Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Partagez
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Giromu le Dim 13 Nov - 12:13

    Nouveau concept spécialement pour ce forum : au lieu de comptabiliser bêtement nos harems virtuels, je vous propose de nous présenter régulièrement ici une héroïne que vous adorez particulièrement sous la forme suivante (3 images obligatoires et extraits vidéo si possible!) et de nous indiquer ce qu'elle apporte à la série dont elle est issue.

    A vous les studios!


    Je commence par la sublime Kanade Tachibana (Tenshi) de Angel beats!
    Tenshi FTW!



    Height: 160 cm
    Weight: 45 kg
    Age: 16

    Favorite Food: Mapo Tofu


    Pourquoi elle est une FDMV (TM Kouryuu)?

    Yeux dorés, longs cheveux argentés, angélique, petite et adorable, badass quand elle se bat (elle peut modéliser des armes à la place de sa main droite et virevolte à l'envi. Elle a aussi un arsenal de pouvoir défensifs très utiles, les guard skills), seul personnage loyal bon de la série et surtout personnage qui évolue le plus tout du long d'Angel beats, son destin influençant directement la série. Coodere cromeugnonne à l'histoire tragique et émouvante, je l'ai adorée dès sa première apparition dans la série, à l'épisode 1.

    Il faut aussi dire qu'elle a une voix douce, magnifique et particulièrement marquante, celle de son excellente doubleuse Kana Hanazawa (Voix de Nadeko de Bakemonogatari, d'Anri Sonohara de Durarara, de Mikan de To love ru, de Kuroneko de Ore no imouto)

    Arrêtez à 1 minute 46 si vous voulez pas être spoilé

    Ce qu'elle apporte à la série :


    Sans elle Angel beats! s'écroule! Principale antagoniste de la série, elle est très mystérieuse, mais c'est la volonté du sympathique héros de se rapprocher d'elle pour mieux la connaître qui va faire évoluer la série. Le dernier épisode, magnifique, lui est consacré.
    Notons quand même, contrairement à ce qu'on pouvait penser au cours du DA, que le héros choisit
    Spoiler:
    Tenshi à la fin, ce qui prouve qu'il a bon goût!
    La série en elle même est très bonne et fait penser à un mix réussi entre Clannad, Evangelion, Ailes grises et Haruhi.



    Moralité:

    Une des meilleures Coodere jamais crées, qui ressemble un peu à Yuki Nagato de la mélancolie de Suzumiya Haruhi, mais en plus aboutie. Les filles calmes ont pas assez de pub ces derniers temps en anime. Eh ben voilà de la pub pour la sublime Tenshi!
    Une merveille!
    Elle est si Unyu qu'on a envie de la serrer contre soi pour la réconforter! ;_;


    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Ju le Dim 13 Nov - 13:42

    J'en aurai que deux ou trois à présenter (les plus assidus sachant déjà lesquelles) mais je veux bien me prêter au jeu :

    Balsa de Seirei No Moribito ( --> Opening : http://www.youtube.com/watch?v=jpio7eGL9Mg )




    Peu importe son poids et sa taille, ce qui doit marquer ici c'est son âge. Antithèse bienvenue de ce qui se fait au Japon depuis des lunes, nous voilà avec... une trentenaire !
    Ce simple fait, associé à un second, font de ce personnage d'animation (et de roman avant tout) un personne étonnante car rare. Mais il s'agit également d'une femme forte tant physiquement que par ses principes inamovibles qui régissent sa vie.
    Enfant, huit personnes ont perdu la vie -dans un contexte qu'il ne tient qu'à vous de découvrir- et cet évènement tragique pèse lourd sur ses épaules. Se sentant responsable de ces vies perdues elle décide de devenir garde du corps et de protéger autant de personne au péril de sa propre existence.

    Balsa s'est spécialisée, non sans raison, dans le maniement de la lance ce qui renforce le côté atypique du personnage. Et par la même occasion transcende les quelques scènes de combat de la série déjà irréprochable graphiquement (merci Production I.G. :p).





    Loin de la jeune demoiselle peu couverte donc bien protégée (?!) de tout hormis la fureur des fans, Balsa ne porte qu'une seule tenue qui recouvre entièrement son corps à l'exception des bras quand elle doit se battre. Une enveloppe loin d'avoir un rôle esthétique mais bel et bien fonctionnel lorsqu'il s'agit de rester en vie. Ca aussi ça renforce l'objectivité du personnage, la rendant plus réelle, plus sérieuse et donc plus intéressante de mon point de vue.
    Douce et gentille il ne faut tout de même pas espérer lui conter fleurette et sa mine ténébreuse, comme en témoigne cette excellente image, rappelle qu'elle n'est pas là pour s'amuser et qu'elle reste pleinement consciente de ses responsabilités. D'ailleurs gare à celui qui la pousse à bout... Je ne résiste pas à l'envie de vous la montrer en action mais le choix de regarder ou non vous appartient. Sachez que la série n'est pas du tout axée combat et que regarder cette scène vous "spoilera" la quasi totalité de cet aspect de la série. A vous de voir (ou pas).

    Edit: En fait non. Ces scènes se méritent, regardez la série :p
    A la place je vous mets un trailer qui a le bon goût de ne pas spoiler et le mauvais d'être en version ricaine (euurk). : http://www.youtube.com/watch?v=2ceMpmUt9u8&feature=related

    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Giromu le Ven 2 Déc - 21:18

    Bon, ben, une des plus mythiques FDMV, toujours dans le top 5 depuis 1996.




    Height: 158 cm
    Weight: ?
    Age: 14

    Pourquoi elle est une FDMV (TM Kouryuu)?

    Rei, c'est déjà pour moi un des thèmes les plus envoutants des anime
    http://www.youtube.com/watch?v=l12TvP5nMVg

    Superbe, mystérieuse, envoûtante, elle a le regard qui tue comme dirait l'autre (les yeux rouges, c'est la classe). Question design, je l'adule. Tout est absolument parfait chez Ayanami. Question personnalité, c'est elle qui est à l'origine du boom des coodere qui, même si il est moins important que celui des tsundere, lui doit beaucoup.
    Ajoutons qu'elle est méga intelligente (elle lit des bouquins de mathématiques quantiques) et assez philosophe. Et sa progression d'âme "nouvelle née" à personnage à la volonté forte, capable de retourner Asuka comme une crêpe, est formidable.
    http://www.youtube.com/watch?v=8bzLzNyAjhM&feature=related


    Ce qu'elle apporte à la série :


    C'est un des symboles de la série. A la sortie du DA en 95, ce personnage était cité par tous les otaques nippons comme la référence féminine en anime tant le perso est marquant et apporte son aura à la série, contribuant à faire grandir Shinji et apportant une bonne dose de mystère et de sexy (la mythique scène où elle sort de la douche...).
    Sa voix, celle de la vétérante Megumi Hayashibara (voix entre autres de Lina Inverse de Slayers et de Aï dans les OAV de Vidéo Girl Aï) est juste formidable, entre timbre limite éthéré et mécanique et fragilité, tout en tirant parfois vers la volonté inflexible. Rei est une caricature de Yamato Nadeshiko, la jeune fille japonaise idéale, en cela qu'elle pousse cet archétype à l'extrême.
    Elle est aussi le principal artisan du dénouement d'Evangelion.



    Moralité:

    Indétrônable dans le classement, ce personnage ne se démode pas, malgré son rôle moindre dans les récents films, dans lesquels elle subit une progression plus rapide. Personnage intelligent, observateur, beau, doux et fort, laissant une impression d'éphémère dans son sillage, Rei n'a pas fini de nous éblouir.
    Et pis elle a le plus beau sourire de l'animation japonaise.
    http://www.youtube.com/watch?v=EDlbs3tXhdA&feature=related
    D'abord.
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Giromu le Mer 28 Déc - 21:45

    'ttention à ne pas confondre cette FDMV avec la précédente, car graphiquement elles ont des points communs.



    Age: 17 ans

    Pourquoi elle est une FDMV (TM Kouryuu)?

    Sen Yarizui est la sempai de notre héros et il n'a d'yeux que pour elle. Comme je le comprends! Cette femme parfois assez abrupte dans sa façon de s'exprimer mais au sourire confondant (un autre point commun avec Rei) est d'une classe folle, alors que son uniforme jaune ne s'y prêtait pas forcément. Athlétique, bastonneuse hors pair dans le royaume des combats de rue entre loups se battant pour des bentos à moitié prix, sous le nom de "Reine des glaces", Sen a juste la CLASSE.
    La preuve, voyez la en action dans l'opening
    http://www.youtube.com/watch?v=G4ght-aleCY

    Gracieuse, aérienne, elle déteste perdre (du genre à balancer la Saturn du héros par la fenêtre) et semble ne vivre que pour les bastons de bentos des convini alentours, y voyant une philosophie de dépassement de soi et une communauté soudée et compétitive, celle des loups qui s'y battent. C'est presque une illuminée de ce point de vue.
    Cas qui joue en sa faveur, dans cette série avec moults persos féminins superbes à la poitrine avantageuse, elle les écrase avec son physique plus athlétique. Et elle porte divinement bien les collants noirs...
    SUPERBE.
    Et la belle voix un peu rauque de Mariya Ise, seiyuu habituée aux seconds couteaux qui double avec talent sa première héroine de premier plan. Elle est pour beaucoup dans l'intérêt que j'ai pour Sen.
    http://www.dailymotion.com/video/xlqyh0_anime-kawaii-feet-66_shortfilms




    Ce quelle apporte à la série :

    Elle est la mémoire des bastons de rues opposant les amateurs de bentos à moitié prix et une de ses plus grandes théoriciennes passionnées. Elle fait entrer le héros dans ce monde et cette communauté pro-active très concurrentielle mais très amicale et lui donne un but à atteindre pour qu'il se dépasse, ainsi qu'une philosophie personnelle. J'ai rarement autant applaudi un héros dans le choix de son but amoureux que dans cette série. Ce type a bon goût, car Sen n'est ni une chieuse, ni un cas psy.


    Clap clap!

    Yarizui en mode baston (l'animation o_O )
    http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=WG0DT23PQBc&NR=1




    Moralité:

    Un personnage féminin fascinant et réaliste dans un univers shonen de baston assez ecchi dans lequel on ne l'attendait pas forcément, surtout dans le rôle de l'héroine. Sen est un personnage d'abord rude, mais qui cache derrière ce côté un peu brut de décoffrage des trésors de gentillesse et d'amabilité.
    Et la série Ben-to est un shonen de baston surprenant à bien des égards (scénario nawak transcendé, musiques classiques, électroniques et choeurs, seulement 12 épisodes mais denses et passionnants pour une série de ce type, anime qui ne se prend pas au sérieux mais livre un divertissement de qualité en transcendant les contraintes du genre...Juste excellent!)








    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Ju le Mer 28 Déc - 23:25

    Je me laisserais bien tenter par cette série. Douze épisodes c'est faisable dans mon emploi du temps et ça lui éviterait de se retrouver en queue de peloton pour dans 3 siècles.
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Giromu le Sam 31 Déc - 17:39

    Une FDMV totalement mythique pour le passage à la nouvelle année!



    Age: Inconnu, mais VRAIMENT pas jeune, contrairement à ce que son apparence laisse supposer.

    Pourquoi elle est une FDMV (TM Kouryuu)?

    Maetel est un de mes premiers coups de foudre de jeunesse! Crée en 1977, le perso apparait chez nous à la fin des années 80. Je me souviens que cette érie triste et mélancolique me mettait vraiment mal à l'aise et me faisait presque "peur" du coup.
    Longs cheveux blonds, yeux noirs, long cils, vêtements à la russe... Qu'est ce qui n'est pas beau chez elle, franchement? Personnage ultra mystérieux dont les motivations ne sont réellement dévoilées qu'à la fin de la série TV Galaxy express 999 (inédite en France. On a traduit que les 38 premiers épisodes) et à la fin du fabuleux film homonyme (un pur chef d'oeuvre), Maetel dégage presque en permanence une impression de profonde tristesse. Dans les meilleurs moments, elle ne peut pourtant se départir d'une certaine mélancolie qui ne la quitte jamais.

    Personnage doux et calme, profondément sage, mais qui peut être inflexible si besoin est (elle n'hésite pas à tuer pour protéger son oisillon), Maetel a juste la classe.

    Sa voix est toujours pleine de retenue et de tristesse, mais elle rit parfois grâce à Tetsuro.





    Ce qu'elle apporte à la série :


    Elle est une deuxième mère pour notre héros. Toujours de bon conseil, chacun de ses actes vise à élever et éduquer le petit terrien. Elle a une connaissance encyclopédique des planètes qu'ils visitent, voyageant depuis un temps presque immémoriel.
    Son but ultime, si il est noble, est tout de même assez sinistre dans les moyens employés, je trouve. Pôôôvre Maetel...



    Moralité:

    Maetel est et restera un archétype à elle toute seule, celui de la femme mystérieuse et mélancolique qu'on a envie de consoler et à qui on veut rendre le sourire.
    Et puis combiner autant de douceur, d'instinct maternel et de fragilité avec une telle maîtrise du combat, il faut le faire. Elle est l'incarnation de la féminité, comme Rider de Fate/zero est celle de la virilité.
    Maetel FTW!


    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Giromu le Sam 10 Mar - 11:31



    Kino de l'odyssée de Kino. Une FDMV assez singulière de ma collec.

    Age: Environ 15 ans.

    Pourquoi elle est une FDMV (TM Kouryuu)?

    Kino est un personnage relativement androgyne, ce qui n'est pas mon trip d'ordinaire, mais elle a ce je ne sais quoi qui rendent ses aventures vraiment uniques. Déjà, elle est classe et toujours maîtresse de ses actions. Son caractère est réservé, mais elle sait se montrer avenante quand l'accueil est vraiment bon. De par la nature dangereuse de ses voyages, qui l'amènent dans des pays tous plus fous ou étranges les uns que les autres (tout à fait à la façon du mythe de la caverne de Platon), son caractère est peut-être un mecanisme de défense pour ne pas attirer les ennuis.

    C'est une tireuse de génie, capable de loger une balle dans n'importe quelles conditions là où elle le veut. Et ça c'est classe!
    Ce qui la rend vraiment unique, c'est également le fait qu'elle est une des rares protagonistes d'une histoire d'un alignement purement neutre que je connaisse. Certes, elle ne refuse pas son aide dans les cas graves, mais sa façon de pensée révèle une indépendance d'esprit et une soif de liberté totales. Je pense que c'est cet esprit libertaire, quitte à être souvent assez antipathique, qui la rend unique. Et puis bon, elle quand même physiquement très mignonne, je trouve.






    Ce qu'elle apporte à la série :

    C'est l'heroïne en titre! Elle est l'incarnation du voyage et de la découverte, mais également une figure de philosophe itinérante absolument libre de toutes entraves. Amenée à discuter avec des humains souvent fous ou à la façon de penser extrême, elle est l'une des rares à peser le pour et le contre des choses, mais n'intervient jamais pour changer les choses, privilégiant la liberté de chacun, même quand il a tort. Parfois elle est tellement libertaire qu'elle est antipathique, car egoiste. Elle refuse parfois son aide pour des motifs de conviction ou de schéma de pensée tortueux dont elle a le secret, le plus rageant étant qu'avec ses compétences exceptionnelles, elle pourrait réformer le monde pourri qu'elle habite, qui ressemble plus à un asile d'aliénés qu'autre chose...
    Un personnage totalement neutre, quoi, qui tire vers le bon, mais à peine. C'est rare.







    Moralité:


    Un personnage ancré dans son époque, je trouve, et très original. Il y'a des fois où j'ai eu envie de la baffer (très rare pour une FDMV!) mais ses discussions avec son motorad Hermes valent le détour. Série en 13 épisodes chez Kazé en DVD et l'une des plus belles que j'ai vues, dans la droite lignée de Galaxy Express 999.
    En revanche, il est à noter qu'il existe un épisode indépendant de 15 minutes et deux films de 29 minutes. Il eût été bon que Kazé les sorte aussi, car ils valent le coup.


    Le film 2, le pays de la maladie, excellentissime!
    http://www.youtube.com/watch?v=ngPOSlVocJk





    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Baxter le Dim 28 Avr - 19:11

    Kujô Subaru


    Age : 18 ans
    Taille : 1m42

    Pourquoi est-elle une FMDV ?

    Subaru est un perso du type coodere, parlant peu mais bien. Elle est si intelligente qu'elle rationalise tout, ne se laissant jamais aller à la passion. En recherche constante de perfection, Subaru touche à toute forme d'art pour tenter de les maîtriser. Combattante exceptionnelle, elle manie aussi la dialectique tant et si bien qu'elle n'a jamais perdu lors d'un affrontement, qu'il soit verbal ou physique.

    Mais, Subaru est aussi très ambiguë, à plus d'un titre. Dans sa personnalité déjà. Bien qu'agissant comme une coodere, Subaru n'en est pas pour autant un "poisson mort" (hein, Ju ?Razz). Sachant pertinemment ce qu'elle vaut, elle est doté d'une assurance hors du commun, ce qui est aussi son plus grand défaut. Non pas qu'elle fasse remarquer aux autres qu'elle leur est supérieur (elle n'en a nul besoin), mais plus simplement qu'elle en est consciente et qu'elle a donc tendance à trop prendre sur elle, sapant dès lors le travail d'équipe.


    Mais Subaru est aussi ambiguë dans son physique. Ni homme, ni femme, Subaru ne se reconnait aucun genre, s'habillant toujours de manière neutre (bien qu'un peu masculine tout en ayant des couleurs féminines). Subaru ne joue donc pas sur son physique pour être attractive mais bien plus sur sa personnalité. N'ayant pas froid aux yeux (sans être une perverse non plus, hein ?XD) et profitant du cliché "coodere irréprochable", elle sait provoquer des mises en situation des plus sensuels dont on se demande si elle est capable de le faire exprès ou non, et donc évitant toute vulgarité, nous transformant soit en con qui ne profite pas de la situation, soit en salaud (un côté très Subaru en fait... parfaitement calculé, vous êtes perdant quoique vous fassiez... alors autant en profiter, non ?). Et quand, pour un rôle, ou juste pour le plaisir des yeux de Taiga, elle s'habille enfin de manière un peu sexy, sa beauté n'en est que plus mise en valeur par le caractère fugace de la chose.


    Ce qu'elle apporte à la série :

    Subaru est LE personnage incontournable de Sakura Taisen V (qui vole même la vedette à l'héroïne Gemini Sunrise dans les OAV). Solide, elle est un véritable pilier sur lequel Shinjiro et les filles peuvent se reposer, car ils savent que Subaru est une valeur sûre. Et si elle est peu émotive, elle est néanmoins à l'écoute des autres et sait profiter de ses talents intellectuelles ou physiques pour aider ceux qui ont besoin de son aide.

    Bref, un mental d'acier dans un corps surentraîner, le tout soupoudrer d'une intelligence exceptionnelle. Parfaite je vous dis !

    Moralité :
    Avec son charme des plus particuliers, ne jouant de son physique qu'en de très rares occasion dès lors des plus jouissifs, Subaru tire sa sensualité de sa subtilité, de son ambiguïté, restant toujours dans l'ombre tout en lâchant un peu d'elle-même pour assouvir notre soif tout en l'attisant encore bien plus, poussant à toujours lui courir après.


    MAD : http://www.youtube.com/watch?v=376aL12Al1A
    avatar
    Sunderland
    Citoyen

    Messages : 430
    Date d'inscription : 08/11/2012

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Sunderland le Lun 29 Avr - 17:09

    Mais, hé ho, c'est bien une fille donc !
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Baxter le Lun 29 Avr - 19:39

    Subaru te tuerait pour cette hâtive conclusion. Je dis "elle" parce que j'espère que c'est une fille (elle est en plus doublé et jouée sur scène par Sonozaki Mie). Ensuite, à la vue des OAV... j'ai quand même un sérieux doute. Faut quand même voir que les OAV sont basé sur le personnage de Petitmint, l'actrice légendaire de New York, qui n'est nul autre que Shinjiro Taiga, le héros, déguisé en femme. Donc, déjà que ça ne gène pas le staff de transformer le héros en trans', alors lui en faire aimer un (même si techniquement, Subaru n'est pas un trans vu qu'elle ne se fait passer ni pour une fille, ni pour un homme), c'est pas ce qui va les géner. Sans oublier que s'ils nous ont déjà fait le coup du personnage au sexe mystère avec Reni Milschtrasse, ils ont fini par lâcher que c'était une fille. Pour Subaru, rien du tout, ce qui est un aveux en soit (en gros, si on s'attache à Subaru, c'est alors qu'on accepte que ce soit un homme aussi bien qu'une femme). Et surtout, la plus grosse preuve indirecte à mes yeux, c'est que Subaru ne se reconnait aucune rivale femme mais tombe raide de jalousie quand un mec commence à s'intéresser à Taiga (sauf que le mec n'est pas homo, c'est juste que Taiga dans son costume de Petimint ressemble à sa dulcinée).
    Seulement, j'ai une conception assez Deadpoolesque du personnage. Puisque les auteurs ne nous donnent pas son sexe et que c'est un perso d'anime, alors bon, Subaru a bien le sexe que je veux lui donner. Sans compter que c'est donc Sonozaki Mie qui lui prète ses talents vocaux et c'est aussi pour ça que j'aime Subaru. J'aime donc le côté féminin de Subaru et puisque rien ne me prouve le contraire, alors à mes yeux, Subaru est une femme, même si tout tend à prouver le contraire (et de toute manière, vu que Subaru n'a pas vocation à être sautée, je dirai que d'une certaine manière, j'en ai finalement rien à faire qu'elle soit homme ou femme. Subaru est Subaru, ni plus, ni moins)

    Sinon, la FDMV des FDMV

    Sumire Kanzaki (Sakura Taisen)



    Âge : 16-20 ans
    Taille : 1m61
    Poids : 50 Kg

    Pourquoi est-elle une FDMV ?

    Sumire est une tsundere, voir pire, une Ojô-sama, fille du plus gros industriel du Japon et de la plus grande actrice de tout les temps. Sumire a pris de ses deux parents. Le côté intransigeant de son père et le talent quasi-surnaturel ainsi que la beauté de sa mère. Brillante et cultivée, elle connait tout des règles de bonnes conduites en société (même si elle en a rien à foutre). Et Sumire en tire une attitude très hautaine. Elle fait partie de l'élite et le fait bien savoir à tout le monde, ce qui la rend pour le moins très antipathique. Mais l'assurance de Sumire n'est que d'apparat. En face des monstres que sont ses deux parents, elle a toujours été l'invisible, celle à qui l'on sourit non pas parce qu'on la considère mais juste parce qu'elle est la fille de. Sumire ne demande qu'à exister et fait alors du forcing pour qu'on la remarque et qu'on l'admire (c'est vraiment la tsundere style Asuka que je déteste pourtant XD).

    Mais si de cette souffrance ressort donc son côté détestable (aimez-moi ou détestez-moi mais reconnaissez que j'existe), c'est aussi de là qu'elle tire sa principale qualité. Souffrant à la fois d'un complexe de supériorité et d'infériorité, aussi bien entourée soit elle, elle est seule. A fleur de peau comme tout les plus grands, elle est sans cesse dans une optique auto-destructrice, passant plus de temps à faire le mal que le bien. Mais le mal qu'elle fait, elle le fait très mal (elle en souffre bien plus que ses victimes, ne supportant pas ses propres méfaits et se mettant dès lors sans cesse dans des situations où elle ne peut que perdre la face qui est la chose la plus importante à ses yeux) et le bien qu'elle fait, elle le fait mieux que tout autre. Elle porte différents surnoms, tous donnés par sa meilleure ennemie, Kanna. La femme cactus (parce qu'elle ne lance que des piques), la femme serpent (parce que c'est l'animal responsable des plus grandes frayeurs de Kanna et parce que l'analogie avec la langue de vipère lui colle bien à la peau) mais c'est la femme-fantôme (autre cauchemar de Kanna) qui colle le mieux avec la personnalité au final invisible de Sumire qui essaie tant bien que mal d'exister. Et c'est pour cela que Sumire ne se révèle jamais vraiment que lorsqu'elle est face à des fantômes. Alors que dès qu'un spectre apparait, toutes les filles se demandent comment l'anéantir, Sumire, qui se sent proche de ses créatures souffrant de ne pas pouvoir vivre au milieu des autres et les détruisants par dépit, voit les choses d'un autre point de vue. Les fantomes sont invincibles, véritables cauchemars régnant sur les mondes éthérés (même la très puissante miko Sakura n'est pas en mesure de les vaincre). Mais Sumire, elle, de par sa nature d'artiste, de créatrice d'univers, est symbole de rêve. Plutôt que de chercher à détruire le cauchemar, sa position est plutôt de le ramener du côté du rêve. Reni a parfaitement chanter la personnalité de Sumire. La femme seule qui passe ses longues nuits de solitude à réparer les rêves casser.

    C'est en cela que j'aime ce personnage. Souffrant en silence de sa solitude, pouvant se révéler une véritable peste dès qu'elle s'apperçoit qu'elle n'est pas au centre de l'attention pour qu'aussitôt, tous se refocalise sur elle, elle est néanmoins toujours là pour aider ceux qui sont dans le malheur car c'est dans sa nature. Sumire est le rêve, le spectacle, l'incarnation d'ame no Uzume, déesse du rire (Sumire est aussi une grande comique) et de la danse, et presque le mythe d'Amaterasu à elle seule tant elle glace le monde qui l'entoure quand elle se renferme sur elle-même et le réchauffe de sa bienveillance quand il est plongé dans les ténèbres les plus obscurs (elle finira d'ailleurs par prendre le statut d'éternelle, l’apanage des dieux, en imprimant dans les mémoires de tout un chacun tout son talent et sa dignité pour sa toute dernière prestation sur scène qui sera un grand jour de fête pour tout Teito).


    Moi, Kanzaki Sumire, je suis éternelle !

    Ce quelle apporte dans la série :

    Sumire est la peste de service. Pas le temps de s'ennuyer avec elle. Sans compter que son assurance est si appuyée qu'elle en est presque comique, surtout lors de ses joutes verbales avec la très sociable Kanna. Mais surtout, elle est responsable de certains des plus beaux moment de la série (sa "lutte" contre le fantome d'une actrice morte trop jeune dans les OAV se finit par un moment juste magnifique où, juste par le pouvoir de l'imagination, elle maquille la pauvre femme décharnée pour qu'une fois calmée, elle puisse dire adieu au monde en montrant sa beauté plutôt que son côté effrayant, ce qui était très important pour cette actrice du cinéma muet).


    Deux femmes fantômes, c'est bien trop pour les pauvres filles du Hanagumi

    Mais surtout, elle est le moteur du Teikoku Kagekidan Hanagumi, autant que son frein. Son intransigeance, qui peut paraître pour de la cruauté pure envers la timide et fragile Sakura, finit par payer. En effet, les compliments de Sumire sont rares et donc ont énormément de valeur. Lorsque cette dernière complimente enfin Sakura, cela à un véritable poids. Et surtout, c'est en violentant Sakura qu'elle lui permettra de sortir de sa peur du monde. En menant la jeune miko à l'affronter sur un terrain où Sumire ne peut que perdre, elle lui démontre qu'elle aussi a du talent et qu'il n'est alors pas normal de s'écraser devant sa propre personne. En gros, elle propulse Sakura sur le devant de la scène, retournant dans cet "anonymat" le temps d'un spectacle qui lui est insupportable mais qu'elle appréciera tout de même en voyant le talent nouveau de sa créature. Elle accepte d'être vaincue pour que Sakura puisse enfin vivre. Elle refera de même lors de son départ de la troupe où, d'une dignité à faire pâlir Benoit XVI, elle se retire pour retourner dans la vie civile (la mort pour elle). Remarquant en effet qu'elle ne peut plus rien apporter au théâtre, elle laisse le spot central (le projecteur le plus lumineux, encore une référence à la légende d'Uzume éclairée par Amaterasu) à Sakura qui n'a pas encore pu exploiter tout son potentiel, laissant à cette dernière la dure tâche de lui succéder en tant que top-star du Hanagumi. Sakura, membre le plus important du Hanagumi, doit donc sa force à Sumire qui l'a certes beaucoup maltraitée mais qui la par là-même endurcie et surtout, qui a toujours été dans son dos pour la supporter dans les moment les plus durs, même si cela la rapprochait de plus en plus de sa "mort". Un moteur autant qu'un frein, ça correspond bien à Sumire.

    Moralité :

    Sumire est donc une peste de chez peste, chose que je déteste. Mais au final, son caractère de cochon est aussi une grande qualité car elle ne laisse pas les autres se reposer sur leur laurier, leur permettant d'avancer. Elle n'est juste pas cucul et veut que chacun donne le meilleur de lui-même. Et Sumire sait se retirer quand elle voit que son emprise est trop grande sur les autres, qu'elle est trop étouffante. Mais avant tout, Sumire est l'incarnation du rêve, de la lumière qui éclaire la route de ceux qui sombre dans les ténèbres. Et c'est pour cela que je l'aime. Car si Sumire peut se révéler une vrai salope, c'est avant tout la plus belle des âmes !

    Video : pas trouvé d'amv sur Sumire, donc je reposte la chanson de Reni sur Sumire, qui plus que tout autre a compris qui était Sumire (et pis le sourire de Michie Tomizawa, l'actrice qui incarne Sumire, me fait fondre et c'est aussi pour elle que j'aime Sumire)
    http://www.youtube.com/watch?v=xbDiFgeTC_g
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Ju le Jeu 2 Mai - 11:58

    Si tu penses que c'est une fille ben c'est une fille jusqu'à preuve du contraire. C'est l'avantage avec les personnages de fiction (même les poissons morts :p).

    Je me souviens de ma découverte de Family Compo à l'époque et de Shion (qui est sûrement dans mon top 10 tous médias confondus). Celui qui vient dire que c'est un mec je le défonce à coup de rouleau de PQ. Et ça prendra le temps nécessaire.
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Baxter le Jeu 2 Mai - 15:43

    Je ne penses pas que c'est une fille (loin de là...) mais je veux que ce soit une fille. Nuance. Razz

    Sinon, ça me ferait encore plus mal au cul que Shion soit un mec. Autant Subaru n'a pas de forme féminine (ni masculine), autant Shion... Non, faut arrêter la déconne là !XD
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Ju le Jeu 2 Mai - 16:04

    Bah ses parents sont la preuve même que c'est possible :p

    Mais non. Shion est une femme, point.
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Baxter le Jeu 2 Mai - 16:25

    Ouais mais, bon, Tsukasa Hojo triche quand même pas mal avec la mère (enfin, le père... enfin, celui qui ressemble à une jolie milf... 'fin, Yukari quoi)
    Non parce que même avec toute la meilleure volonté du monde, je ne vois pas comment Shion a bien pu naitre de leur union si Yukari n'a absolument rien entre les jambes.XD
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Ju le Jeu 2 Mai - 18:14

    Ils en parlent dans la série, non ? Very Happy

    Comme les règles du père hahaha !
    avatar
    Sunderland
    Citoyen

    Messages : 430
    Date d'inscription : 08/11/2012

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Sunderland le Ven 3 Mai - 15:28

    Ju' a écrit:Si tu penses que c'est une fille ben c'est une fille jusqu'à preuve du contraire.

    Jusqu'à preuve du contraire, c'est une fille ET un garçon.

    A la façon Chat de Schrondinger ; Le Sexe de Subaru. Même chose pour l'autre perso dont vous parliez.


    Dernière édition par Sunderland le Ven 3 Mai - 17:10, édité 1 fois
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Baxter le Ven 3 Mai - 15:51

    lol Bien vu !^^
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Ju le Ven 3 Mai - 16:11

    Mon stock de grenade est vide, me force pas à aller en racheter -.-

    Contenu sponsorisé

    Re: Un jour, une FDMV (TM Kouryuu)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 14:13