecs lui répondent "cool on
    va pouvoir tout faire péter".

    Vient ensuite les petites feintes bien burnés avec un schwarzy qui a
    toujours le temps de lancer une petite blague pendant les gunfight "toc
    toc" avec le ggors accent autrichien qui va avec, et qui balance la
    sauce sans que les mecs d'en face puisse faire quoi que ce soit. Mis à
    part sauter sur des trampolines devant des explosions

    Donc faut aussi les deux trois phrases "mais putain tu pisses le sang,
    faut te soigner" en pleine baston "non pas besoin, c'est qu'une
    égratignure, je sens même pas" mouahaha.

    Donc après ces instants de gloire on se dit que merde ils sont
    invincibles, le film est déjà fini. Ils ont ratiboisé les méchant récup
    les papiers de ces connards de bureaucrates qui veulent pas se salir les
    mains, même carl qui étaient un barbouzes est corrompu par le système
    "pas de burnes" des fonctionnaires. Et ils ont une prisonnière, qui
    ressemble mais alors pas du tout à une guerrière, petit brushing, assez
    sexy, qui tient une arme de travers quand elle veut tirer (sic) chai pas
    moi, moi une femme guerrière je la verrai plutôt comme Ripley dans
    alien 3, le crâne rasé et les muscles saillant.

    Bref le predator rapplique et là on sent bien que ça va chier!! Ok les
    Fx vieux de 20 ans se sentent bien mais bordel c'est toujours aussi bon!
    au moins on se reposait pas sur une couche de fx pour faire un bon
    film, ici les maquillages et autre trucs étaient sacrément bien fait!


    Bref l'ambiance est toujours aussi cool, et je me dis que les bons vieux films ne meurent jamais!


    Ensuite on a enchainé avec prédator 2, bbah oui autant se lâcher quoi .
    Changement radical d'ambiance mais on retrouve toujours cette touche
    d'actualité avec les quartiers en rébellion (soulèvement de los angeles
    1990) les guerres des gangs.. . et les tenues vestimentaires
    Bon je trouve que le black de l'arme fatale a pas trop la tête de
    l'emploi surtout si on a eu droit au géant autrichien mais bon, on va
    pas râler. Déjà la scène d'intro donne le ton, quand tu vois que les
    flics sont dézingué de partout, que le cordon est posé mais qu'il part
    en couille et que tout le monde à un peu les pétoches devant les armes
    de malades des méchant, t'as l'inspecteur qui se ramène comme un salaud
    sur la place, il défonce l'arrière train d'une camionette tv pour
    freiner (lol) et il arrive à sauver les deux flics qui étaient blessés
    entre deux feux grâce à une action couillue que seule les vrais héros
    américains peuvent faire : c'est comme les traitres au cinoche quand tu
    le vois tu dis "c'est lui le traitre" ben ici pareil quand tu le vois tu
    dis "c'est lui le héros qui va tuer le méchant"


    Donc il met deux gilet par balle sur ses vitres, il pète sa portière
    conducteur pour sortir plus facilement (ah bon? surtout qu'il va pas
    vraiment sauter de sa caisse quand il va entrer dans le feu de l'action)
    et là ILS DEFONCE le barrage des flics pour faire un super dérapage et
    se mettre entre les méchants et les policiers blessés!! Ces cons eux
    balzinguent tout azimut dans la voiture sans qu'elle explose alors qu'il
    y a pas 5 minutes faisaient tout péter et sans soucis et sans voir OMG
    que le conducteur est parti à revers!!! Et là il sort sont shotgun et
    abat 10 mecs avec un shotgun!!! j'ai compté les mecs mais je dois
    avouer qu'une shotgun c'est pas la meilleur solution si t'zzs pas dans
    un couloir ou à bout portant. Pas grave, avec le m16 , ce sont les
    signatures gun des films bien ballonés.


    Dernier petit cliché (mais y en a PLEIN ces films sont de vrais mines de
    trésors) les méchant sont VRAIMENT méchants, quand ils rentrent pour se
    ravitailler, un méchant prend de la coke, l'aspi et jette le reste de
    la poignée sur sa blessure ...
    pourquoi pas (ahahahahah c'est vraiment un méchant badass aussi) et un
    autre prend CARREMENT une choppe de coke (maouahahahahah) donc après ben
    forcément il en a un peu partout sur la barbe et la moustache et les
    sourcils (maouahahahahaha XD cétrolol)

    Mais bon le prédator rapplique et mets tout le monde d'accord.

    AAaaaaah quel bon moment on a passé!!! Mais on a préféré pas tout gâché
    en s'arrêtant là, car PREDATORS ne nous disaient pas vraiment, malgré
    son regard de cocker battu et ses yeux aguicheurs "non tu es le maillon
    faible! au revoir, puis brody t'es mieux taillés pour jouer du piano que
    de la sulfateuse"

    EIGHTIES RULES!
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Aaaaha eighties quand tu nous tiens! Les films d'antan!

    Message par Ju le Sam 16 Juil - 19:38

    Les excuses, c’est comme le trou du cul, tout le monde en a !

    Papapalaaapaaaa.

      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 3:43