Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    [Série] The Tower of Druaga : The Aegis of Uruk

    Partagez
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    [Série] The Tower of Druaga : The Aegis of Uruk

    Message par Ju le Mar 12 Juil - 20:42


    Topic sous perfusion, les images grandes tailles arrivent :p

    Infos générales

    Format: Série TV
    Année: 2008
    Titre original: Druaga no Tō ~the Aegis of URUK~
    Nombre d'épisodes: 12
    Site officiel: http://www.druaga-anime.com/
    Tags: aventure - comédie - fantasy - parodie - romance
    AKASurprised - ドルアーガの塔 〜the Aegis of URUK〜

    Staff technique

    Studio d'animation: Gonzo
    Réalisation: Chigira Kôichi
    Chara-design: Kusanagi Takuhito, Manabu Tanzawa, Ugetsu Hakua, Junichi Takaoka
    Diffuseur: Chiba TV, Gifu Broadcasting, KBS Kyoto, Sun TV, Tokyo MX TV, TV Hokkaido, TV Kanagawa, TV Saitama, TVQ Kyushu Broadcasting
    Auteur: Bandai Namco Games
    Musique: Hitoshi Sakimoto

    Doublage:

    Fumiko Orikasa (Kaya), Kenn (Jiru), Akira Ishida (Karrie), Hozumi Gôda (Meruto), Minori Chihara (Kooba), Risa Hayamizu (A-Mei), Takahiro Sakurai (Niva), Yui Horie (Fatina), Akiko Yajima (Kai), Hiroki Yasumoto (Utu), Masaki Terasoma (Cherub), Risa Mizuno (Etana), Takaya Hashi (Gilgames), Yukana (Succubus)


    Le listing des épisodes:
    Spoiler:
    01 "The Great Tower of Druaga (Inner)"
    Doruāga no Kyotō

    01bis "Jil's Adventure (Outer)"
    Jiru no Bōken

    02 "Meskia, the City in the Tower"
    Tō Uchi Toshi Mesukia

    03 "Before Departure"
    Tabidachi no Zen ni

    04 "Band of the Hand"
    Bando obu Hando

    05 "Ziusudra's Trap"
    Jiusudora no Wana

    06 "Bridge of Lightning"
    Raikō no Kakehashi

    07 "Dance With the One-Winged Dragon"
    Katahane to Odore

    08 "Tower of Legend"
    Densetsu no Tō

    09 "Eleven Nines"
    Irebun Nain

    10 "Summer's End"
    Natsu no Owari ni

    11 "One Solitary Shield"
    Tada Ichi Mai no Tate Toshite

    12 "You Zapped To..."

    S.V.N.I. (Série Volante Non Identifiée) :

    Nous voici devant un réel ovni. Cet anime, qui est avant tout basé sur un jeu existant du même nom!, n'est autre qu'un mélange des genres absolument étonnant qui n'a cessé de m'étonner. Non seulement les gags sont drôles -en général les animes "comiques" me laisse dubitative- mais il y a un pendant sérieux à l'affaire qui se cache derrière ce qui ne semble devoir être qu'une parodie.
    Quoi qu'il en soit, vous devrez regarder l'ensemble des 12 épisodes formant la première saison pour comprendre réellement où je veux en venir.

    Humour régulier (avec des parodies d'autres productions comme Gurren Lagann) et un étonnant sérieux, donc, qui se greffent sur un background rappelant fortement Etrian Odyssey :

    Il y a de nombreuses années, le roi Gilgamesh triompha du dieu maléfique Druaga au sommet d'un donjon composé de 60 étages laborieux à traverser. Monstres, pièges, ... Tout ce qu'il faut pour vous mettre des bâtons dans les roues.
    Alors qu'il régnait sur le royaume d'Uruk suite à sa victoire une autre tour, infiniment plus grande, apparue. Celle-ci contient même la première tour dans une de ses innombrables pièces, c'est vous dire sa taille.


    La nouvelle Tour, bien plus grande.

    Le nombre de monstres l'habitant à bien sûr connu une augmentation proportionnelle et pour ne rien arranger ils en tombent régulièrement de la tour qui viennent s'écraser dans les rues de Meskia, la ville qui siège au pied de l'incroyable édifice. C'est ce qui fait de cette cité le point de rencontre des Grimpeurs, nom que l'on donne aux nombreux aventuriers qui ne rêvent que d'atteindre le sommet pour défaire la réincarnation de Druaga et ainsi obtenir la Baguette Bleue capable d'exaucer un souhait.

    Au rayon bonne nouvelle pour eux, tous les cinq ans un évènement particulier à lieu: L'été d'Anu est une période clé au cours de laquelle le nombre de monstres diminue fortement et ceux restant se voient affaiblis. L'occasion rêvée pour tenter d'atteindre le sommet toujours resté vierge de la présence des humains.

    Rien d'extraordinaire à première vue...

    ... ni à la seconde. Car l'histoire est en effet aussi banale qu'elle semble l'être. Mais c'est ce qui fait tout l'intérêt de cet anime qui se concentre sur la façon de traiter le sujet comme déjà mentionné plus haut. Je ne peux d'ailleurs que vous conseiller de tenter l'aventure si le synopsis -ne révélant malheureusement pas les caractéristiques de réalisation- vous a fait fuir auparavant par son côté téléphoné et classico-classique.


    Interlude musical:




    L'opening : Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il donne le ton parodique ! En effet, alors que la série se passe dans un monde héroïc-fantasy, l'opening est on ne peut plus contemporain. On y voit tous les personnages de la série (tant en "vrai" que dans la déco ^^) à notre époque. Il laisse penser vers la fin que toute cette histoire se déroule dans les rêves d'un jeune Jil endormi. Un très bon opening notamment grâce à la performance de Fatina la trop mal nommée :p

    L'ending (version complète) : Je ne l'ai pas trouvé en version animée mais vous ne pleurerez pas sur cette version gardée par Fatina ^^

    Etrian Odyssey ?

    Et bien parce que nous en avons tous les ingrédients pardi ! Le donjon, bien qu'il doit être arpenté de bas en haut contrairement à la Forêt d'E.O. se compose de sanctuaire qui sont les équivalents des strates. Ainsi, chaque sanctuaire atteint est un réconfort qui fait très vite place à l'inquiétude pour des raisons évidentes: La difficulté croissante.


    Petit cours sur les sanctuaires avec Amhei.

    Mais plus marquant encore pour moi, chaque personnage à son propre rôle (métier pourrait-on dire) digne de n'importe quel rpg mais qui m'ont fait penser à ceux du jeu d'Atlus en particulier. Ainsi entre les magiciens qui ont du choisir une spécialité, les archers et les médecins on a également le paladin dont le rôle un peu hors-norme est de protéger les autres (rien avoir avec un guérisseur) en encaissant les coups pour eux. Ce qui m'amène aux personnages de cette aventure à deux visages:


    Bourrin aux explosifs, voleur, archer, magicienne, gardien...


    Les """ héros """ :


    Tout d'abord nous avons Jil, un protecteur en devenir. Jeune garçon extrêmement naïf, à qui on peut faire gober n'importe quoi, il rêve de devenir un héros en escaladant la Tour comme son frère Neeba, un archer extrêmement compétent.

    Malheureusement pour lui, sa première tentative avec le groupe de son frère composé de Kalli, un voleur agile, d'Utu, peu engageant avec son apparence d'armure et de la belle Fatina, une magicienne qui utilise une sorte de fusil à balles magiques est un échec retentissant: Il n'a vraiment pas le niveau et est laissé sur le carreau impitoyablement.


    La team de Neeba... Et la tenue de Fatina que j'affectionne beaucoup. Classe et qui met en valeur sans être vulgaire ^^


    Il fera alors la connaissance de la non moins désirable mais manipulatrice Kayaa, un mix de la médic et de la barde d'E.O., d'Amhei, une grande perche manieuse de lance à pointe rotative timide à mourir et du duo improbable Coopa / Melt, la première étant l'assistante à tout faire du second (avec quelques problèmes dans la gestion des priorités comme faire à manger > survivre), magicien lâche et aristocrate ruiné qui utilise une technique qui fait penser au golf... Tout un programme à eux seuls.




    Comment convaincre les Grimpeurs de s'allier face à un dragon ?
    Promettre de l'or aux hommes et dire aux femmes que les écailles font d'excellents produits de beauté ^^


    C'est donc cette équipe de bras cassés qui va s'élancer vers le sommet, là où personne n'a jamais réussi à arriver vivant. Ils ne seront pas les seuls dans la Tour, loin de là. En effet avec l'Ete d'Anu nombreux sont les équipées prétendantes sans compter que le Royaume d'Uruk dépêche une énième expédition sous la forme d'une grande armée dirigée par le seigneur Kelb (militaire jusqu'au-boutiste incapable de voir les sentiments de sa seconde...), et dame Ethana, la seconde en question.


    Les deux dirigeants de l'expédition armée

    Nous voila partis pour une ascension pleine de pièges mortels... à mourir de rire pour certains comme le fameux "raccourci" ou encore l'improbable "jeu video Druaga" mais aussi une aventure humaine qui, à la fin de la saison I, vous rappellera qu'il y a un temps pour rire.


    Et un autre.



    [

      La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil - 6:47