Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Hotline Miami

    Partagez
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Hotline Miami

    Message par Srkat le Ven 14 Déc - 21:41

    Ce sujet est dédicacé a cette chere madame Claire Gallois.




    HOTLINE MIAMI
    Support : PC (via Steam ou GoG)
    Genre : massacre
    Config requise : un ecran capable d'afficher un beau rouge
    Prix: dans les $10

    Miami, Avril 1989. Vous etes un mec apparement banal et sans histoire qui va, suite a de vagues ordres donnés au téléphone, mettre un masque et devenir une vraie machine a tuer des mafieux russes. Voila, ça, c'est le scénar (enfin, le début).
    Y'a pas grand chose de plus a en dire et on s'en fout. On est surtout la pour faire gicler le sang et marquer des points.


    Un étage, AVANT.

    Donc, la partie importante, le gameplay.
    A chaque nouvelle mission vous commencez par mettre un masque. Ceux ci proposent divers effets (sauf le premier) allant de pouvoir survivre a une balle a courir plus vite, en passant par la possibilité d'avoir une arme d'entrée de jeu.
    Ensuite, Vous entrez et c'est la boucherie. L'idée, afin d'avoir un beau classement et un nouveau masque en récompense, c'est d'aller vite et d'enchainer les combos.
    Un coup de n'importe quelle arme blanche ou a feu suffit a tuer vos adversaires, la mauvaise nouvelle etant que c'est meme tarif pour vous. Quand aux attaques a mains nues, elles assomment les ennemis, qu'il faudra ensuite achever au sol.
    Les armes sont tres diverses, couteau, tuyau de plomb, bouteilles, briques, fusil a pompe, etc. Le maniement est similaire pour la plupart d'entre elles, certaines offrent quelques subtilités pour des points supplémentaires: cassez une canne de billard sur un mec puis empalez un second avec le pieu qui vous est resté en main par exemple. Toutes les armes peuvent egalement etre lancées pour assomer un ennemi, et dans ce cas certaines comme le couteau seront tres souvent fatales.


    Le meme étage, APRES.

    Ce n'est pas parce que c'est bourrin qu'il faut foncer sans réfléchir. Si l'IA est un peu con, une fois qu'elle vous a reperé elle ne fera pas de cadeau... Foncer dans le tas marche quand meme, au début.
    Puis on se rend compte du danger de traverser un couloir a l'aveugle (une cartouche dans la gueule), de celui de rentrer dans une piece dans l'espoir de mettre trois mecs KO (et se vider suite a un coup de katana), et on apprend aussi a craindre les portes vitrées, tres présentes sur la fin, qui offrent une jolie ligne de mire a quiconque veut vous clouer a la kalashnikov. Sans parler des chiens prets a vous sauter a la gorge, et des gros gardes du corps contre lesquels vous n'avez aucune chance sinon a l'arme a feu. Qu'on ne trouve jamais quand on en a besoin.
    Alors on apprend puis on maitrise diverses astuces: on claque la porte dans la tronche des mafieux pour les mettre a terre, on les élimine discretement en les eclatant a coups de pied sur un mur, on tire un coup de fusil dans le vide, juste pour alerter les gardes et les faire venir a un endroit ou il sera facile de s'en débarasser, on tente le coup du bouclier humain : les possibilités sont nombreuses.
    En cas de mort (extremement frequent), il suffit d'appuyer sur une touche et pouf, retour immédiat au dernier checkpoint. Les armes qui trainent changent d'une vie sur l'autre, ainsi que l'equipement des ennemis... mais pas leur type d'attaque: un tireur restera un tireur.



    A la fin de chaque niveau, le jeu evalue votre style, vous donne un score ainsi qu'une note.
    Le score sert a débloquer un masque par niveau, il suffit pour cela de dépasser un certain seuil généralement assez bas. Y'a plusieurs astuces pour faire gonfler les chiffres : effectuer des combos, ramasser une arme blanche pour aller achever un type assomé, faire preuve de souplesse en changeant le plus souvent possible d'arme, etc. Celles ci ne rapportent d'ailleurs pas toutes le meme nombre de points, les flingues etant les plus minables en ce domaine. De maniere générale, prendre le temps de mettre les méchants KO pour ensuite les executer rapporte beaucoup plus... mais est également beaucoup plus risqué qu'une mise a mort directe.
    Votre note finale depend aussi de votre score, et chopper un A partout demandera pas mal de maitrise.



    Les controles, qu'ils soient souris/clavier (que je recommande) ou a la manette ('marche bien aussi), repondent parfaitement mais demanderont quand meme un temps d'adaptation pour savoir bien "tourner". Il est possible de locker les ennemis, ce qui est toujours bienvenu quand on se prépare a faire irruption dans une salle ou pour viser quand ils sont trop éloignés. On peut egalement regarder assez loin pour prévoir leurs mouvements ou simplement ne pas se faire surprendre. On voit a travers les murs: ca peut paraitre abusé mais le jeu serait simplement injouable sinon: l'IA réagit vite a notre présence et une menace qu'on n'a pas vu au préalable est une assurance de se faire descendre en moins de deux.
    La difficulté est relativement haute mais la quasi absence de pénalité de mort (recommencer un bout de niveau : grosso modo, il y a de vingt a quarante secondes pour aller d'un checkpoint a un autre sans se faire avoir) ainsi que le rythme global donné par la fluidité du jeu et sa bande son (excellente au demeurant) font que meme au bout du trentieme essai, on a toujours plus envie de continuer que de balancer sa souris par la fenetre. Et a force d'insister, on finit par se retrouver a la fin avec un gout de trop peu.



    Une fois fini le scénario, il reste deux ou trois trucs a faire : trouver les masques cachés, ainsi que toutes les pieces du "puzzle" pour avoir une fin différente, obtenir de meilleurs scores et une meilleur note a la fin de chaque stage... J'ai du mettre entre 6 et 8 heures pour chopper le vrai final ainsi que tous les masques de base : la durée de vie est pas tres longue mais pour un titre de ce genre et à ce prix, c'est parfait.
    Sinon, pour la réalisation: musicalement, c'est tres bon et tres bien adapté. Graphiquement... ben, c'est une 2d pleine de gros pixels assez basique, mais la violence est bien retranscrite et ça suffit largement (l'imagination fait le reste). Y'a egalement un style assez cracra qui se dégage de tout ça, notemment par le choix des des couleurs ainsi que pour les masques et les visages, ça colle parfaitement au sujet. L'histoire (y'en a quand meme une) est plutot bien racontée aussi, se développant entre chaque mission, parfois par des détails visuels sans dialogue. Sympa. Par contre, en elle meme, elle ne va pas tres loin.


    TL;DR: Hotline Miami est un excellent jeu. Le meilleur indé de cette fin d'année et l'un des meilleurs de l'année tout court (avec Legend of Grimrock et Torchlight 2).



    BONUS! Le trailer. On ne voit rien du jeu et pourtant, il est parfait:



    Un autre trailer. cette fois, on y joue un peu. C'est plus trash, aussi.

    Spoiler:

    Et en cadeau, la "jaquette" complete du titre. Cool mais un peu gore, 'pas voulu l'utiliser directement histoire d'epargner Moira si elle venait a cliquer dans le coin.

    Spoiler:
    avatar
    Keitaro
    Maraudeur

    Masculin Messages : 181
    Date d'inscription : 19/07/2011

    Re: Hotline Miami

    Message par Keitaro le Sam 15 Déc - 8:36

    Ahlala, tu m'étonnes qu'après il y ait des massacres dans les écoles américaines Smile
    On devrait interdire les jeux-vidéos, donner un Glock à chaque gamin, arrêter d'apprendre la physique et faire des cours de tir à la place.

    Sinon... ça a l'air fun.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Hotline Miami

    Message par Ju le Sam 15 Déc - 10:15

    Ha, le premier trailer est pas mal du tout niveau ambiance. Les gars a l'air sacrément chargé quand meme.
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Hotline Miami

    Message par Srkat le Sam 15 Déc - 11:43

    Ouais. La santé mentale du perso va avoir quelques problemes a tenir en cours de route, et on peut supposer qu'il se défonce.
    Y'a quelques trucs sujets a interpretation... on comprend et on retire ce qu'on veut de l'histoire.

    Contenu sponsorisé

    Re: Hotline Miami

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 19:05