Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    [BD/mangas/Comics] L'apocalypse des zombis fatals qui tuent dans le noir

    Partagez
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    [BD/mangas/Comics] L'apocalypse des zombis fatals qui tuent dans le noir

    Message par Giromu le Mer 20 Juin - 17:33

    Constatant une mode importante du zombie dans
    le franco-belge, les comics et les mangas, je me suis dit que présenter ici nos
    lectures pour écarter les bouses serait pas mal.





    Je ne parlerai pas des
    « classiques » comme The
    walking dead
    , le comic de référence du genre ou de Highschool of the dead, qui est très fun malgré sa légèreté
    (édition couleur superbe mais hors de prix en cours de parution en sus de
    l’édition noir et blanc qui est en pause), mais de titres plus obscurs qui
    méritent d’être connus ou pas. A noter aussi que tous les tomes des Marvel zombies (Panini) sont également
    vraiment excellents et ne peuvent qu’être conseillés. Le volume 8 est en cours
    de parution aux USA et je me régale, perso.


    Dans la meme veine, les numéros kiosque Punisher
    vs Marvel universe
    ,

    http://www.bedetheque.com/album-124188-BD-Marvel-Universe-vs-The-Punisher.html

    et son épisode antérieur, Wolverine vs Marvel
    universe
    , sont vraiment excellents. Le deuxième n'a semble il pas encore été édité en VF. Z'avez qu'à lire l'anglais, tant pis pour vous. :p







    http://www.bd-sanctuary.com/bd-les-legions-de-la-haine-vol-1-simple-s1436-p7459.html



    Les
    légions de la haine
    (tome 1 lu sur 2 parus) est une
    très bonne surprise française !

    Le graphisme fait penser à ces manhuas
    chinois du milieu des années 90 (Cyber weapon Z, Celia…) qui eux même étaient
    une sorte de compromis entre les comics, les mangas et le goût chinois pour les
    couleurs éclatantes. Ici, nous avons un dessin assez abouti, avec de très
    belles couleurs sombres. Mention spéciale aux uniformes militaires et aux
    véhicules.




    Le scénario est vraiment original : les
    zombies ont envahi le monde par un moyen inconnu et les hommes sont terrés dans
    de rares villes fortifiées (il y’en a 3 aux Etats-Unis, par exemple),
    l’humanité se chiffrant en centaines de milliers d’Hommes.


    Un visionnaire américain va entreprendre
    l’extermination des zombies par un plan novateur. Problème : un groupe de
    fanatiques religieux terroristes pseudo-chrétiens souhaite que tous les Hommes
    soient dévorés par les zombies, pensant que seuls les élus (eux) échapperont à
    la colère divine que sont les zombies et revivront dans un nouveau monde
    purifié.




    Franchement une bonne surprise :
    narration excellente, scénario réussi, personnages simples mais attachants. Du
    tout bon.





    http://www.bd-sanctuary.com/bdd/bd/803-zombies/



    Zombies (J’ai lu le tome 1, la divine
    comédie
    , sur les 2 parus) est de facture plus décevante, dans la forme
    comme dans le fond, malgré des couvertures vraiment superbes. Nous sommes
    encore aux USA et un survivant solitaire prend sous son aile un jeune orphelin
    malade. Nous suivons leurs aventures new yorkaises jusqu’à leur rencontre avec
    un groupe très organisé qui veut reprendre la ville grâce à un plan audacieux.


    Comme on est dans une BD de zombies, ça va
    être très compliqué.




    Les dessins sont assez chouettes, dans un
    style plutôt réaliste, mais très classique. Narration et scénario itou. Bref,
    ça se laisse lire mais ça va pas bien loin. En même temps, c’est du Soleil,
    donc c’est normal.



    http://www.bd-sanctuary.com/bd-sept-vol-8-simple-s560-p23298.html



    Sept
    survivants
    (one shot, encore du franco belge)
    appartient à la collection concept inégale mais sympathique « Sept »
    (dont je vous conseille le fabuleux « sept missionnaires », juste
    génial).




    Dans un tunnel transalpin, sept survivants
    d’une catastrophe routière sont coincés avec des zombies. Un couple qui se
    chamaille, un tueur et sa copine, le flic qui le poursuit… L’ambiance est très
    tendue et révèle la part sombre des personnages, avec pas mal de succès. Petit
    bonus sympathique : les zombies sont guidés par une mystérieuse force
    surnaturelle qui parle aux personnages et les empêche de s’échapper des
    tunnels, guidant les hordes décérébrées et changeant de corps cadavérique à
    l’envi.


    C’est classique (surtout les dessins et la
    narration) mais ça se laisse bien lire, avec la sensation de voir un bon petit
    « film » d’horreur.




    Franchement sympathique.






    http://www.bedetheque.com/album-89232-BD-La-cavale-des-morts.html


    http://www.bedetheque.com/serie-24593-BD-Zombie-The-Simon-Garth.html




    En comics, on peut citer les deux opus VF de The Zombie : Simon Garth. C’est
    l’actualisation aux normes Romero pour les années 2000 d’un classique Marvel
    homonyme des années 70 et ça raconte la transformation d’un simple humain en
    zombie muet mais conscient de ses actes et indépendant, essayant de lutter
    contre les morts vivants.




    Le scénario est simple mais efficace et les
    dessins de Kyle Hotz sont somptueux : ce spécialiste de l’horreur est
    connu pour ses dessins tordus qui mettent mal à l’aise, avec des trognes
    patibulaires, des déformations…


    Bref, un titre Marvel peu connu qui mérite de
    l’être.







    http://www.comicvine.com/toe-tags/49-19270/



    Chez DC, il existe une très bonne BD (bien que
    son scénario soit parfois un peu confus) aux beaux dessins et surtout au
    scénario écrit par Romero lui-même ! Il s’agit de Toetags, encore un one shot à se procurer sur le net car jamais
    paru en VF, bien à tort. Dans le monde décrit par Romero, qui en reprend tous
    les thèmes qui lui sont chers, même les mammifères sont zombifiés ! On croise
    ainsi des chimpanzés, un éléphant… le héros est un zombie ayant conservé son
    intelligence et sa raison humaine. Il fait équipe avec une humaine, sa petite amie, pour enrayer la progression d’une armée de zombies relativement organisée
    par un zombie du nom d’Attila, qui peut parler de manière simple. Secondé par
    un zombie plus frais et plus loquace, un certain Raspoutine, cette armée tente
    de pénétrer le bunker présidentiel secret du Président des USA dans un monde
    presque dénué d’Hommes.


    Tout cela finit relativement mal ou pas à votre avis?




    Graphiquement et scénaristiquement, c’est du
    tout bon, que ce soit du point de vue de l’ambiance comme de la progression de
    l’intrigue. Romero profite du format BD pour se lâcher du point de vue de ce
    qu’il peut se permettre (pas de contraintes budgétaires liées à la production
    d’un film) et ça fait plaisir à voir. Comme souvent dans les BD de zombies, on
    a peine à voir le camp des bons.



    http://www.bdgest.com/chronique-1155-BD-Remains-Roulette-Zombies-et-canons-scies.html



    En VF et en occasion, on peut encore trouver
    dans la défunte collection Angle comics de Bambou l’excellent one shot Remains, aux superbes dessins bien
    sales. Un croupier et une serveuse danseuse tentent de survivre dans la ville
    de Reno. Il faut dire que le monde est envahi de zombies depuis qu’un demeuré à
    appuyé sur le mauvais bouton le jour où toutes les armes nucléaires du monde
    devaient être détruites ! Ce crétin est désormais le chef des meutes qui
    déferlent sur le monde, car son intelligence limitée lui permet au moins de
    parler.




    Très bonne histoire à lire, avec une fin très
    réussie. Du tout bon !




    http://www.manga-sanctuary.com/bdd/manga/8517-i-am-a-hero/



    En mangas, I am a hero (3 tomes lus) est vraiment une bonne surprise. Nous
    suivons la survie d’un assistant mangaka un peu sur le retour et totalement désocialisé
    (il est un peu jeté sur les bords) qui va assister à la naissance d’une foule
    de zombies dans Tokyo (un des pires endroits au monde pour un tel
    évènement !). Particularité de ceux-ci : ils répètent en boucle une
    phrase fétiche personnelle comme un mantra (du genre « je ne suis pas
    intéressé par votre proposition » ou « 500 yen, s’il vous plait ! »)
    ce qui les rend franchement inquiétants. Ils peuvent également connaitre de
    nombreuses déformations physiques spectaculaires afin d’attraper leurs proies.


    Les dessins réalistes donnent tout de suite
    une ambiance quotidienne du plus bel effet et les personnages, très médiocres
    et mesquins pour la plupart, confèrent à la narration un aspect désespéré qui
    va extrêmement bien avec le genre zombies.





    Bémol : La narration est un peu
    décompressée et ça va pas très vite, parfois pour le meilleur (le tome 1
    s’attache à raconter en détail la vie insipide du « héros » et les
    zombies ne font leur apparition qu’à la toute fin du volume, ce qui permet à
    l’auteur de brosser avant cela un portrait acerbe de la société japonaise) mais
    souvent pour le pire (un certain ennui presque, tant c’est lent parfois).





    Un bon manga d’horreur, ceci dit.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: [BD/mangas/Comics] L'apocalypse des zombis fatals qui tuent dans le noir

    Message par Ju le Mer 20 Juin - 19:56

    Joli tour d'horizon !

    Personnellement j'ai lu les Walking Dead et les Marvels Zombies. Les premiers se prenant très au sérieux, les second pas du tout...
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: [BD/mangas/Comics] L'apocalypse des zombis fatals qui tuent dans le noir

    Message par Giromu le Ven 26 Oct - 17:37

    Un petit tour du côté d’un roman encore adulé par les midinettes du monde entier, Orgueil et préjugés, ou les affres de la quête de l’âme sœur et du bon parti par 5 sœurs anglaises au 19ème siècle.
    Perso, ça me fait pas envie. Mais si on rajoute des zombies, hein ? Une invasion nationale et mystérieuse avec laquelle les habitants ont appris à composer ? En enseignant à leurs enfants à tirer au fusil mais surtout en les envoyant en Extrême-Orient apprendre les techniques des moines shaolin, à manier le katana. Les gardes rapprochées de ninjas garde du corps sont également le dernier chic de l’aristocratie anglaise…
    Ça donne un truc déjà plus intéressant, un comic adapté d’un roman homonyme, Orgueil et préjugés et zombies, lui-même très librement adapté du roman historique…



    Nos cinq sœurs ont donc été plus formées au combat qu’aux arts mondains, ce qui leur porte préjudice dans la bonne société, qui exige des femmes qu’elles sachent se défendre, certes, mais surtout qu’elles soient de bonnes maîtresses de maison. Ainsi, le poignard porté à la jarretière est une arme féminine mais pas le sabre au clair, typiquement masculin !



    Clairement, cette situation nawak et délirante, adaptant pourtant assez fidèlement les dialogues originaux, est très bien vue et souvent drôle. Les héroïnes sont des psychopathes, capables de tenir tête à des hordes de zombies sans effort et se repaissant du cœur de l’ennemi humain qui a insulté leur honneur ou celui de leur maître en arts martiaux.
    Les intrigues et mesquineries du roman prennent des proportions épiques quand on sait que tout peut dégénérer rapidement en bain de sang.
    La mort intervient vite et la bonne société est plus choquée du sang et des entrailles des serviteurs des cuisines dévorés par les zombies, qui ont gâté les plats, que du sort de la « valetaille »…

    L’adaptation en BD est plutôt bonne. On a de beaux dessins en noir et blanc et la narration est fluide malgré de très nombreux et longs dialogues qui rendent le tout un peu trop statique.
    Ça manque un peu d’encrage et de zones d’ombre selon moi, mais c’est déjà très satisfaisant.
    L’édition Casterman est pas mal non plus, avec une couverture bien choisie.

    C’est fou ce qu’on trouve comme BD sympas dans les bibliothèques !
    Au final, un solide 14/20 s’impose, car si ce n’est pas la meilleure des BD parodiques, elle est suffisamment gaiement nanarde et pleine d’entrain pour mettre en joie.
    Et elle a le mérite d’intéresser les malheureux béotiens comme moi à un classique de la littérature anglo-saxonne sans que je doive m’arracher les yeux pour autant à chaque page.

    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: [BD/mangas/Comics] L'apocalypse des zombis fatals qui tuent dans le noir

    Message par Ju le Ven 26 Oct - 17:58

    Tu m'auto-intrigues Giro' ! Je l'avais eu en main et je l'avais redéposé, pas plus intéressée que ça. Mais je ne me souviens pas pourquoi et en te lisant j'en ai bien envie.
    Demain c'est la journée 10% off à la FNAC. Une bonne raison d'affronter le froid ^^

    Contenu sponsorisé

    Re: [BD/mangas/Comics] L'apocalypse des zombis fatals qui tuent dans le noir

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 14:09