Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Mafia 2 - let the good times roll

    Partagez
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 31

    Mafia 2 - let the good times roll

    Message par Prok' le Mer 2 Mai - 23:18



    Ambiance !




    Autant commencer direct par la fin : Mafia 2 est surement l'un de mes jeux préférés sortis ces dernières années. C'est un GTA like pour le squelette. Et je dis bien pour le squelette car le reste n'est vraiment mais alors, pas du touuuuuuuuuuuuuuut pareil excepté la quelque peu virulente agressivité de Messieurs les Policiers m'voyez.

    En dehors ça c'est un véritable film interactif on va dire. Red Dead Redemption avait fait très fort, mais Mafia a pour lui une certaine classe absolue en matière de mise en scène, et plus important encore, en terme de cinématiques.

    C'est un vrai, vrai jeux - film qui emprunte absolument tout ce que les meilleurs du genre ont à offrir (les films, je veux dire), tant au niveau du charisme des personnages, que les missions et les endroits ou elles se passent mais surtout, tout simplement parce que c'est limite littéraire au niveau des retournements de situations, de l'évolution des relations dans le temps et surtout, à la manière des affranchis et autres, on passe par à peu près tout ce que l'univers de la Mafia offre : une fidélité hors norme à la famille, la surveillance des autres, les parrains qui commencent à avoir les dents longues, la drogue "tabou" qui commence à s'installer dans la rue, les infiltrés dans le rang, etc : on sent que 2k s'est visiblement éclaté à faire son histoire in game tant les dialogues sonnent justes avec des persos au poil (un des rares jeux ou on aime le personnage secondaire qui nous suit tout le long, habituellement insupportable - coucou Zelda - ), une précision dans les faits et la reconstitution qui frisent la bonne démence (la ville, les panneaux publicitaires, les radios) et surtout le jeux se déroule dans le temps.

    On y incarne un jeune sicilien qui débute ses faits d'armes pendant la seconde guerre mondiale, et qui suite à quelques faux papiers et une envie de se tirer de la, s'arrache en Amérique pour rejoindre sa mère et sa soeur, son père étant décédé dans des conditions un peu obscures, et il le sait.

    On commence donc par faire des faux papiers en rejoignant un de ses amis d'enfance sur place qui deviendra le principal personnage secondaire de l'aventure, Joe, et en avant pour les petits boulots de malfrat afin de faire sa place dans le monde impitoyable et très codifié de la Mafia. Comble du bon gout, vous pouvez jouer avec les voix en italien pour encore plus d'immersion (le doublage anglais est déjà excellent).

    Et c'est la que le jeux surprend son monde car dès le petit premier boulot expédié, votre héros se retrouve ... en taule. Donc le joueur avec, et la ou on remarquait déjà un boulot proprement sidérant sur la reconstitution de la ville ou on évolue, on se surprend à découvrir une prison vivante, crédible, archi détaillée. Et il en sera de même pour absolument tout les environnements du jeux et les endroits de missions : Mafia 2, au plan technique, en décroche une bonne à travers la mâchoire. Et donc en prison, qui est plus ou moins la fin du "long" tutoriel, on fera une rencontre qui changera le destin d'el stronzo qu'on joue, on sort plus tot que prévu, après 5 ans tout de même et lors d'une cinématique magnifiée par un morceau de rock mythique de la période, le héros s'esclafe "The world changed so much ..."

    Et la, deuxième baffe : fini les énormes voitures qui se traînent à 20 en côte, les femmes trop couvertes et les magasins tout justes remplis et zolis : le train de vie a vraiment changé en 5 ans et donc on dit bonjour aux voitures décapotables, aux femmes au brushing impeccable et en robes vertes, à un peu plus de station de wock'n'woll ainsi que de musique d'époque ainsi qu'à plus de chinois : y'a une vraie notion de restitution qui donne la banane quand on arpente les rues au volant de sa propre décapotable (volée bien sur).

    Il ne faut pas chercher une énorme diversité dans Mafia 2. C'est un jeux qui se concentre uniquement sur son histoire ainsi que le cadre ou le joueur évolue, donc vous aurez bien toute la meilleure volonté au monde pour trouver des missions secondaires ou des minis jeux : il n'y en a tout simplement pas. C'est straight forward, comme dirait l'autre mais on en redemande le long des 15 chapitres qui composent le jeux, et de plus le titre du seul DLC que j'ai jamais acheté depuis que ça existe, à savoir un DLC qui vaut vraiment le coup, répondant sous le doux petit nom de Joe's Adventure et c'est de l'or en barres.


    Maintenant, le gameplay.

    C'est plutôt simple, un mix entre GTA en beaucoup plus comment dirai je, "sérieux". On est en 45 - 50 donc faut pas s'attendre à avoir des bolides de courses (c'est même juste complètement le contraire bien que vous pouvez améliorer le moteur, les pneumatiques etc moyennant sousous dans le garage qui va bien. Petits tips, la première voiture du jeux utilisée par le héros est la meilleure caisse de toutes avant de finir en taule, donc prenez en soin), il faut même forcer les serrures via un mini jeux d'adresse (que ce soit de porte ou de voiture, encore), et le reste c'est du classique GTA like aka "roulez pas au dessus de 40 quand vous êtes derrière une voiture de flics" (vous pouvez même activer la limitation de vitesse auto) avec deux trois petits couacs (genre les flics qui nous ignorent complètement quand on passe à 120 dans une rue et qu'ils sont dans le sens inverse au notre, même en hard) et quelques petits détails qui font que ça aurait pu être vraiment limite réaliste mais hélas pas assez exploité (genre, faites le plein de votre voiture pour pas tomber en rade quand vous faites votre taff, mais j'ai du le faire genre qu'une seule fois sur tout le jeux).

    En revanche. Petite surprise concernant le côté collection automobile, quand on fracasse sa caisse et qu'on la ramène à son propre garage, bah il faudra quand même payer pour la réparer (et ça coûte bonbon), exit donc les réparations magiques de GTA.

    Et en ce qui concerne les voitures qui vont vite, elles ne sont pas présentes pendant tout le jeux et certaines ne sont la qu'à certains chapitres donc faut apprendre à mettre tout ce qui roule et qui vous plait dans votre garage du moment que c'est possible.

    Idem pour les voitures, dès que vous êtes fiché une fois avec votre caisse, c'est la plaque d'immatriculation elle même qui est spotted à 500 mètres donc faut vite la changer, ou changer de voiture. Et si vous continuez à faire le con, c'est le Wanted qui vous attend, donc les flics qui tirent à vue (en voiture ou à pied), pour se débarasser de ça faudra simplement changer de fringues (après avoir braqué la boutique bien sur, sinon c'est pas drôle) et hop.

    Détail important : le héros meurt très vite.

    Petits regrets : les braquages sont juste beaucoup trop simples et pas assez crédibles ... on peut même faire genre : j'entre, je mets une balle à la vendeuse, je ramasse l'argent de la caisse vite vite et je sors encore plus vite, ni vu ni connu et c'est gagné.

    Autrement bah c'est du Third Person Shooter à la Red Dead Redemption, options Charleston, Tommy Gun, et Johnny Lee Hooker. Avec des missions toutes plus savoureuses les unes que les autres, qui va de la simple chasse à l'homme en posant quand même une mitrailleuse lourde à la fenêtre histoire d'être sur de pas louper son coup, jusqu'à la poursuite des derniers moches dans une magasin de liqueurs (évidemment rempli d'irlandais pas très contents, et évidemment le magasin finit par flamber / s'écrouler ... avec vous dedans) , puis aller enterrer un cadavre vieux de 5 jours, discrètement, accompagné par son pote et votre employeur complètement beurrés en train de chanter leur préférée de Sinatra qui passe à la radio, juste avant de rendre leur diner ... en passant par l'explosion de toute une salle de réunion d'un des gratte ciels de la ville en s'infiltrant / armant la bombe en tant que nettoyeur de vitres. Ambiance Laughing


    Donc voilou. Si vous aimez bien être dirigés, que pour vous le facteur immersion est quelque chose d'assez important, go for it. C'est un jeux qui brille par son ambiance et la reconstitution du monde de la Mafia / vie de l'époque, la soundtrack est monstrueuse, les dialogues sont un régal, la technique est impressionnante (encore plus sur PC si vous pouvez profiter du Physx de Nvidia, la physique en gunfight concernant le décor est de l'ordre du très rarement vu et rajoute une dose de tension en plus car à peu près tout se casse / s'effrite sous l'effet des balles), c'est pas facile facile et l'un des DLC est excellent.

    Quelques petites incohérences de gameplay de ça de la et surtout aucune mission secondaire à faire mis à part trouver des magazines playboys peuvent cependant, comme je l'ai déjà dis, rebuter

    http://img3.imagebanana.com/img/aew0btat/Mafia22010081102194924.png

    http://mafiagame.wikia.com/wiki/Playboy_Magazines


    Ah oui et ... la fin est bien, très dramatique Smile










    Screens : http://steamcommunity.com/profiles/76561197976025403/screenshots/

    Choisissez juste Mafia 2 dans la sélection Smile screens maison







    avatar
    Koma
    Sonic youth

    Masculin Lion Messages : 434
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 30
    Localisation : Lyon

    Re: Mafia 2 - let the good times roll

    Message par Koma le Mer 13 Juin - 11:12

    Moi il me fait super envie, car non seulement j'aime les GTA-like, les jeux bien construits scénaristiquement et en plus, cet hiver j'ai eu la chance d'aller à Chicago donc j'ai encore plus envie de revivre la prohibition à travers ce jeu.

    Seulement, la fin en queue de poisson et les DLC payants me rebutent.

    Depuis un an, une version "complète" est dispo à l'étranger je crois, ou doit sortir. Mais on a aucune nouvelle concernant sa possible apparition sur le territoire européen...


    _________________
    Gamalive, la culture du jeu vidéo (avec des infos partiales et des rédacteurs bêtes et méchants)
    avatar
    kessiere
    Réfugié

    Messages : 16
    Date d'inscription : 08/01/2012

    Re: Mafia 2 - let the good times roll

    Message par kessiere le Mer 13 Juin - 12:40

    Perso j'ai pas trouvé ça faramineux.
    L'histoire est bien mais c'est globalement le seul point positif du jeu : le jeu est ultra répétitif (on ne peut absolument rien faire dans la ville à part suivre le scénar') et le gameplay est rigide et peu intéressant.
    En gros c'est du L.A Noire sans l'aspect enquête qui sauvait ce dernier.

    Après je l'ai chopé pour 10 euros et pour ce prix je me suis pas senti spécialement blousé.
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 31

    Re: Mafia 2 - let the good times roll

    Message par Prok' le Mer 13 Juin - 23:55

    C'est un jeux qui mise tout sur l'ambiance oui, par contre le gameplay rigide ?

    Contenu sponsorisé

    Re: Mafia 2 - let the good times roll

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 18:38