Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    L'avenir du Net

    Partagez
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    L'avenir du Net

    Message par Ju le Lun 23 Jan - 0:10

    Détrôa a écrit:HADOPI, SOPA, PIPA, ACTA... Ca m'énerve tous ces trucs... Et ça me rend triste.

    Je me rends compte que ça finira toujours par passer sous une forme ou l'autre et que ça empirera avec le temps, on ne laissera jamais le Net tranquille, y'a trop de cons qui interprètent des choses n'importe comment, à chaque projet de loi qui échouera, un nouveau naîtra.

    Quand je compare la liberté qu'on avait dans la "vraie vie" y'a 15 ans et celle qu'on a aujourd'hui, ça me file la nausée, je pensais que même avec une devanture plus user friendly et plus "commerciale," le Net continuerait d'y échapper encore un bon moment mais j'avais tort.

    On va finir par se retrouver un gros Facebook-fait-tout-mais-restez-correct-ou-dites-bye-à-votre-connexion et c'est tout, le Net s'arrêtera là.


    PS: je sais que l'ACTA ne se résume pas au Net, loin de là, et qu'elle est même bien pire que ses autres copines, c'est juste que ça fait un tout assez lourd à la longue.


    Après avoir rédigé une longue réponse, j'ai eu envie de séparer le sujet en question du topic généraliste où il est né pour lui laisser plus de place d'une part mais aussi pour ne pas étouffer l'apparition d'autres informations plus légères dans le dit topic généraliste. A vot' bon coeur sur les deux fils.

    D3: J'ai pensé comme toi pas plus tard que ce week-end. J'avais toujours vu le Net comme un endroit insaisissable, où l'on trouve tout du plus beau au plus gerbant. Du plus légal au plus dangereux si l'on sait où chercher. Ma méconnaissance de la technique (DNS aux U.S., serveurs, etc) n'excuse pas ma naïveté et ça fait drôle de l'avouer mais, oui, je n'avais jamais imaginé que le Net puisse être bridé d'une façon ou d'une autre. Je le voyais comme un endroit qui grandit de plus en plus, comme une galaxie en expansion de plus en plus en grande tendant vers l'infini. Un endroit où il est logique que taper n'importe quel mot vous amène à des tas de pages différentes traitant le sujet. Bien ou mal, en texte ou en image et puis de plus en plus en vidéo. Un endroit qui se rit des tentatives de blocage faisant naitre quatre blogs là où un est supprimé, créant des clones à la chaine de chaque site rendu indisponible un peu comme jeter un caillou dans une mare ne fait que provoquer une onde qui part dans toutes les directions.

    Bien sûr rien ne dit que ce ne sera pas le cas une fois de plus. La baie des pirates, rendue invisitable en Belgique avec placard à l'appui en page d'accueil, se retrouvait dès le lendemain avec une adresse différente spécialement pour nous. Les serveurs de MU n'ont pas été détruits donc en cas de pirouette juridique tout pourrait revenir comme par magie. Ou un autre hébergeur pourrait prendre le relais, appâté par les gains financiers monstrueux à la clé.

    Mais cette fois il y a quelque chose de différent. Pas seulement Hadopi, SOPA et compagnie. Pas seulement le meeting entre "pontes du net" qui a eu lieu il y a quelques mois et où a été évoqué l'Internet à services et vitesses différentes selon des abonnements différents. Ce qui est différent cette fois c'est que la fermeture de MU, en dehors de la perte colossale de liens (qui rend les premières pages de résultats Google inutiles !!) c'est que tout le monde en parle. Je veux dire par là monsieur et madame tout le monde. Je veux dire... mes parents en parle ! C'est peut-être bien la première fois que je les entends parler d'internet en dehors d'un choix de fournisseur.

    Et quand tant de gens parlent d'un sujet -que ce soit dramatiquement ou en plaisantant- c'est que quelque chose va vraiment mal.

    J'ai l'impression qu'on se dirige vers un double-Net. Le premier qui sera de plus en plus accessible; un mélange de Wikipedia pour la recherche d'info, de game-link reliant les joueurs dans des salons, de Facebook-Youtube(bridé)-Twitter pour le côté social/partage et des tas de plateformes de blogs où les contestataires se sentiront fort en protestant ce qu'on les laissera faire car chien qui aboie ne mord pas et paye son abonnement tous les mois.

    Et un second Net de plus en plus inaccessible pour le non initié qui fera la part belle au partage -le piratage ne pouvant que se renforcer selon moi- mais en faisant appel de plus en plus à des connaissances techniques nécessaires à l'utilisateur. Pas forcément très compliquées à comprendre et mettre en place mais I.R.C. reste un cauchemar pour moi -je n'ai du l'utiliser que quatre ou cinq fois il y a des années- et beaucoup de personnes plus âgées qui n'ont pas grandi avec après l'école. Alors je n'ose pas imaginer si la "technique" augmente d'un cran.

    Dans tous les cas cette évolution ne me plaît guère. C'est un peu hypocrite certes. Je dois bien avouer que la perte d'accès aisée à tout un contenu gratuit qui ne l'est pas autrement fait grincer des dents. Tout comme l'idée que je pourrais galérer pour trouver la moindre chose là où une personne un peu plus geek ou habituée par immersion aux nouvelles techniques continuera sa... consommation comme avant. Mais il y a plus que ça. Ces derniers jours, en faisant des recherches sur le net et en restant bloquée devant des résultats inutiles, je me suis sentie réellement privée de liberté. Pas comme si on m'enfermait en prison ou qu'on m'empêchait de m'exprimer sur un sujet, ne dramatisons pas (ou si ?). Plutôt comme une enfant qui aurait jouée toute son enfance sur un terrain vague et qui un jour, sans y être préparée, se retrouve face à une clôture. Un building est en cours de construction et le terrain vague -les habitudes et les ressentis qu'on y a vécu- font à jamais partie du passé. Une plaine de jeux est en cours d'aménagement dans le quartier (proprette, gazon en rouleau, constructions bois et peintures vives) mais elle sent l'artificiel, le designé, le trop cadré avec ses panneaux "interdit aux plus de 10 ans" et "tenir les chiens en laisse".

    Je sens que le terrain vague va me manquer.



    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: L'avenir du Net

    Message par Srkat le Lun 23 Jan - 1:10

    On peut toujours regarder les terrains d'à coté en attendant de voir comment la situation va évoluer.
    Ajouter genre "-megaupload -megavideo -mu" au bout d'une recherche devrait virer pas mal de résultats obsolètes.
    avatar
    ADN san
    Citoyen

    Messages : 486
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par ADN san le Lun 23 Jan - 16:30

    En ce qui me concerne ça m'inquiette surtout pour ce qui est des séries étrangeres. Américaines ou japonaises.
    Je me leurre pas, j'aimais avoir mon épisode quand j'avais envie d'en voir un. Mais si je comprend qu'on fasse la chasse aux truands, je suis triste de voir que maintes séries (animées ou non) ne sont pas disponibles en france. Ou sinon sur TF1 à des heures incroyables et avec une programmation erratique et tributaire du bon vouloir des chiffres.

    Okay les gros fous qui se font des millions en revandant des contenus culturels qui ne sont pas à eux sont le coté dégueulasse de l'internet libre. Mais en attendant, comment on fait pour voir ce qu'il y a a voir dans le monde si personne ne propose une alternative crédible ? Comment je fais pour voir, je sais pas, "une nounou d'enfer" par exemple, autrement qu'en attendant que ça passe hypothétiquement l’après midi après jean pierre pernaud (présentateur du JT de 13 heures sur TF1, figure caricaturale) dans le désordre entre Dallas et Amour gloire et beauté?

    Quid d'un abonnement de 5€ par mois pour voir n'importe quelle série américaine récente ou ancienne et sous titrée dans la langue de ton choix directement sur son ordinateur?

    Et au delà de ça - puisqu’après tout on pourra me rétorquer que je peux me contenter de mimi mathy le lundi soir, et de sortir le reste du temps, faire un foot, ou regarder le foot tiens, au lieu de m'abrutir devant un écran - qu'est ce que c'est que ces méthodes de tout couper d'autorité comme si au final la neutralité du net était une vaste blague ?




    Heu… Un truc me tarabuste depuis un moment, alors désolé si j’enfonce naïvement une porte ouverte : LCEN, DADVSI, HADOPI, ACTA, SOPA, etc… Vous croyez vraiment que c’est fait pour PROTÉGER LE DROIT D’AUTEUR ?!

    Les gens qui vous ont promis de réduire le chômage, de redresser l’économie, de veiller à la préservation de l’environnement, de lutter contre les patrons voyous, de n’augmenter ni les impôts ni la TVA (etc etc etc, la liste est longue !), et dont on sait évidemment qu’ils n’ont dit ça que pour que vous détourniez le regard le temps qu’ils fassent le contraire, pour arranger les affaires de leurs “amis” riches et puissants, vous les croyez quand ils disent qu’ils veulent protéger “les artistes et la création” ?!

    Normalement, ce genre d’entourloupe, avec les plus crétins ça ne marche plus au bout de la troisième ou quatrième fois. Même si on est vraiment neuneu, on finit par réaliser que le gars qui annonce “noir” va faire “blanc”, de sorte que, d’une certaine manière, on peut dire qu’il est FIABLE : s’il annonce un objectif, c’est qu’il va agir dans l’autre sens.

    Non, j’dis ça, j’dis rien, hein… C’est juste que ça fait un moment que je vois des gens commenter les news autour de ce sujet en disant “ouin c’est pas juste, on va plus pouvoir accéder à la culture”… Mais, heu… comment dire ? Un pouvoir qui mise principalement sur la communication pour endormir le peuple pendant que lui, le pouvoir, il fait le contraire de ce qu’il a dit, et qui installe, sous le prétexte de lutter contre le piratage, des filtres automatisés sur le dernier réseau par lequel transitent les informations que le peuple peut échanger librement, ça vous dit rien ? Vous croyez VRAIMENT que ce pouvoir là veut protéger les artistes, ces subversifs fauteurs de trouble qui sont, bien souvent, le dernier rempart de la démocratie ?
    Vous imaginez sérieusement que ça a un rapport avec l’art et la culture ?!

    Sans dec, mettez-vous à leur place… Si vous vouliez empêcher les gens de communiquer entre eux à propos de ce qui est en train de se passer, pour avoir les mains libres afin de les embobiner un peu plus, est-ce que vous prendriez ostensiblement le contrôle des réseaux de communication en disant POURQUOI vous le faites ? Est-ce que vous n’essayeriez pas d’abord de formuler un prétexte bidon qui “tienne la route” dans l’opinion ? Et est-ce que vous n’essayeriez pas de mettre en place un dispositif qui permette -d’une pierre deux coups !- d’occuper vos principaux empêcheurs de tyranniser en rond, que sont le public (les électeurs) et ceux qui ont une influence sur les mouvements d’opinion généralement contraire à toute forme de totalitarisme (les artistes, les auteurs, les chercheurs de sens), en les OPPOSANT les uns aux autres, plutôt que de les avoir contre vous ?

    Bruno Bellamy
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par Giromu le Lun 23 Jan - 17:19

    La neutralité du Net EST une vaste blague de fait. Les utilisateurs le rêvent mais ceux qui tiennent les cordons de la bourse font tout pour l'empêcher.
    Les gouvernements en ont peur, car c'est un espace qui échappe à leur contrôle, pour le meilleur (la Chine) comme pour le pire (la pédophilie, par exemple). Ajoute à ça les grands pontes des boîtes qui veulent se faire encore plus de blé et voient toutes ces séries regardées gratuitement? Quand ils en ont les droits, ils en font ce qu'ils veulent (le coffret assez moche du Prisonnier chez TF1 par exemple, ben je suis obligé d'acheter si je veux voir la série légalement).
    Leur rêve serait de ne pas avoir à innover pour proposer une offre telle que celle dont tu reves et de se reposer sur leurs acquis (l'exemple de l'industrie de la bouillabaisse musicale française est un tres bon exemple).

    Alors, on en peut qu'esperer de nouvelles formes intéressantes pour tous en matiere culturelle, mais je pense que la vision de Julie est assez juste. Notamment avec ces crapuleux accords entre fournisseurs interantionaux pour proposer un internet à plusieurs vitesses selon que tu payes très cher ou juste cher.
    Megaupload, c'est le premier coup de semonce des gouvernements et surtout des grandes boites. En face, il y'a pour l'instant des gens bien (genre Numerama) et d'autres moins (les anonymous, aux methodes tres discutables, meme si le fond est bon).

    De fait, c'est une vraie guerre virtuelle qui a été déclenchée avec MU.
    avatar
    Détrôa
    Ninja bouboule

    Masculin Sagittaire Messages : 474
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33
    Localisation : quelque part dans un monde avec un gouvernement mais toujours sans justice

    Re: L'avenir du Net

    Message par Détrôa le Lun 23 Jan - 19:03

    La vache o_O

    MegaUpload - Closed.
    FileServe - Closing, does not sell premium.
    FileJungle - Deleting files. Locked in the U.S..
    UploadStation - Locked in the U.S..
    FileSonic - the news is arbitrary (under FBI investigation).
    VideoBB - Closed! Will disappear soon.
    Uploaded - Banned in the U.S. and the FBI went after the owners who are gone.
    FilePost - Deleting all material (will leave executables, pdfs, txts)
    Videoz - Closed and locked in the countries affiliated with the USA.
    4shared - Deleting files with copyright and waits in line at the FBI.
    MediaFire - Called to testify in the next 90 days and it will open doors. Pro FBI
    Org Torrent - Could vanish with everything within 30 days "he is under criminal investigation"
    Network Share mIRC - Awaiting the decision of the case to continue or terminate Torrente everything.
    Koshiki - Operating 100% Japan will not join the SOPA / PIPA
    Shienko Box - 100% working China / Korea will not join the SOPA / PIPA
    ShareX BR - group UOL / BOL / iG say they will join the SOPA / PIPA

    Ca fait mal.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: L'avenir du Net

    Message par Ju le Lun 23 Jan - 19:29

    Et voilà.

    -.-
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: L'avenir du Net

    Message par Srkat le Lun 23 Jan - 19:50

    Wow.

    Et n'oublions pas notre amie l'ACTA, non plus.
    https://www.laquadrature.net/fr/acta-mise-a-jour-de-lanalyse-de-la-version-finale
    avatar
    Moira
    Citoyen

    Féminin Taureau Messages : 484
    Date d'inscription : 11/07/2011
    Age : 32

    Re: L'avenir du Net

    Message par Moira le Lun 23 Jan - 19:56

    1984 ?...

    Nan mais sinon, je ne sais pas, moi, y'a pas moyen de créer un autre Internet ? À la base, s'agit juste de protocoles, non ?... Si on créée un autre protocole informatique, formulé autrement, et véhiculé par des serveurs privés... Ça marche, non ?... 'Fin, j'en sais rien, je sais pas comment ça marche. Mais ça m'emmerde pas mal, toutes ces histoires. Je sens que nous allons vivre des périodes pas tristes. J'ai l'impression de voir se dérouler devant mes yeux tous les préludes aux livres de S.F. que j'ai pu lire. À commencer par Dan Simmons et Ray Bradbury. Et Orwell, donc.
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par Giromu le Lun 23 Jan - 20:31

    Ouais, tout comme Moira.

    On vit vraiment une période pourrave.
    Des news d'anonymous?
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: L'avenir du Net

    Message par Srkat le Lun 23 Jan - 20:46

    Y'a un truc qui se prépare pour ACTA...

    ... enfin, ils recommencent (continuent?) a mettre des sites gouvernementaux en l'air, quoi.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: L'avenir du Net

    Message par Ju le Lun 23 Jan - 23:06

    Ce qui fait doucement rire les 'ricains concernés à mon avis. Au final c'est un peu comme les blogs contestataires dont je parlais dans le premier post. Oui c'est un peu la loose d'avoir son site dans les choux pendant quelques heures/jours. Et après ? Tous les hébergeurs ferment. Objectif atteint.

    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: L'avenir du Net

    Message par Srkat le Lun 23 Jan - 23:35

    Parce que ce n'est pas sérieux en soi. Les attaques DDoS ont leur limites. En fait, je le comparerai plus au lancer de caillasse dans une manifestation.
    Ceci dit la menace peut etre bien plus sérieuse si un petit groupe parmi la masse s'échauffe un peu. Genre Lulzsec avec Sony. Analogie qui marche aussi avec la manif' et ses casseurs, d'ailleurs.

    Quelques uns sont passés a la vistesse supérieure en Pologne, menaçant de balancer des dossiers sur leurs politiques s'ils signaient ACTA.
    http://news.smh.com.au/breaking-news-technology/poland-defends-stance-on-treaty-after-web-attacks-20120123-1qebb.html

    De tels coups d'eclats, inoffensifs ou pas, ont au moins le don d'exciter un peu la population, venant voir ce qu'il se passe et se renseignant. Et, éventuellement, allant signer une pétition par ci ou emmerder au téléphone un conseiller à l'EU par là. Et vu le retournement de situation avec le SOPA, il semblerait que ça puisse faire une différence entre une loi a la con ou pas de loi a la con.

    A suivre, donc.
    avatar
    Keitaro
    Maraudeur

    Masculin Messages : 181
    Date d'inscription : 19/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par Keitaro le Mar 24 Jan - 13:00

    Si ça se confirme, je trouve assez "excitant" d'organiser une révolution de l'accès au réseau.
    Perso, je DL pas souvent, pas de répercussion jusqu'à maintenant. N'empêche, ils seront bien crétins quand ils se rendront compte qu'ils ne vendent pas plus d'albums / place de ciné / DVD.

    Vous avez entendu parler de la Pirate Box ?
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par Giromu le Jeu 26 Jan - 19:47

    Vu là
    Posté en face par sisou.



    http://www.laquadrature.net/node/5100

    Paris, 26 janvier 2011 – Aujourd'hui à Tokyo, l'Union européenne et 22 de ses États Membres, dont la France, ont officiellement signé ACTA1,
    l'accord commercial anti-contrefaçon. Le mouvement citoyen mondial
    contre les lois américaines anti-partage SOPA et PIPA doit désormais
    vaincre leur équivalent global ACTA au Parlement européen.


    Quelques jours après les manifestations en ligne contre les projets de loi anti-partage SOPA et PIPA aux États-Unis, la cérémonie de signature de l'ACTA
    est le symbole du contournement de la démocratie visant à imposer des
    politiques qui nuiront à la liberté de communication et à l'innovation
    de par le monde. Cette signature hautement symbolique n'est toutefois
    pas la fin du combat.

    Chaque citoyen souhaitant agir pour vaincre ACTA a maintenant l'occasion de participer en vue de le faire rejeter. Chaque étape de la procédure de ratification qui conduira au vote final au Parlement européen (au plus tôt en juin) sera l'occasion de se faire entendre. (Voir ci-dessous).

    « Ces derniers jours, on assiste à des manifestations2
    très encourageantes de la part de citoyens polonais ou du reste de
    l'Europe, qui s'inquiètent des conséquences d'ACTA sur la liberté
    d'expression, l'accès aux médicaments, ainsi que le partage de la
    culture et de la connaissance. Cet important mouvement va prendre de
    l'ampleur. Les citoyens européens doivent reconquérir la démocratie face
    à l'influence néfaste d'intérêts industriels sur la politique globale3.
    Lors de chacun des débats et des votes sur ACTA au sein des commissions
    du Parlement européen, les citoyens doivent alerter leur élus. »
    , déclare Jérémie Zimmermann, porte-parole de l'organisation citoyenne La Quadrature du Net.

    La procédure ACTA au Parlement européen



    • La commission Commerce International (INTA) du Parlement européen est la principale commission travaillant sur ACTA.
    • Les commissions Affaires Juridiques (DEVE), Libertés Publiques (LIBE) et Industrie (ITRE) seront les premières à voter sur leurs rapports pour avis.
    • Ces derniers seront envoyés à INTA pour influencer son rapport
      final, qui sera ensuite transmis à l'ensemble du Parlement européen pour
      lui recommander de voter pour ou contre la ratification d'ACTA.
    • The vote final du Parlement européen en session plénière aura lieu au plus tôt en juin.

    Voir la fiche de procédure d'ACTA : http://www.europarl.europa.eu/oeil/file.jsp?id=5924982.
    Pour agir contre ACTA, rendez vous sur notre page de campagne dédiée.




    Allez hop! On agit les enfants! C'est notre SOPA à nous!
    https://www.laquadrature.net/wiki/Comment_agir_contre_ACTA
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par Giromu le Ven 27 Jan - 21:28

    La fermeture de MegaUpload bouscule les habitudes des internautes
    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/01/27/la-fermeture-de-megaupload-bouscule-les-habitudes-des-internautes_1635618_651865.html#ens_id=1632240&xtor=RSS-3208


    avatar
    Détrôa
    Ninja bouboule

    Masculin Sagittaire Messages : 474
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33
    Localisation : quelque part dans un monde avec un gouvernement mais toujours sans justice

    Re: L'avenir du Net

    Message par Détrôa le Sam 28 Jan - 15:50

    L'ACTA fait vraiment flipper.

    Pour "le fun," hier, profitant d'une gastro-entérite pour rester devant l'ordinateur (par intermittence), je me suis mis dans l'idée de passer une "journée de geek 100% légale point de vue ACTA." Eh beh honnêtement, c'est pas la joie.

    Entre les hésitations (bon, ça ça disparaitrait au bout d'un moment), l'interdiction d'écouter de la musique que je n'aurai pas pu acheter, l'absence de streaming de vidéos soumises au droit d'auteur, la qualité incroyable de la majeure partie des choses proposées gratuitement, l'occultisme des sites enfreignant les lois en question d'une façon ou l'autre ben... Je me suis vite retrouvé à lire des manga loin de mon écran.

    Ca risque d'être bien chiant.
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: L'avenir du Net

    Message par Srkat le Sam 28 Jan - 17:08

    'mouais.
    Au hasard, dans mes favoris:

    That Guy With The Glasses (et associés)
    The Escapist (surtout pour Zero Punctuation)
    Retroware TV (et associés aussi)
    Penny Arcade (Extra Credits et Checkpoint)
    TvTropes

    Et rien qu'avec ça, y'a de quoi s'occuper longtemps et légalement... Question d'habitude.
    On peut aussi écouter la radio en podcast, retrouver la plupart des émissions de télé diffusées récemment sur leurs sites, etc.
    avatar
    Prok'
    Wanderer

    Balance Messages : 986
    Date d'inscription : 18/07/2011
    Age : 30

    Re: L'avenir du Net

    Message par Prok' le Sam 28 Jan - 18:02

    Nan mais sinon, je ne sais pas, moi, y'a pas moyen de créer un autre Internet ?

    ça existe déjà, en crypté.
    avatar
    Détrôa
    Ninja bouboule

    Masculin Sagittaire Messages : 474
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33
    Localisation : quelque part dans un monde avec un gouvernement mais toujours sans justice

    Re: L'avenir du Net

    Message par Détrôa le Sam 28 Jan - 20:05

    @Srkat, l'idée n'est pas juste de "s'occuper," c'est de ne plus pouvoir faire ce qu'on faisait avant parce qu'on l'avait choisi. Après, je ne parle pas de l'aspect légitime ou non du tout: c'est clair que même si télécharger un film avant sa sortie sans problème ne serait plus possible/facile, le fait de pouvoir encore le faire actuellement n'a absolument rien de légitime légalement parlant mais bon, c'est faisable, y'a pas de tort causé, donc pourquoi s'en priver si on en a envie? Question de point de vue.

    Des alternatives légalement gratuites, y'en a et y'en aura toujours, mais vlà l'alternative quoi.

    C'est comme pour les jeux: c'est pas parce qu'on ne veut pas payer et qu'on ne peut pas pirater qu'on va changer son envie de jouer au dernier Call of, FIFA ou GTA pour un "Tetris Générique 13," "Les aventures de graphisme et gameplay d'il y a 15 ans, le retour" ou "Tower Defense, la vengeance plus alpha" dont je salue l'existence et ne nie pas leur éventuelles qualités mais qui ne feront pas office d'alternatives.

    Si on veut juste jouer pour jouer, mater pour mater, écouter pour écouter, c'est franchement qu'on a mieux à faire.
    avatar
    Srkat
    Wanderer

    Verseau Messages : 933
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 32

    Re: L'avenir du Net

    Message par Srkat le Sam 28 Jan - 21:58

    Des alternatives légalement gratuites, y'en a et y'en aura toujours, mais vlà l'alternative quoi.

    Dans le cas des jeux, on a également l'alternative légalement pas chère. Y'a toujours moyen de trouver une promo quand on cherche un peu. Même sur un titre neuf.
    Eventuellement, on peut aussi attendre une offre spéciale, ou que le prix baisse naturellement.

    Parce que ouais, y'a aussi un moment ou il faut passer a la caisse... ne serait-ce que par respect pour les developpeurs, quoi.


    Pour la musique, un tas de gens sur Jamendo attendent de se faire découvrir. Gratuitement. Evidemment ça demande un effort de faire le tri, mais ça veut pas dire qu'il n'y a pas du bon.

    Mais ça manque de solutions légales pour une diffusion des artistes "payants" a un prix abordable par tous, c'est indéniable.
    Pour les films ou les séries, c'est encore pire.

    Bref, tant que les industriels n'auront pas réalisé que leur modele de distribution est carrément obsolète - ou plutot, tant qu'ils n'auront pas agi dans le bon sens, oui, je suis assez d'accord avec ton point de vue.
    avatar
    Détrôa
    Ninja bouboule

    Masculin Sagittaire Messages : 474
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33
    Localisation : quelque part dans un monde avec un gouvernement mais toujours sans justice

    Re: L'avenir du Net

    Message par Détrôa le Lun 30 Jan - 12:49

    Oui, je dis gratuit car honnêtement, c'est ce à quoi je me suis habitué la plupart du temps mais on peut y lire "un prix honnête" aussi, ça dépend des cas.
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par Giromu le Lun 30 Jan - 13:24

    http://greguti.tumblr.com/post/16755594044/le-siege-dhadopi-a-paris-taggue-par-anonymous
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par Giromu le Ven 3 Fév - 21:37

    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/02/03/la-pologne-gele-la-ratification-de-l-accord-acta_1638721_651865.html#xtor=RSS-3208
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: L'avenir du Net

    Message par Giromu le Dim 12 Fév - 12:05

    Le point sur ACTA

    http://owni.fr/2012/02/11/un-acta-de-guerre-infographie/

    Sisou
    0.91 euros

    Masculin Lion Messages : 130
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 37

    Re: L'avenir du Net

    Message par Sisou le Mar 14 Fév - 14:24

    Bien que j'aie l'habitude de poster des infos relatives aux atteintes à l'Internet dans le forum d'en face, je poste l'essentiel du résumé des oppositions contre l'ACTA. Et ces oppositions sont de plus en plus nombreuses :



    - La pétition Avaaz contre l'ACTA a rassemblé plus de 2 296 919 signatures au moment où je viens de taper cette ligne. Et ce n'est pas fini.

    - Parmi les pays de l'UE qui n'ont pas signé l'ACTA, nous mentionnons :

    Chypre

    Estonie

    Pays-Bas

    Allemagne

    - Parmi les pays signataires qui ont gelé la ratification de l'ACTA ou émettent de sérieuses réserves sur l'ACTA, on retrouve :

    Pologne

    République Tchèque

    Roumanie

    Slovaquie

    Lettonie

    Bulgarie



    - Le président du Parlement Européen a également émis de sérieuses réserves sur l'ACTA.

    Contenu sponsorisé

    Re: L'avenir du Net

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin - 5:37