Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Partagez
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Prok' le Mer 12 Déc - 9:10

    Il était une fois, quelque part sur une ile ou il faisait chaud et beau, des garçons et des filles qui sentaient le semble chaud.

    Ces petits garnements s'adonnaient à leurs vacances bien méritées lorsqu'un jour ils décidèrent de faire un petit saut en parachute sans trop savoir ou ils allaient atterrir.

    Mais bon pas grave, américains blonds souriants carte Visa, bref, pas de raisons de s'inquiéter, sauf que les scénaristes étaient pas trop d'accord en fait et donc : bam. Ils se font choper par des pirates marchands d'esclaves, leadé par l'ultra charismatique et complètement cinglé Vaas (acteur réel passé sous motion capture, et laissez moi vous dire que c'est à l'aise le méchant le plus mémorable de n'importe quel jeux depuis .. depuis très très longtemps) et son boss, l'hystérique Hoyt.





    Et nous, comme d'hab, on est le pauvre type qui va devoir aller délivrer ses potes avant qu'il se fassent vendre comme esclaves, après que Vaas ait tué notre frangin.

    Grosso modo c'est le point de départ du jeux, et bien entendu vu qu'on parle d'ile, de pirates et de sauts en parachutes, faut obligatoirement inclure le fait qu'il y a une tribu guerrière sur l'ile combattant Vaas et ses sbires depuis un moment, et que comme par hasard, on se retrouve être un guerrier sur la voie de l'illumination sauvage, donc naturellement y'a tout un coté supra mystique du voyage.

    Far Cry 3 se déroule, une fois n'est pas coutume avec Ubisoft dernièrement, sur un archipel d'iles, 3 pour être exact, qui sont du genre assez grandes et contrairement à un fps classique ou le but est de faire sauter tout ce qui bouge en se laissant diriger par la trame scénaristique, on se retrouve avec un FPS en open world.

    Le titre reprend les bases du sympathique mais très très bancal Far Cry 2 : l’île est contrôlée par des pirates, qui tiennent des avant postes un peu partout et le but est donc de tous les nettoyer - ou pas suivant l'envie - avec, ou sans karsher.

    Contrairement à Far Cry 2, une fois un avant poste nettoyé les ennemis n'y apparaissent plus et la circulation / le déplacement dans la zone autour de celui ci est donc plus sure. Il va falloir aussi, un peu à la manière d'Assassin's Creed, retirer des dispositifs de brouillage sur la vingtaine de pylônes radios disséminés un peu partout sur la map afin d'avoir de l'équipement gratuit dans les boutiques. Généralement c'est un peu de plate forme pour arriver en haut du pylône, retirer le brouilleur, redescendre via tyrolienne.

    Mais ça s'arrête pas la, évidemment.

    L’île est remplie de gens, et une fois qu'on libère un avant poste des missions secondaires assez barrées se débloquent, genre empêcher qu'un mari un peu trop aimant dépouille le cadavre de sa femme pour récupérer l'alliance, ce genre de trucs. Ce sont pas les quêtes du siècle, généralement elles sont à faire une fois pour le lulz, mais elles ont le mérite d’exister en plus d'être ajoutées à une TONNE de petits boulots sous la forme de quêtes de livraisons de fournitures médicales, de contrats d'assassination, de jeux d'adresses (couteau - tir aux mouettes) etc etc. Au bout d'un moment on se rend compte que ce sont plus ou moins toujours les memes quetes mais bon, ça reste plaisant à faire entre deux raid sur des avant postes ou du crapahutage sur les antennes radios, avant de se coller aux quêtes principales, qui elles, ont le mérite d'être toutes réussies (en plus de gagner en intensité / difficulté au fur et à mesure, un vrai bon crescendo).


    Hé mec mon moteur est en rade, tu peux me dépanner ?




    Sure bro, tu vas voir grâce à moi ta caisse va péter le feux





    Bon la je vous vois venir, vous vous dites "mouais boarf, un fps sur une ile mais en open world donc pas de rythme imposé, encore un, gnagna".

    Mais en fait non. Car la ou Far Cry 3 reste classique dans la forme, il excelle sur le fond (le mot est lâché, 'tention) qui est blindé de trucs à faire et de possibilités de gameplay pas vues depuis Crysis premier du nom, donc c'est juste bienvenu.

    Primo, le perso est un manche. Pour pouvoir commencer à juste lancer une grenade va falloir débloquer le talent correspondant dans l'arbre de talent concerné.

    A la manière de n'importe quel RPG qui se respecte, Far Cry 3 dispose de 3 arbres de talents donnant des avantages divers et variés, allant au simple fait de pouvoir recharger en sprintant, à courir plus vite, à pouvoir tirer en descendant une tyrolienne, au truc que je préfère le plus dans le jeux : tuer silencieusement et de plus en plus efficacement avec notre machette puis les armes qu'un ennemi transporte sur lui.

    Exemple, au début on a juste la possibilité de se faufiler derrière quelqu'un et de l'embrocher, ce qui va par la suite muter en j'embroche quelqu'un, je prends le couteau qu'il a à sa ceinture puis je l'envoie sur quelqu'un d'autre, ou alors je dégoupille une grenade et je lui mets un gros kick derrière les genous histoire qu'il aille exploser gaiement dans son pack de potes un peu plus loin.

    Ca commence comme ça, puis on peut enchainer les "takedowns" au couteau, faire des éliminations en sautant sur quelqu'un, ou le supprimer lorsqu'il est sur une corniche à portée, etc.

    Et pour ce faire le jeux intègre une énorme composante de "stealth game", aka, vous allez vous mettre dans la peau du chasseur. Attaquer de front à la Rambo ne marche qu'avec Stallone, surtout qu'au début avec peu de barres de santé et pas de gilet pare balles faut simplement pas y penser.

    Histoire de bien faire les choses on peut même avoir un arc, pour faire le travail silencieusement, ainsi que la possibilité de jeter des cailloux dont le bruit va évidemment, attirer l'attention de nos ennemis.

    Au début c'est assez simple, puis ça se complique bien plus quand il faut commencer à prendre en compte les snipers, guetteurs, et autres chiens de combat présents dans les avant postes (ces derniers empêchent le joueur de pouvoir se déplacer sur la terre ferme, donc il faut vraiment ruser pour nettoyer sans se faire repérer) et la sensation qui s'en dégage est grisante et très satisfaisante.

    Et qui dit arbres de compétences dit XP, on en gagne le plus en réussissant les objectifs de mission sans se faire repérer, puis les kills "d'élimination" sont ceux qui donnent le plus de points en dehors des multi frags des familles, donc ouais, faut juste pas hésiter à la jouer chasseur.

    L'IA n'est pas ratée. Elle réagit plutôt vite, a des réactions cohérentes et c'est un véritable régal de composer avec tout ça histoire de se prendre l'espace d'un instant pour un Predator à manches courtes. Desfois elle a des a ratées par contre, genre vous vous mettez devant un type qui va pas tirer car il se sent pas d'humeur, mais autrement c'est plutot bien, bien qu'un peu facile au début. Y'a pas des masses d'ennemis différents par contre, mais le nombre est suffisant.

    La plus grosse force du titre, imho, c'est juste ça. Un hybride Fps - jeux d'infiltration assez sauvage et vraiment brutal, la sauce prend quasi immédiatement grace à des animations réussies et bon, c'est quand même assez violent donc très très satisfaisant :p




    Et puis on commence à se rendre compte que les munitions qu'on porte sur nous sont en nombre super limité, mine de rien (un ou deux chargeurs max) et qu'on peut ne porter qu'une arme. Puis on se rend compte que sur notre map y'a des dessins d'animaux un partout à des endroits précis, ainsi que des emplacements de feuilles d'arbres de couleurs différentes.

    Et heu, surtout on se rend compte que le perso à pas vraiment la capacité de faire des sauts d'un peu trop haut, qu'il se retire les éclats de shrapnels dans son bras après explosion, qu'il se fait des bandages etc, et naturellement au début quand on ne s'y attend pas, on se fait quand même bien défoncer la gueule pendant les combats.

    Et la vie ne régénère pas non plus automatiquement. Idem, se faire un shot de vie ne donne pas non plus une petite invincibilité en plus de regen nos précieuses barres de santé : on prend des dégâts, donc il va falloir apprendre à se mettre à couvert pour un peu plus que le simple fait de ne pas prendre de dégâts, ou ne pas se faire repérer.

    Mais lol wut, le jeux se veut un brin réaliste, éwi. Pendant le combat armé il va falloir faire vraiment attention à son environnement sous peine de devoir se cacher toutes les 10 secondes pour se piquer, se charcler, se faire des bandages ou juste souffler. C'est toujours drôle de se faire abattre pendant qu'on est en train de crier "pause, shrapnel dans le bras" mais au bout d'un moment ça agace un peu.

    Alors évidemment y'a des gilets pare balles mais pareil, ils encaissent pas des masses.



    Un petit coup de seringue au flou et c'est reparti 1!1!!!1!1!


    Et pour en revenir à nos animaux dessinés sur la map du jeux : absolument tout dans le jeux se craft, mis à part les armes et les munitions, vous allez pas vous faire des lances cornes de buffles avec des crosses en peau de tigre, hélas, mais les cartouchières, les portefeuilles, les sacs d'inventaire, les holster d'armes et enfin, les seringues (de soins ou d'amélioration momentannée de certaines compétences / capacités spéciales) doivent toutes être fait(es) par nos petits soins.

    Après tout c'est la jungle, non ? donc à la manière de Red Dead Redemption vous allez chasser, mes braves petites loutres. Et oui, les requins, tigres, varan de komodo et autres sont de la partie donc attendez vous à ce que ce soit un minimum sportif, surtout qu'en sus il faut un certain nombre de peaux pour pouvoir craft les meilleures améliorations ... tout en sachant que pour la meilleure des meilleures, va falloir aller chercher l'espèce la plus rare et agressive nécessaire pour la confection. Gloups.



    Chuis un vrai, little John, un vrai t'entends, moi je chasse du buffle direct au lance flammes, fini les dimanches barbecue, bonjour le gain de temps !

    Y'a tout pleins de seringues différentes aussi, donc va falloir ramasser tout pleins de feuilles. De la seringue qui remplit de la barre de vie en passant à celle qui nous rend temporairement immunisé à l'inflammation avant qu'on aille jouer au pyromane, y'a de quoi faire pour le petit herboriste fou qui sommeille en chacun de nous.


    Et enfin, tout ceci ne serait pas vraiment drole si les missions principales, et surtout le contexte du jeux n'étaient pas crédibles, ou au moins un tantinet awesome.

    Sur ce dernier point, le scénario principal est juste WTF. Y'a des raccourcis scénaristiques de l'hyper espace (des parties de poker qui sortent de tu sais pas ou, des dialogues / situations qui sonnent affreusement pas juste au point que c'en est assez lolant), mais dans l'ensemble ça se tient et histoire de le jetter en cent : le jeux parle de la folie. A son état le plus pur.

    C'est sauvage, et cinglé. Tout les personnages, absolument tous sans exception mis à part nos potes qu'on va sauver un par un si le scénario le veut bien sont tous tarés. Ca part du docteur brillant adepte de champignons plus qu'hallucinogènes, au gars qui se prend pour un espion dans une escouade US sur l'ile alors que y'a juste que lui dans sa tête et pour pas vos spoiler, plus on s'enfonce loin dans la jungle, plus c'est cinglé.

    En plus, pour parachever le tableau, le méchant qu'on voit le plus souvent (Vaas) est sans doute le plus allumé de tous et y'a des mises en scène assez épiques les 3/4 du temps ou il apparait, histoire de pas gacher.

    Les missions principales au début sont légèrement génériques et trop simples, puis tournent au wtf mystique, ou alors au vraiment awesome genre, comme celle la :




    Mais y'a aussi des missions un peu plus classiques à la mise en scène totalement over the top, en plus d’être juste atroces niveau difficulté, genre celle la (c'est un pote à moi qui a record, comme vous pouvez le voir il est assez doué et pourtant il a failli crever plus d'une fois Laughing )



    Bon point : y'a quasi pas de trajet imposé pour réussir les 3/4 d'entre elles. La plupart du temps on est largué à un endroit, y'a des objectifs à faire mais peu de couloirs à suivre, c'est vraiment vraiment ouvert quand aux possibilités de jeux. Et y'a toujours le très rigolo "je piège ma jeep avec du C4, je fonce comme un malade, je saute et je fais tout sauter" pour les vrais.

    Ha, et j'avais presque oublié de parler du gunplay : je crois que depuis Stalker (ouais encore lui !) j'avais pas joué à un fps aussi réussi dans le feeling des armes. Elles sont toutes différentes, et il faut vraiment bien tirer dans le sens que c'est pas Call of Duty : en faisant des full autos, vous attendez pas à être précis hein.
    En plus le son qui accompagne les tirs est vraiment, vraiment bon, tout comme le reste en général, bref niveau sonore et feeling c'est réussi et c'est plaisant.

    Haaa et oui, un petit élément que j'ai encore failli oublier : le feux. On a des cocktails molotov, un lance flammes et des flèches enflammées pour foutre le feux à tout ce qui bouge et tout comme Far Cry 2, il se répend en temps réel suivant la direction du vent, ce qui peut donner le droit parfois à des trucs assez épiques genre, on met le feux pour empecher des vagues ennemies d'avancer, et finalement on se retrouve encerclé par lui comme un con pendant que les mecs nous tirent derrière. Hahaha.


    Alors quoi en retenir ? c'est un hybride fps stealth game, au gunplay excellent, incluant des missions variées dans les approches, incluant donc des approches furtives ou totalement bourrines, sur une aire de jeux vraiment vraiment grande, c'est blindé de quêtes secondaires et d'activités annexes, il faut chasser pour upgrade son équipement, et débloquer des talents pour progresser.

    C'est vraiment long (j'ai mis 40 heures pour avoir toute la map et faire toutes les quêtes secondaires / l'histoire), y'a pleins de trucs à faire pour les fous furieux adeptes du 100% en plus des missions secondaires / jobs (reliques à trouver, cartes mémoires d'ordinateurs, lettres et plaques de soldats japs), le scénario et les pnj sont cinglés, les boss sont EXCELLENTS, le final est juste épique, les graphismes sont cools, y'a pleins de véhicules (quads, deltaplane, jeeps, camions, voitures, bateaux) et on peut jouer au pyromane. Et on peut y jouer en Vost.

    Bref. Si vous vous sentez comme le nouveau Bob Morane mais dans un contexte taré et sous acides, hésitez pas c'est du tout bon.

    Ah si, faut quand même donner un point négatif : le hud. ou plutot l'incrustation de conseils sur les trucs à faire, genre, toutes les 30 secondes on se fait signaler que y'a un objectif principal à faire et au bout d'un moment c'est juste relou, même mention pour l'interface des menus qui aurait pas pu être mal branlée pour un jeux pc (sauf peut être par Bethesda, hop la petite dédicace) ... même pour un jeux console en fait, c'est blindé de menus et de sous menus et ça bouffe trop de temps.


    Petit pot pourri :




    Graphisme ingame (au max) :









    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Ju le Mer 12 Déc - 14:15

    "Oh, encore un jeu où il faut soigner les gens."

    :p
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Srkat le Mer 12 Déc - 15:25

    Je suis généralement pas fan des grosses productions, mais quand meme, il me tente bien celui-là.
    Apres le trip bourrin dans Borderlands 2, ça peut etre marrant de changer légèrement de registre...
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Baxter le Mer 12 Déc - 16:55

    Un jeu qu'il est excellent, fun et beau (j'adore les effets du feu...).
    Par contre, les rapports de force entre les ennemis et les animaux sont assez étranges. Voir deux chiens réduirent tout une troupe de pirates en amas de chairs sanguinolentes, c'est bizarre... Surtout quand ces mêmes pirates peuvent vous transformer sans soucis en passoire si vous faites le con alors que les deux chiens... c'est juste des branquignoles. XD 'fin, je vais pas me plaindre, c'est 1500 exp gagné gratos...

    Sinon, on peut aussi y aller en mode bourrin. Le sniper et les armes à silencieux sont clairement orienté infiltration mais le fusil à pompe ultra efficace est fait pour le frontal et y a pas grand chose qui y résiste. Mais c'est vrai que toutes les manières de tuer en mode "ninja" sont excellentes et c'est dommage de ne pas en profiter.

    Niveau IA ratée, un mec avait pris position juste à côté d'une citerne de gaz. Je tire pour la déconne, ce qui fait qu'une langue de feu en sort et embrase le monsieur qui commence à hurler en gigotant. Un autre gars arrive alors vers lui en courant pour le sauver... et se foutre dans la langue de feu... et s'embraser. What ? Puis, une fois les deux hommes morts, un mec, tranquille, vient se positionner à l'endroit exact où se trouver le premier parce que le jeu veut absolument quelqu'un là, à cet endroit précis. Bien sûr, lui aussi s'embrase. Au final, j'ai stopper ce cycle sans fin en détruisant la citerne parce que bon, au bout d'un moment, ça va. XD

    Par contre, pour parler du jeu :

    Spoiler:
    le gars des services secrets... il est loin d'être fou. Le gars m'a fourni plein d'infos, de photos satellite, d'enregistrements audio et possède une batcave. Je vois pas en quoi il est fou... O_o? A part si c'est pas de lui dont tu me parles.
    avatar
    Sunderland
    Citoyen

    Messages : 430
    Date d'inscription : 08/11/2012

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Sunderland le Jeu 13 Déc - 14:43

    Il ne serait pas vachement éloigné des deux précédents opus celui-ci ?
    Je me rappel avoir joué au 1 sur xbox classique, genre 1/2 heure, et ça m'avait vite gonflé je crois. Le deux j'avais vu quelques aperçus, et ça semblait surtout bourrin, sans scénario bien élaboré.
    Là on dirait vraiment qu'il y a eu un changement majeur au niveau du scénario et de l'aspect qu'ils donnent aux persos.
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Srkat le Jeu 13 Déc - 19:09

    Le premier je l'avais bien aimé: c'est l'histoire d'un mec qui se la joue discret dans une jungle verte avec sa chemise hawaïenne rouge. Et son meilleur coup, c'est de lancer des petits cailloux.

    Le second, ouais, bof. Surtout bof en fait.

    La, je viens donc d'entamer cet opus : c'est vraiment pas mal. Si il ne voulait pas me rappeler que mon PC portable accuse gentiment ses deux ans ça serait encore mieux, ou si le crossfire était supporté au lieu de faire ralentir le jeu (un exploit qui n'est probablement pas la seule faute des programmeurs de chez Ubi, pour le coup) mais c'est jouable en 1920*1080 en moyen et même comme ça c'est déjà joli.
    Quand au gameplay il est pas mal du tout.
    Y'a des moments épiques juste en se promenant, genre se faire repérer par un barrage de pirates, en descendre deux, prendre la fuite parce qu'on manque de munitions et réussir de justesse a éliminer le reste au couteau en se planquant dans un petit campement...
    Y'a des moments idiots aussi. Genre on peut chasser la chèvre sauvage au couteau. Admettons.

    En tout cas ça se joue bien.
    Je viens de passer les champignons. Ce toubib... (et ce trauma de chez captain obvious aussi...)
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Prok' le Jeu 13 Déc - 21:20

    Le premier version console était naze, la version pc elle dépotait sévère.

    Et ouais le toubib, haha. Mais y'a encore mieux par la suite !
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Srkat le Jeu 13 Déc - 21:52

    Ah bah evidemment la version PC.

    Comparativement, je suis meme pas sur qu'une version console soit jouable - ca allait tres vite dans Farcry 1 pour se faire descendre, alors viser au pad dans ce jeu...
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Prok' le Ven 14 Déc - 2:24

    C'était pas le même jeux sur console surtout, y'avait des éliminations au couteau papillon etc mais juste foireux. Je me souviens plus qui avait le portage en charge, Ubi peut être ?

    Car la version pc bah c'était Crytek quoi, pas les mêmes monstres

    Contenu sponsorisé

    Re: Far Cry 3 - Rude boy sans trop de faya

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 19:06