Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    KAG : Terraria sous ecstasy

    Partagez
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    KAG : Terraria sous ecstasy

    Message par Ju le Mer 25 Jan - 14:50



    Le roi, impressionnant dans sa tenue d'apparât, s'avança et pris la parole :

    "- Mes braves, je ne vous cache pas que l'heure est grave. L'ennemi est à nos portes avec ses épées, ses flèches et ses armes de siège. L'odeur de la défaite commence à plâner sur nos tentes mais, foi de Roi Arthur, je vais passer le Fébrèze !"

    *ACCLAMATIONS dans la foule de chevaliers rassemblés*

    "- Et pour être précis on va leur faire la nique en piquant leur drapeau."

    *SILENCE dans la foule de chevaliers rassemblés*

    "-Des volontaires ?
    - Moi, moi, moi !
    - Qui es-tu mon brave ? Tu portes là bien fière armure.
    - Chevalier Laspalès mon Roy !
    - Expérience du combat ?
    - J'ai étudié la guerre de 100 ans !
    - Parfait ! Tu feras la tambouille ! Quelqu'un d'autre ? Oui, vous jeune fille ? Diantre, est-ce un clystère que vous tenez là ? *brom*. Une expérience quelconque des batailles sanguinaires ?
    - Heu. Le sang ça me connait et heu... J'ai joué à Worms. Le premier.
    - Worms dîtes-vous ?"


    *SILENCE PESANT dans la foule de chevaliers rassemblés*

    "- Heu. Oui. Worms.
    - ...
    - ...
    - VOUS MENEREZ LA BATAILLE !"


    - King Arthur's Gold -


    Imaginez un terrain à la Worms ou plutôt à la Terraria -plus récent mais moins connu- où les vers seraient remplacés par des hommes nettement moins bien armés (une épée ou un arc) mais sous ecstasy pour compenser. Chaque personnage incarné par une vraie personne plutôt qu'une I.A. De la fourberie. Un terrain entièrement destructible... et reconstructible ! Bienvenue dans le joyeux bordel qu'est King Arthur's Gold Very Happy

    Concrètement: Deux équipes (bleue et rouge) se font face dans le but d'aller voler le drapeau du camp ennemi. Tout d'abord impossible de voir ces derniers car les premières minutes d'une partie sont dédiées à la construction de défenses et de pièges dans sa propre zone. Tours de pierre, portes ouvrables par vos alliés uniquement, fosses à pieux, ponts-trappes qui se dérobent sous la couleur ennemie (à combiner avec la fosse à pieux évidemment :p). Cette phase se termine assez rapidement et ensuite c'est le choc frontal à l'aide de trois unités que l'on peut choisir d'incarner à tour de rôle.

    - L'ouvrier creuse rapidement mais surtout il construit ! Murs, tours, échelles, portes, pieux, catapultes... Une unité extrêmement fragile mais tout simplement indispensable pour gagner -et surtout ne pas perdre- la partie.
    - Le chevalier est muni de quelques bombes pouvant s'avérer très efficaces mais ses atouts principaux sont son épée et son bouclier. Si l'épée n'offre pas de mystère (attaque avec souris 1 + coup puissant en tenant le bouton), le bouclier lui offre toute la dimension stratégique du titre. Il s'oriente dans la direction que l'on souhaite et servira dès lors de protection pour soi et autrui mais aussi de marche-pied (des chevaliers empilés forment donc une échelle si pas d'ouvrier dispo dans l'urgence) et, plus étonnant, un parachute !
    - L'archer, enfin, comme vous vous y attendez se sert d'un arc pour abattre les ennemis.

    Inutile de dire que c'est très vite le foutoir ! Organisé pour certains qui jouent en équipe depuis longtemps, certes, mais foutoir toujours ! Comment pourrait-il en être autrement ? Pendant que vous tentez vaillamment d'avancer à même le sol ce dernier n'arrête pas de changer de forme à coup de bombes et autres coups de pioche ! Des murs en jaillissent et comme si ça ne suffisait pas vous vous rendez vite compte que l'ennemi tente de vous prendre à revers en construisant un pont géant dans le ciel ou en creusant des galeries sous vos pieds !

    Ca tombe bien...

    ... votre équipe aussi !

    Mais le jeu resterait encore là assez simple sans la foule de petites idées sympathiques qui en façonnent le gameplay: Les catapultes doivent être chargées en pierres mais peuvent aussi lancer des chevaliers Laughing Les archers peuvent se créer une échelle avec leurs flèches, flèches qu'ils peuvent se procurer auprès des arbres sur lesquels ils peuvent grimper -raccourcis intéressants-, arbres qui repoussent rapidement quand ils sont abattus par les ouvriers, les constructions nécessitant des ressources. D'ailleurs il est possible de (tenter de) garder le terrain gagné en construisant un avant-poste, ce qui coûte de l'argent à ramasser sur les ennemis trépassés. Vous pouvez d'ailleurs ramasser n'importe quoi déposé par un allié. Tout comme ils peuvent vous donner un coeur de vie qui échappe parfois aux joueurs décédés. Car on meurt vite, trèèès vite dans KAG. Vous êtes occis en un ou deux coups et le jeu reposant plus sur le fun que la technique pure les duels (à un contre quatre :p) se limitent souvent à une bataille de clics acharnés pour soit frapper soit se protéger derrière son bouclier (ou décocher une flèche). On respawn donc en quelques secondes très brèves pour ne pas déséquilibrer la partie par une absence prolongée.

    Mais s'il n'y avait que les coups pour mettre fin à votre (très) courte existence... La gravité fait loi ce qui nous rapproche encore un peu plus de Terraria que de Worms finalement. Ainsi creuser sous une tour fera s'écrouler celle-ci, de même un pilier ne supportera que quelques cases construites horizontalement avant de laisser tout tomber. Gare aux constructeurs imprudents distraits par la frénésie de la bataille. Qui dit gravité dit également chute pour vous. Et entre le sol qui se transforme en gruyère, les fosses à pieux ennemies...et les vôtres, vous finirez aplatis par votre propre poids plus d'une fois Laughing

    Retenez d'ailleurs que s'appuyer contre une paroi permet de ralentir la chute et donc d'y survivre. Mais pour combien de temps ? Surtout à 64 joueurs en même temps...

    Bref, un jeu rapide et fun ascendant bordélique avec ses bonnes idées mais aussi ses défauts. L'aspect un peu clicliclicliclicliclicliclic des combats en fera rager plus d'un. De même comme beaucoup de jeux en ligne -j'imagine- il n'est pas impossible de tomber sur un vilain tricheur qui encaisse mystérieusement bien ou tir des flèches qui ignorent les murs. Ca n'aide pas à la bonne humeur d'un serveur d'autant plus que le côté un peu aléatoire des combats rend les plus rageux très vite parano. Il semblerait qu'éviter les serveurs français soit un bon début pour contourner le problème :p

    Derniers points positifs et non des moindres:

    - Le jeu pèse quelques Mo seulement grâce à ses graphismes typés terraria
    - Ca tourne sous windows ET sur Mac
    - Et c'est gratuit Very Happy

    Acheter le jeu reste possible (actuellement quelques euros je crois) pour accéder à plus de modes, skins et engins de sièges mais la grande majorité des serveurs sont composés de joueurs non "premium".

    A noter aussi que c'est toujours en cours de développement avec des mises à jour -d'où un prix de vente réduit- ! On nous promet des rochers géants à la Indy pour écraser les ennemis, des charges de bisons, des mécanismes supplémentaires, des pièces de châteaux dédiées aux soins et à la construction de bombes, ...

    Ca se télécharge ici: http://kag2d.com/
    Et ça se regarde là (trailer) : http://www.youtube.com/watch?v=aKE_AlpCcFc&feature=related
    Où là (pour plus de dynamisme) : http://www.youtube.com/watch?v=JrdwLKgFQ7s
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: KAG : Terraria sous ecstasy

    Message par Srkat le Ven 27 Jan - 18:16

    Hey, 'pas un gros fan du jeu en multi mais ça a l'air marrant.
    Je vais y jeter un oeil.

    Merci de l'info!
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: KAG : Terraria sous ecstasy

    Message par Ju le Sam 28 Jan - 0:49

    Fais toi plaisir ^^ Conseils indispensables pour ne pas avoir l'impression de s'être frotté à l'ail avant de rejoindre son équipe:

    - Une partie, qu'elle soit à tickets ou à respawn infini (j'imagine que tu maîtrises le vocabulaire mieux que moi :p), commence TOUJOURS par une phase de construction de 300 secondes. Ca peut paraitre court et en fait, non, c'est juste assez pour construire ses défenses. Mais ça implique que tout le monde joue "builder" pendant cette phase à quelques secondes près. En effet un archer ou un knight ne peut strictement rien faire d'utile à ce moment et c'est autant de bras perdu pour construire les tours, récolter bois et pierres ou encore creuser les fosses. Sans compter tous les builders qui vont s'exciter sur le chat et ne bougent pas pendant ce temps là :p

    - Une fois en builder il ne faut pas commettre l'irréparable : Oser placer un objet (pont, porte, pierre, mur, pieux) là où il ne faut pas. Les gaspilleurs de ressources sont vites repérés et l'accueil qui leur est fait peu chaleureux. Comme si tous les joueurs présents avaient su quoi faire à leur première partie "lol".
    Honnêtement le B.A-BA s'intègre très vite et les grincheux deviennent un mauvais souvenir après quelques parties. Le chat s'ignore parfaitement par ailleurs tant il est petit (ce qui peut être source de frustration quand on en a besoin de façon constructive).
    Je préconise le mimétisme. Tant que tu n'as pas atteint le maximum de bois portable tape du tronc d'arbre en regardant les autres faire. De même pour la pierre. 300 secondes ça passe vite et tu apprends très vite en regardant. Après le récoltage de ressources deux ou trois fois tu peux te lancer dans la construction gentiment. Moi je creusais un trou pour une fosse en aidant quelqu'un. Je regardais jusqu'où il allait et je complétais sans initiative. Puis après quatre ou cinq parties tu n'as plus peur de construire un pont ou monter une tour sans faire d'impair.

    - Une fois la phase de construction terminée je conseille, les premières fois, de quitter la classe de builder pour aller au contact. Car on va attendre pas mal de choses de toi comme créer une mini défense avancée, construire une échelle sur la tour ennemie ou au contraire la saper et mal s'y prendre c'est à nouveau pénaliser grandement son équipe et se faire rincer à force. Un Knight est assez actif sur le front également avec sa possibilité de faire échelle à l'aide de son bouclier et pour contrer les ennemis qui arrivent tout simplement.
    Du coup la classe d'archer est peut-être le meilleur compromis car ça ne choquera personne de voir un archer en retrait (voir très en retrait car en dézoomant tu peux tirer des flèches très loin). N'oublie pas de "ramasser" des flèches auprès des arbres en attendant les magasins de flèches où dépenser ton argent. Tu peux aussi y grimper pour échapper à des ennemis.
    Personnellement l'aspect bataille ne m'intéressait pas trop -je sais, ça fait psychotique de jouer à ce jeu dans ce cas là- du coup j'ai fait le forcing en restant en builder tout le temps. Le jeu n'a rien de compliqué et on en saisi les finesses assez vite. Si je le sentais pas trop en surface je partais tout simplement en sous-sols pour creuser une galerie vers le camp ennemi. Je conseille de le faire à deux, ça avance plus vite et c'est pas frustrant comme quand on est seul. Là aussi le B.A.-BA de la sécurité te viendra assez vite comme poser des portes franchissables par les gens de ton équipe uniquement.

    Bref, pour moi l'archer est nul à jouer -certains ne font que ça-, le knight est la classe la plus difficile à maitriser avec ses combats tendus à coup de clic gauche / clic droit plus orientation du bouclier (prépare toi à rager les premières fois :p) et le builder est la classe la plus riche et de loin la plus intéressante. Sans arme (on peut taper avec sa pioche mais...) c'est souvent elle qui créée tous les retournements de situation intéressants en construisant l'échelle ou le pont salvateur, en érigeant une tour qui permet d'attendre les renforts, en sapant et en faisant s'effondrer une construction ennemie, en creusant jusqu'au drapeau adverse, en contrant les "mineurs" ennemis à coup de portes, pierres, galeries parallèles...

    Au final il faut surtout retenir que c'est un jeu fait pour le fun. Voir une tour s'effondrer en tuant tout le monde en-dessous ça doit te faire rigoler. Même si c'est la tienne. C'est le meilleur test. Si ça te fait grincer des dents tu peux arrêter de suite le jeu Wink
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: KAG : Terraria sous ecstasy

    Message par Ju le Sam 28 Jan - 1:05

    http://www.dailymotion.com/video/xkwv92_gameplay-kag-nouvelle-recette_videogames

    On voit un peu mieux ici. Il ne joue que knight et la partie est plutôt sur la fin mais bien qu'il soit neuneu il explique pas mal de choses et surtout les montre (un peu malgré lui). On voit le côté un peu technico-aléatoire des combats entre knights, l'utilisation des bombes, le fait que s'appuyer sur une paroi permet de descendre de haut sans se blesser, qu'on meurt vite, que les galeries poussent dans tous les sens (yeppie), les ponts de couleurs qui se transforment en trappes pour l'équipe adverse, la catapulte, le fait que détruire un élément reliant deux constructions entraine la chute de celle qui "flotte" en l'air tuant les gens en-dessous etc.

    Un concentré de la classe knight sur un terrain déjà bien endommagé. Si je trouve une vidéo avec des builders intéressante je ferai suivre.

    Contenu sponsorisé

    Re: KAG : Terraria sous ecstasy

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 18:44