Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    [Manga] Urusei Yatsura

    Partagez
    avatar
    Détrôa
    Ninja bouboule

    Masculin Sagittaire Messages : 474
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : quelque part dans un monde avec un gouvernement mais toujours sans justice

    [Manga] Urusei Yatsura

    Message par Détrôa le Ven 10 Fév - 11:00




    Urusei Yatsura (Les enquiquineurs de la planète Uru) (1978 - 1987)


    Eh non, contrairement à ce qu'on a pu nous répéter à chaque épisode de son adaptation animée, son nom n'est pas Lamu (par contre elle vient bien du fin fond de l'espace).

    Lum Invader, puisque tel est son nom, reine mangaesque des 80's par excellence, fait partie des héroïnes d'anime que l'on ne présente plus, même dans nos contrées. Popularisée chez nous grâce au Club Dorothée, la série, bien que très connue, reste généralement dans un coin de la tête de ses anciens téléspectateurs plutôt comme "une série parmi tant d'autres" que comme une tuerie géniale. De ce fait, peu nombreux sont les francophones s'étant laissé tenter par l'oeuvre originale ayant pourtant connu un succès monstrueux au Japon, il y a de ça maintenant une trentaine d'années.

    Eh bien les autres ne savent pas ce qu'ils perdent.




    Moroboshi Ataru (dont le nom signifie quelque chose du genre "frappé par une étoile tombée du ciel" ce qui sous-entend en gros qu'il est un aimant à malchance) est un jeune obsédé menant une vie de lycéen tout ce qu'il y a de plus normal.

    Un jour, alors qu'il rentre simplement chez lui, il découvre que l'avenir de l'humanité dépend désormais de lui: une race extraterrestre, les Oni ("ogres" du folklore japonais), projette d'envahir la Terre, mais ceci non sans lui laisser une chance: un humain tiré au sort, qui se trouve être Ataru, devra vaincre une Oni capable de lancer des décharges électriques et de voler, Lum, en parvenant à lui toucher les cornes (la croyance japonaise veut que celui qui touche les cornes d'un Oni voit l'un de ses souhaits se réaliser), pour empêcher l'invasion. De fil en aiguille, Ataru parvient à ses fins mais suite à un léger malentendu, se retrouve maintenant fiancé à la jolie mais dangereuse Lum.

    Notre lycéen comme les autres voit donc sa vie chamboulée: sa relation avec Shinobu, sa plus-ou-moins-petite-amie, ne connaît pratiquement plus que des bas, ses rapports avec ses camarades de classe se détériorent à cause de leur jalousie envers ce bon à rien qui se retrouve fiancé à une sublime jeune fille en bikini sortie de nulle part et puis, surtout, son rêve de se créer un harem s'éloigne au fur et à mesure que les décharges électriques s'intensifient en nombre et en puissance.

    Mais ce n'est pas tout, car depuis que la prophétie annoncée par son nom s'est réalisée par l'arrivée de Lum, les problèmes et aventures foireuses en tous genres n'arrêtent pas de se multiplier pour Ataru. Notre héros devra donc faire face à des histoires de démons, d'ennuis scolaires, de guéguerres d'extraterrestres, de maladies venues d'ailleurs, d'inventions semant la pagaille et bien sûr, il devra faire face à la cuisine de destruction massive de Lum.

    En neuf années de manga, on pourra dire qu'Ataru en aura vécu des choses... Et il aura croisé un paquet de personnalités toutes plus loufoques les unes que les autres...


    Personnages principaux:
    Ataru est un lycéen obsédé et goinfre. Il passe le plus clair de son temps à draguer les filles (ou plutôt à se jeter sur elles... Avant de se faire jeter lui-même) ou à manger en cours. Plutôt joli coeur avec les filles qu'il vise, il est au contraire bougon et tête de mule à l'égard de Lum dont il rejette sans cesse les avances et à qui il n'arrête pas de reprocher les évènements malheureux qu'il attire comme le thon attire les chats... Il attire quelques chats aussi d'ailleurs.
    Lum est une jeune et jolie extraterrestre plutôt gentille et douce... Sauf quand on l'énerve... Et Ataru, son "Darling," sait comment l'énerver. Elle tentera par tous les moyens de se faire accepter et aimer par Ataru, que ce soit à la loyale ou en traitre grâce à des technologies venues d'ailleurs.
    Ten est le très jeune cousin de Lum. Pouvant à peine flotter dans les airs, dans lesquels il avance à la vitesse d'un escargot, et n'étant pas très compatible de personnalité avec Ataru, Ten est régulièrement pris pour cible par les moqueries et sales coups du héros, ce à quoi il répond souvent en lui crachant des flammes au visage. Il est également à noter que, malgré son jeune âge, Ten est pratiquement aussi pervers qu'Ataru et qu'il profite de l'attendrissement des jeunes filles pour un gentil petit garçon à chaque fois qu'il le peut.
    Mendou est un richissime lycéen premier de classe qui décide de se mêler à la plèbe pour en comprendre les moeurs. Ne s'avouant même pas à lui-même que sa noblesse cache en fait un être proche de la personnalité d'Ataru, ce dernier en deviendra très rapidement la bête noire.
    Shinobu est la petite lycéenne parfaite et classique par définition si ce n'est qu'elle est dotée d'une force surhumaine. Au départ très proche d'Ataru, elle aura vite fait de se lasser de celui-ci et de sa relation étrange avec Lum... Et puis il ne faut pas nier que l'arrivée de Mendou n'est pas pour lui déplaire.
    Bien entendu, tout au long de l'aventure, de nouveaux personnages viendront se greffer à ce petit groupe mais même s'ils deviennent souvent récurrents, leur importance ne prendra pas le pas sur ces cinq-là.


    Un humour toujours présent, même s'il peut sembler maladroit et très banal dans les premiers chapitres (et se répéter un peu trop dans les derniers malgré l'apparition régulière de nouveaux personnages réguliers et running gags), un univers absurde mais pas trop et surtout une pléthore de personnages bien marqués dont l'alchimie parfaite des relations est l'une des marques de fabrique de l'auteur font d'Urusei Yatsura un must. Bien entendu, on pourra toujours lui reprocher de ne pas offrir suffisamment de suivi, de ne pas avoir (ou très très peu) de trame de fond ou d'évolution dans les relations entre les personnages et de ne pratiquement être au final qu'une compilation de petites histoires drôles sans réel rapport les unes avec les autres mais l'oeuvre tient tellement bien ce rôle qu'au fond, ce n'est pas si grave et on passe même très facilement sur le fait que les premiers chapitres ne sont pas du plus bel effet visuellement parlant.

    Presque 200 épisodes d'anime, un paquet de films et d'OVA, et en plus de ça, Takahashi Rumiko se paie le luxe d'avoir pondu ni plus ni moins que le manga le plus lu des années 80 et même s'il n'est pas exempt de défaut, il est difficile de contredire la légitimité du fait, l'éditeur du Shounen Sunday avouant lui-même que la popularité du magazine fut due en grande partie à la prépublication des aventures d'Ataru.



    Série terminée en 18 tomes (bunko) sortie chez Glénat entre 2005 et 2008


    Dernière édition par Détrôa le Mer 18 Avr - 12:15, édité 2 fois
    avatar
    ADN san
    Citoyen

    Messages : 486
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: [Manga] Urusei Yatsura

    Message par ADN san le Ven 10 Fév - 16:04

    Le style et l'humour de Takahashi sont imparables. Un détail amusant, elle dessine au pinceau.
    Urusei Yatsura peut sembler lourd tant les gags s’enchaînent à vitesse grand V, mais quand on est familier de son style c'est du pur bonheur. D'autant qu'elle fait feu de tout bois, Urusei Yatsura étant une parodie condensée de toutuntas de légendes asiatiques.

    Certains volumes de Ranma ni bun no ichi étaient pas mal gratinés aussi dans le genre n'importe quoi.


    J'aimerais trouver les volumes de Lamu qu'il me manque d'ailleurs.
    avatar
    Détrôa
    Ninja bouboule

    Masculin Sagittaire Messages : 474
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : quelque part dans un monde avec un gouvernement mais toujours sans justice

    Re: [Manga] Urusei Yatsura

    Message par Détrôa le Ven 10 Fév - 19:38

    C'est devenu "difficile" à trouver maintenant?

    Ranma½ raaaah, je veux enfin lire le manga en entier. Vivement la future édition "perfect" pour remédier à ce manque.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 35
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: [Manga] Urusei Yatsura

    Message par Ju le Ven 10 Fév - 21:47

    Effectivement je n'en garde qu'un vague souvenir :/
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2616
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: [Manga] Urusei Yatsura

    Message par Giromu le Ven 10 Fév - 21:58

    J'ai lu les premiers volumes. C'est très sympa, mais je préfère Maison Ikkoku, mon manga favori de l'auteur.
    Et en anime encore plus.

    De Lamu, je n'ai que peu de souvenirs de l'anime. Par contre j'ai vu els deux premiers films, oeuvres de jeunesse de Mamoru Oshii.
    Le premier est parfaitement moyen, mais le deuxième, Beautiful dreamer, est juste une tuerie qui n'a pas pris une ride. Matez la BA:
    http://www.youtube.com/watch?v=aPIJpz9zh-4

    Le plus fort, c'est qu'on y retrouve, bien avant ses Ghost in the shell et Patlabor, ses thèmes fétiches.

    Contenu sponsorisé

    Re: [Manga] Urusei Yatsura

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 17:42