Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    La vérité sur les jeux vidéo.

    Partagez
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Giromu le Mar 27 Nov - 18:31

    On vous a repérés, les gamers psychopathes! Le Point, cet excellent journal de bonne famille, vous a à l'oeil!




    Jeux vidéo : permis de tuer

    Le Point.fr
    - Publié le
    27/11/2012 à 07:43
    - Modifié le
    27/11/2012 à 14:36

    Breivik, Merah et beaucoup d'autres en étaient accros. Un passe-temps qui peut se révéler mortel...

    Par Claire Gallois

    Alors que les marionnettistes de l'UMP
    offrent un spectacle lamentable, notre gouvernement ne sait même plus
    comment il s'appelle. Entre les reculades de ses annonces - la dernière,
    le mariage pour tous - et les dérobades au sein de sa majorité, il en
    néglige l'essentiel : la nouvelle génération. Notre espoir. On lui a,
    vite fait, bien fait, passé une couche de maquillage pour dissimuler sa
    mauvaise mine - réforme supposée de l'éducation, emplois d'avenir (sans
    avenir) et puis basta. On la laisse s'amuser dans son coin, ou
    désespérer, au choix... avec les jeux vidéo dont la croissance est
    exponentielle.

    Ce n'est pas un souci au ministère de la Culture.
    On ne perd pas son temps avec des distractions qui ne contribuent pas à
    la promotion des arts. Call of Duty, Dishonored, Assassins Creed, Grand
    Theft Auto, Manhunt ? C'est qui, c'est quoi ? À défaut, la ministre Aurélie Filippetti
    pourrait prendre connaissance des jugements en cour d'assises pour les
    joueurs qui sont passés à l'acte. Le processus est simple : une
    dépendance grandissante à la violence. À côté de ces jeux, le cannabis,
    c'est "la santé par les plantes", comme le disent certains habitués. Le
    premier Permis de tuer a été attribué au seul James Bond, en 1989. Deux ans plus tôt, le même 007 s'illustrait dans Tuer n'est pas jouer. Maintenant, c'est l'inverse : jouer, c'est tuer, plus besoin d'être James Bond.
    Jeux dangereux !


    Voyez
    Andy qui, à 16 ans, abat à coups de fusil ses parents et ses deux
    petits frères en Corse. Andy, que ses parents appelaient "l'enfant du
    miracle" parce qu'ils avaient mis 10 ans à l'avoir. Devant ses juges, il
    ne donne pas d'explication. Il raconte qu'il a entendu une voix à
    laquelle il n'a pas pu résister. Andy, grand amateur de jeux vidéo.
    Rapport d'un psychiatre à la cour : les jeux vidéo habituent à l'excès.
    Ils font croire que la mort est une solution et qu'on peut recommencer
    indéfiniment puisqu'on a plusieurs vies. On a beau colorer le sang en
    vert, il y a une répétition de la destruction délibérée qui maintient le
    joueur dans une fascination parfois sans borne.
    Quant à Breivik, l'assassin de 72 jeunes en Norvège, il s'est déclaré "fan absolu" de
    Call of Duty et reconnaît avoir passé des semaines à "se former" sur la
    manière de tuer. Mohamed Merah aussi y consacrait un temps considérable.
    Et il en a, des adeptes. Il suffit de se rendre sur jeuxvideo.com
    et de découvrir les commentaires quasi pros des amateurs. "Il était
    plongé dans le noir dans une salle de bains ultrafroide. Il entend les
    12 flics s'avancer..., il se lève en mode Fus Ro Dah, tire, met
    un high kick sur un bouclier. Il aurait pu tenter le 1080..." Même les
    services secrets ignorent peut-être ce langage codé. Parallèlement, un
    dénommé Vinogradov, en Russie, publie un manifeste sur Internet dans
    lequel il s'en prend à l'humanité tout entière et dit sa volonté de la
    détruire. Et puis il tue cinq de ses collègues de travail. Il jouait à
    Warcraft, dans lequel les héros sont uniquement des tueurs.

    Un business hors norme

    Sur ce même site, un gentil papa écrit : "Vingt millions de personnes
    jouent à Warcraft et il n'y a pas vingt millions de serial killers."
    Excellent argument. Une gentille maman ajoute : "J'ai quand même dit à
    mon fils qu'écraser les gens pour le plaisir, cela ne se fait pas dans
    la vraie vie." Quel bon sens ! De l'avis unanime des psys et des
    éducateurs, la plupart des enfants qui abusent de leur console sont plus
    agressifs et renfermés que les autres.
    François Hollande, après
    l'échec de la taxe Nutella censée protéger les jeunes de l'obésité,
    auriez-vous l'idée de leur épargner une addiction à la violence ? Et
    vous en ramasseriez, des sous ! En 2011, lors de son lancement, Call of
    Duty a généré un milliard de dollars de revenus en 15 jours. Ici, des
    milliers d'adolescents vont demander Call of Duty pour Noël. Et si vous
    nous faisiez une petite taxe de plus pour les fêtes de fin d'année ?
    Pour une fois qu'elle serait bienvenue. Il vous suffit de booster un peu
    Aurélie Filippetti. Le 29 octobre, elle a annoncé "une réponse graduée
    sur le streaming, étendue aux jeux vidéo... et la mise en place d'un
    service en ligne pour les déclarations de décès... Cela ne s'invente
    pas.

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jeux-video-permis-de-tuer-27-11-2012-1534002_420.php
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Giromu le Sam 1 Déc - 11:39

    Pour les bouchés à l'émeri, la journaliste remet le couvert et réexplique son -"fascinant"-point de vue


    Le Point.fr
    - Publié le
    01/12/2012 à 10:26

    Peut-on mettre en garde contre la dangerosité des jeux vidéo violents ?
    Oui, selon le Parlement européen, qui demande un contrôle de leur
    utilisation.


    Rarement une chronique sur les jeux vidéo violents
    aura déclenché une pareille agressivité. Pourquoi tant de bruit pour
    une simple question d'actualité, celle de la violence grandissante dans
    notre société, reflétée par ailleurs dans les jeux vidéo ? Pourquoi ce
    "bad buzz" répercuté sur les réseaux sociaux par des hommes, que des
    hommes, très peu de jeunes ? Où se cache donc le nombril de ces
    messieurs entre 30 et 45 ans ? Le manager de jeuxvideo.com me demande
    des excuses publiques "pour offense gratuite à son site". Si cela peut
    lui remonter le moral, je les lui accorde, sans trop en comprendre le
    motif, mais bon... Je ne lui en demande pas, même si les internautes
    dont il a eu la courtoisie de me communiquer les commentaires ne sont
    pas très positifs. "Va laver les chiottes au lieu d'écrire des articles
    de merde." Ou encore : "On va la pourrir, cette morue." Respectons la
    liberté de parole. Y compris celle de mes rares défenseurs. Zerok 54 :
    "Je suis d'accord avec elle. Votre fascination pour les armes, la
    guerre, la torture fait peur. Heureusement qu'en vrai vous êtes des
    pas-de-couilles qui rasent les murs." Un autre : "Le pire, c'est qu'elle
    n'a pas tort. Combien de fois j'ai vu des mecs vanter les qualités de
    Breivik." Fin de ces échanges désarmants.



    En réponse à ceux qui me reprochent "une documentation inexistante",
    je dirai qu'ils peuvent facilement vérifier l'exactitude des propos de
    Breivik face à la presse, l'addiction de Merah à Call of Duty, rapportée
    par son frère sur BFM,
    ou le rapport de l'expert psychiatre du jeune Andy, en pleine cour
    d'assises. L'un des gros malins qui m'ont écrit rétorque : "Ouais, mais
    il mangeait aussi des frites, Merah, alors c'est peut-être les frites
    qui l'ont poussé à tuer." On me reproche aussi de faire l'amalgame entre
    jeux vidéo et tueurs. L'argument est recevable, sauf que je n'ai jamais
    dit ou pensé que les joueurs accros étaient des tueurs en puissance, et
    si un Prix Nobel avait fait partie du lot, cela se saurait.

    Une éthique, même dans le virtuel

    Maintenant, face à l'ignorance que vous me prêtez sur le sujet, il y a
    la vôtre, envers les conventions de Genève. Le 13 mars 2012, le Parlement européen
    a adopté, à la quasi-unanimité, un rapport appelant les États membres à
    mieux contrôler la vente et l'utilisation des jeux vidéo violents. Il
    envisage la mise en place d'un bouton rouge qui désactiverait l'accès à
    un jeu, à certaines heures ou à certaines parties du jeu. Ce bouton
    rouge serait extrêmement utilisé avec un jeu comme Call of Duty, si l'on en croit l'excellent article de Quentin Girard sur Slate.

    Les conventions de Genève n'interdisent pas la guerre ni de tuer.
    Elles précisent seulement que les prisonniers doivent être traités avec
    humanité et être protégés contre les actes de violence. Si vous jouez à
    World of Warcraft dans lequel de nombreuses missions imposent
    d'assassiner quelqu'un et de ramener sa tête, vous êtes en pleine
    violation de l'article 3 commun aux quatre conventions de Genève qui
    précise que "les mutilations, les traitements cruels, tortures et
    supplices" sont prohibés. Quant à Call of Duty, lors de la Mission
    Cachette, vous devrez fermer les yeux, pour ne pas être accusé de
    complicité, lorsque votre capitaine torture et abat froidement un
    blessé... Peut-être n'est-il pas stupide de montrer que, même dans le
    virtuel, il peut y avoir une éthique.

    Alors, vous autres, on se pardonne mutuellement nos ignorances ?

    C'est à l'un d'entre vous que nous devrions laisser le dernier mot :
    "Depuis quand n'ai-je pas laissé cours à mon imagination autrefois
    débordante ? Depuis, tout simplement, que je suis accro à ma
    connectivité, aux jeux. C'est un problème qui n'a pas de solution
    tellement c'est notre société qui nous enferme dans cette addiction qui
    finira par apporter des changements durables. Cela me fait un peu mal de
    penser que l'évolution nous achemine vers un homme faible."

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jeux-video-permis-de-tuer-suite-dangereusement-votre-01-12-2012-1536374_420.php
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Baxter le Sam 1 Déc - 12:28

    Non mais on est obligé de rire quoi. En jouant à CoD, on est en violation de l'article 3 de la Convention de Genève, rien que ça. C'est magnifique comme article.Laughing
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Giromu le Sam 1 Déc - 12:32

    Tu devrais avoir honte et aller te livrer à la police!
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Baxter le Sam 1 Déc - 12:49

    'peux pas, je suis moi-même un flic infiltré dans les Triades du jeu-vidéo.@_@
    avatar
    ADN san
    Citoyen

    Messages : 486
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par ADN san le Dim 2 Déc - 12:19

    Elle peut se taire quant a l'ignorance des gens sur un sujet, quand elle dit que les personnage de Wow ne sont que des tueurs.
    Je joue pas a Wow, je suis carrément pas un gamer, mais je sais encore faire la différence entre entre des guerrier (pour ne pas parler de mages ou de voleurs) et des tueurs. Et sans même être un gamer je sais que fus-do-rah n'est pas un code secret mais un cri de guerre comme d'autre crient "Winterfell" avant la bataille.

    Cela dit je crois que ce qui la conforte dans sa bêtise c'est l'effective bêtise de certains puceaux frustrés addicts des jeux qui se permettent de répondre du haut de leurs trois boutons d’acné.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Ju le Dim 2 Déc - 13:26

    Je comprendrai jamais pourquoi on parle de jeux video violent mais jamais de livres ou de films violents. Parce qu'on est actif devant les premiers ? Quant on voit l'impact de la publicité affichée partout (abris-bus, métro, ...) on pourrait pourtant se dire que la télévision est bien plus dangereuse pour son public passif.

    Mais ça on en parle jamais. Je parie pourtant qu'elle regarde Esprits Criminels après avoir écrit ses articles.
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Prok' le Dim 2 Déc - 13:57

    Voila, moi qui joue à Far Cry 3 en ce moment, je dois me considérer comme un braqueur et restituer toutes les peaux de bêtes virtuelles dépecées avant de me mettre en prison pour crime grave éthnique, car bon, c'est majoritairement des personnes à couleur de peau foncée qu'on tue dans le jeux.

    Sad
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Giromu le Dim 9 Déc - 16:58

    L'odieux connard s'empare du dossier Gallois!

    http://odieuxconnard.wordpress.com/2012/12/09/le-jeu-video-voila-lennemi/
    avatar
    ADN san
    Citoyen

    Messages : 486
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par ADN san le Dim 9 Déc - 18:38

    Vu ce matin ^_^
    Juste excellent.
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Giromu le Dim 9 Déc - 20:37

    Ju a écrit:Je comprendrai jamais pourquoi on parle de jeux video violent mais jamais de livres ou de films violents. Parce qu'on est actif devant les premiers ? Quant on voit l'impact de la publicité affichée partout (abris-bus, métro, ...) on pourrait pourtant se dire que la télévision est bien plus dangereuse pour son public passif.

    Mais ça on en parle jamais. Je parie pourtant qu'elle regarde Esprits Criminels après avoir écrit ses articles.

    Si ça peut t'aider dans ta réflexion, j'ai subi, en tant que joueur de jeu de rôles sur tables, les mêmes avanies dans les années 90, notamment d'un certain Jean-Marie Abgrall, psychiatre, qui ne connaissait rien au sujet et reliait les JDR au satanisme. Il était souvent l'invité de Mireille Dumas, qui aimait en faire ses choux gras (tiens, je me souviens qu'elle avait humilié un fan lycéen un peu con de Video Girl Aï qui projetait de s'installer au Japon pour y rencontrer le sosie de Aï... Tirer sur une ambulance pour faire du pognon, c'est dégueu franchement) .
    Abgrall a fini par comprendre que JDR et messes noires n'avait rien à en commun mais ce fut long.
    A l'époque, on avait que les pages du mensuel Casus Belli pour se tenir informé d'une autre manière que les niaiseries de la TV et des grands journaux. Je pense que les Jeux vidéo sont les héritiers de cette chasse aux sorcières, justement parcequ'on craint que le joueur, qui est actif, ne fasse plus la différence réalité/ jeu.
    C'était le meme debat sur le JDR (notamment un gars fragile qui avait agressé un prof en craint qu'il était Aragorn, je me souviens).
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Ju le Dim 9 Déc - 21:00

    En tout cas son article c'est vraiment du vide. Rien que les références à James Bond. Quel rapport ? O_O
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Prok' le Dim 9 Déc - 22:27

    y'en a pas, c'est juste pour être lu
    avatar
    ADN san
    Citoyen

    Messages : 486
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par ADN san le Lun 10 Déc - 18:21

    C'est pour faire du mot clé, ça fait remonter dans google.
    avatar
    Sunderland
    Citoyen

    Messages : 430
    Date d'inscription : 08/11/2012

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Sunderland le Mar 11 Déc - 2:11

    C'est un débat vieux et long ça. En général ça vient de gens qui se sont fait un opinion rapidement sans prendre connaissance du sujet (d'façon ils en ont un peu rien à foutre de se documenter, c'est plus simple de cracher sur un sujet que l'on ne connait pas quand des centaines d'autres agissent de même). Un opinion qui se base sur une impression, celle de la vue du joueur, du jeu et même à présent de l’endoctrinement médiatique qui aime à choquer pour attirer l'attention (mais en général c'est du lourd hein, le bon gros stéréotype).
    La nana a beau balancer du rapport de témoignage de certains psychiatres, mais bon :
    -De un, la psychiatrie est difficilement une science exact que l'on peut prouver,
    -De deux, d'autres témoignages d'autres psychiatres contredisent CARREMENT ceux qui ont été cités,
    -De trois, si ce genre de fait était ou aurait semblé être concret alors il y aurait eu de vrais moyens mis en œuvre pour le contrer (or il semble évident que le joueur de base est pas si con que ça pour ce qui est de discerner réalité et fiction).

    Personnellement, j'ai dû vivre pour raison scolaire dans une genre de famille d'accueil/pension. Et forcément, il fallait côtoyer la mère.
    Elle était le genre anti jeux video. Du lourd. Elle détestait voir son fils en train de jouer (et putain, en plus elle était le genre de femme à être.. "moody" sur les bords - je ne souviens plus de la traduction française de ce mot - donc bien chiante par la suite).
    Et étant religieuse, elle pouvait sortir des trucs plutôt gros, pour elle, le jeu sur lequel son fils était en train de jouer (Star Wars Bounty Hunter), ça venait des forces du mal - ou maléfique ou je ne sais plus quoi - !
    Et je peux vous dire que vous aurez beau argumenter sur le sujet, c'est le genre à croire dure comme fer que nous, joueurs, on devient confus sur le plan de la vie réelle et fictive (notamment en raison du fait que les persos que l'on incarne auraient tendance à resurrecter Laughing).
    Pis bon, après, quand il se trouve qu'un mec du coin, un peu allumé, c'est mis à violer/tuer une jeune du coin, et... qu'il jouait à WoW (Horreur et putréfaction ! jeu vidéo + meurtre, logique) ! ça a vraiment pas aidé.
    Grosso modo, elle s'était fait un opinion qui se basait sur l'impression qu'elle avait, et surtout elle ne "comprenait" pas.
    Bordel, entre ça et sa religion adorée, sa religion a causé, quoi, des centaines de milliers de morts en plus :p ? Le jeu vidéo, ça devient le coupable facile.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Ju le Mer 12 Déc - 0:08

    Prok' a écrit:y'en a pas, c'est juste pour être lu

    ADN san a écrit:C'est pour faire du mot clé, ça fait remonter dans google.


    Ah d'accord.

    Journalisme en or.
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Prok' le Jeu 20 Déc - 6:54

    Je me souviens plus si c'était dans ce topic qu'on parlait des filles dans le monde du jeux vidéo qui se tapent les gros balourds, je me souviens avoir dis que je jouais un perso féminin juste pour ça d'ailleurs, exemple :



    "je retourne dans ma vie réelle" BAH OUI Laughing

    Contenu sponsorisé

    Re: La vérité sur les jeux vidéo.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 19:07