Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Partagez
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Ju le Jeu 22 Déc - 12:30

    Je pense que le jeu devrait me plaire sans trop de problème. Juste la manette qui me fatigue au bout d'un moment. Twilight Princess est sympa aussi -bien que loin d'être mon préféré- mais je préfère un Zelda avec une manette classique.

    Sisou
    0.91 euros

    Masculin Lion Messages : 130
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 38

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Sisou le Ven 23 Déc - 11:54

    Vos discussions sur la fin de SWS dans différents topics et ici me donnent terriblement envie de connaitre la fin. Patience, patience, je saurai le moment venu. >.<

    La horde infernale. Le boss m'a tuer.:
    Considérant qu'il était temps pour moi d'affronter Ghrirahim, je pars à la recherche des insectes manquants, histoire d'améliorer plusieurs fois mes potions rouges. Je capturais ainsi des papillons azur à Célesbourg et d'autres insectes à la montagne du feu et à l'entrée des mines de Lanelle. Ayant tout préparé (3 potions super-améliorés et deux fées), je pars vers le vallon du sceau dans le passé.

    J'assiste à une cinématique où Ghrirahim s'extasie sur Zelda, dansant autour d'elle. C'est officiel, c'est un fétichiste. Voulant avoir du temps nécessaire au rituel de résurrection de l'Avatar du Néant, il me balance des milliers de monstres sur mon passage. Il dit même carrément qu'il se moque que ses monstres se fassent trucider pourvu qu'ils m'empêchent d'interrompre son rituel. Bokoblins, Bokoblins à casque, bokoblins transportant des bombes, archers, bokoblins violets, molblins, stalfos, tout est fait pour me barrer le passage. Pour la première fois du jeu, j'ai compris comment combattent des bokoblins violets et leurs charges meurtrières. Mon épée fait des merveilles. Même des molblins et des stalfos ne résistent pas deux secondes à mes charges.

    Je parviens enfin au lieu du rituel de Ghrirahim où j'élimine les derniers bokoblins. Leur chef se jette alors dans son monologue où le résumé est : "Tu me fais ch.ier à interrompre mon rituel." La suite n'est pas du tout heureuse et même catastrophique par moments. Si je n'ai pas eu de difficultés à le pousser dans le vide une première fois, il devient un peu plus coriace par la suite. J'ai eu des difficultés à le foutre dans le vide, je me précipite parfois sur lui. Il lui est arrivé de me jeter dans le vide plusieurs fois. Je me mets tardivement à reculer lorsqu'il "allume" ses mains et me fait sa prise de catch ou de judo, tout ce que vous voudrez. Une fois, j'ai failli le pousser mais ma jauge d'endurance vide l'a "sauvé". Comme je croyais que le combat se déroulerait uniquement sur des plate-formes, je gaspille bêtement mes potions rouges. Je n'ai pas suffisamment analysé ses parades ou ses attaques. Mais au bout, je finis par lui porter deux coups de grâce.

    Vint alors la deuxième phase où il fit apparaitre son sabre. Je pensais que cette deuxième phase serait moins pénible comme les précédents combats contre Ghrirahim. Grossière erreur. Il pare diablement biens me coups. Ses coups me firent très mal. Mon nunchuk ne m'obéit pas au doigt et à l'oeil lorsque je veux parer avec mon bouclier. -_- Pire, je n'ai pas du tout songé à surveiller la barre d'endurance dudit bouclier divin. Résultat, il a pulvérisé celui-ci. Je n'ai plus que mon épée. Cependant, en de rares fois, j'ai réussi à lui porter l'estocade sur sa poitrine.

    Finalement, il m'a tué. Lorsqu'on me demande de sauvegarder, je réponds négativement afin de garder mes potions rouges et mes fées. A propos de sauvegarde, j'avais remarqué la présence d'une statue d'oiseau pendant le combat. Je m'étais demandé si je pouvais sauvegarder à cet endroit avant d'arriver sur le lieu du rituel. Je verrai ça plus tard.

    Je prendrai (probablement) ma revanche ce soir. Foi de Sousou ! >.<
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Ju le Ven 23 Déc - 23:52

    Je viens de jouer trois heures et je suis conquise. Cela couvre :

    Spoiler:
    - Toute la première partie à Célesbourg en découvrant l'école, Zelda, la recherche de mon destrier volant kidnappé, la victoire à l'examen de vol, l'accident de Zelda, la poursuite de Dame Fay, l'entraînement épée/bouclier et le premier vrai départ vers un pilier de lumière. Ainsi que l'arrivée dans la forêt de Firone, la recherche des Tikwis, mon premier quart de coeur et une sauvegarde finale juste avant d'entrer dans le temple de la Forêt. Demain je remonte à Célesbourg pour un bouclier neuf et une potion et je découvre le Temple.


    Pour l'instant rien à redire. Le choix graphique plaira ou non, personnellement je trouve les décors vraiment enchanteurs avec leur côté doux et coloré. Link est assez classe (quand il revêt enfin sa tenue verte *_*) mais a une bouche bizarre et Zelda est assez ratée esthétiquement je trouve. Par contre elle est vachement plus dégourdie qu'avant et ça fait plaisir de la voir ENFIN tourner autour de Link. Coquine ^^
    Leurs "dialogues" -ça parle pas, on est sur Wii- sont vraiment choupinou tout plein et cette Zelda est vraiment attachante alors que d'habitude j'ai envie de l'attacher à un mât en bois, la recouvrir de confiture et faire amener deux ou trois fourmilières.

    Dame Fay est la nouvelle Navi, elle va vite me taper sur les nerfs elle par contre... Quant aux personnages secondaires ils sont dignes des autres épisodes 3D. De tout avec des grands filiformes aux joues rouges et des bedonnants aux coiffures suspectes.

    L'aspect architectural de la forêt de Firone surprend un peu mais bon, je sais que tout s'explique après un certain moment donc j'attends de voir. C'est un peu particulier en attendant. Un peu vide et "simpliste" mais tous les tests s'accordent à dire que c'est pour mieux décrocher la mâchoire plus tard. C'est joli ceci dit. Très coloré et basé sur un système de raccourcis à ouvrir sympa pour ne pas se retaper des plombes de marche suite à une chute ou une erreur.

    La navigation aérienne est parfaite elle, rien à redire. Le Célestrier se laisse vraiment manoeuvrer au doigt et à l'oeil, et la chute dans le vide avant d'être rattrapée par lui c'est juste grisant. Parfait.

    Les magasins ont été pas mal développés on dirait avec des items à collecter pour améliorer matériel et potions ce qui dope l'aspect rpg du titre.

    Et niveau difficulté rien à redire actuellement. Je trouve juste le bouclier de bois basique très fragile. Il a volé en éclat super vite.

    Sisou
    0.91 euros

    Masculin Lion Messages : 130
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 38

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Sisou le Sam 24 Déc - 12:28

    Ju a écrit:Pour l'instant rien à redire. Le choix graphique plaira ou non, personnellement je trouve les décors vraiment enchanteurs avec leur côté doux et coloré. Link est assez classe (quand il revêt enfin sa tenue verte *_*) mais a une bouche bizarre et Zelda est assez ratée esthétiquement je trouve. Par contre elle est vachement plus dégourdie qu'avant et ça fait plaisir de la voir ENFIN tourner autour de Link. Coquine ^^

    Une scène concernant Dame Zelda:
    Il y a une scène qui m'a beaucoup plu. Elle montre Dame Zelda se jettant dans le vide pour atterrir sur le célestrier de Link. ^^ Le fait qu'elle ne soit pas à l'origine une princesse a été sans doute beaucoup dans le caractère de Zelda, une jeune fille parmi les élèves de l'école de chevalerie du ciel.


    Leurs "dialogues" -ça parle pas, on est sur Wii- sont vraiment choupinou tout plein et cette Zelda est vraiment attachante alors que d'habitude j'ai envie de l'attacher à un mât en bois, la recouvrir de confiture et faire amener deux ou trois fourmilières.

    Tant que ça ? Laughing Il est vrai qu'elle est beaucoup plus vivante. Elle fait moins noble, plus enjouée.



    Dame Fay est la nouvelle Navi, elle va vite me taper sur les nerfs elle par contre... Quant aux personnages secondaires ils sont dignes des autres épisodes 3D. De tout avec des grands filiformes aux joues rouges et des bedonnants aux coiffures suspectes.

    Elle ne m'a pas trop dérangé. Elle est plutôt amusante avec ses probabilités. ^^



    L'aspect architectural de la forêt de Firone surprend un peu mais bon, je sais que tout s'explique après un certain moment donc j'attends de voir. C'est un peu particulier en attendant. Un peu vide et "simpliste" mais tous les tests s'accordent à dire que c'est pour mieux décrocher la mâchoire plus tard. C'est joli ceci dit. Très coloré et basé sur un système de raccourcis à ouvrir sympa pour ne pas se retaper des plombes de marche suite à une chute ou une erreur.

    Si la forêt de Firone est sympa malgré son côté simpliste comme tu dis, elle m'a plutôt désorienté par son côté moins linéaire et sans doute à cause de la disparition de la carte sur l'écran où je joue Link.



    La navigation aérienne est parfaite elle, rien à redire. Le Célestrier se laisse vraiment manoeuvrer au doigt et à l'oeil, et la chute dans le vide avant d'être rattrapée par lui c'est juste grisant. Parfait.

    Je n'avais rien compris à la navigation au début. Puis, petit à petit, je ne m'en fais plus. ^^



    Les magasins ont été pas mal développés on dirait avec des items à collecter pour améliorer matériel et potions ce qui dope l'aspect rpg du titre.

    C'est une petite nouveauté dans un opus 3D. C'est beaucoup mieux et plus utile que dans TP où on collecte des insectes juste pour recevoir des rubis (je ne peux même pas me taper Agathe en récompense. T_T).



    Et niveau difficulté rien à redire actuellement. Je trouve juste le bouclier de bois basique très fragile. Il a volé en éclat super vite.

    Si je me souviens bien, j'ai perdu 3 fois le bouclier avant d'entrer dans le 1er donjon. ^^;



    Je continue mon compte-rendu :

    Ma revanche sur le boss et l'événement après sa défaite:
    Je reprends donc tout le combat depuis la Horde jusqu'à Ghirahim. M'étant débarrassé des 1000 monstres, je commence à affronter Ghirahim. Je réussis à l'expulser une première fois malgré des petits coups portés par celui-ci. Les autres tentatives étaient plutôt maladroites. Non que je m'étais précipité sur l'ennemi. Je ciblais mal le serviteur de l'Avatar du Néant entre ses boules. C'est-à-dire lorsque je lui portais des coups, il se décalait petit à petit à ma droite ce qui me prive toute possibilité de le jeter dans le vide. Ceci deux fois. Mais je ne désespérais pas et je réussissais à lui porter le coup de grâce deux fois.

    Je passe à la deuxième phase. Au lieu de m'attaquer de front à Ghirahim, j'entamais une partie de tennis avec lui. Si la première fois se révèle décevante pour ne pas avoir été assez précis, les tentatives suivantes se sont couronnées de succès. C'est ainsi que je me suis précipité sur Ghirahim assommé durant quelques instants.

    Ghirahim pète véritablement les plombs. Il fait apparaitre son épée de Berserker. Je savais qu'il fallait éviter ses attaques dangereuses. Bon, j'ai été touché une ou deux fois. La suite est curieuse : lorsque je frappe plusieurs fois sur l'épée, il retourne celle-ci plusieurs fois. Si je me prends mal en attaque, il régénère son épée. -_- Je fais donc attention à bien frapper dans le sens de l'épée qu'il me présente. C'est comme s'il me disait : oui, oui, c'est ça. Continue, tu es sur le bon chemin. Non, ce n'est pas ça. C'est ça, vas-y. Oui, oui, continue, continue. A croire qu'il attend d'être tranquillement tué par un gamin. ^^ Je le bute enfin une seconde fois. Je n'ai utilisé qu'une fois une potion rouge. Yes.

    Il perd donc. Il se lamente d'avoir été vaincu par un avorton. Cependant, il se réjouit d'avoir réussi à remplir le rituel nécessaire à réveiller son maître. Effectivement, le Banni apparait. A un moment, j'ai eu peur d'avoir à affronter le monstre noir encore une fois. Non, il n'y aura pas de combat puisqu'il aspire les pouvoirs de Dame Zelda. Et ça m'arrange fortement. ;D Je découvre enfin le véritable visage de l'Avatar du Néant, l'ennemi juré de la Déesse. Il a un air de Blanka de Street Fighter. Le fond du sous-titrage de "Blanka" est rouge ce qui lui confère un aspect démoniaque, la véritable incarnation du mal. Il méprise la Déesse qui avait osé se réincarner en une jeune fille frêle. Il méprise également des humains qui seraient des poltrons se cachant sous les jupes de la Déesse. Ghirahim est heureux d'avoir ressuscité son maître mais il est encore plus heureux de faire partie du club de SM puisque l'Avatar du Néant prend un plaisir à tirer l'épée de la poitrine de Ghirahim. Zelda est projetée en l'air mais Hergo parvient à la "ramasser" au passage. Il dit que rien n'est encore perdu. Je m'étais demandé si je devrais affronter l'Avatar du Néant tout de suite après la cinématique. Heureusement non, l'adversaire est un gentleman et me donne un rdv quelque part. La cinématique terminée, sauvegarde immédiate. J'appris par la suite que Zelda a été mise à l'écart au fond du Temple du Sceau toujours dans le passé.

    Petites commissions à faire avant le combat final plus tard:
    Je ne voulais pas affronter le boss final avant d'avoir approché les 100% du jeu. Je pars donc à Célesbourg dans le présent. Sur l'île, je consulte avec plaisir la pierre Sheikah, histoire de vérifier quels auraient été les conseils concernant l'affrontement final contre Ghirahim. J'aperçois en-dessous des vignettes sur Ghirahim, une vignette sur... le combat final ! Oserais-je regarder la vision ? Tant pis, je clique dessus. Je comprends ainsi toute l'importance d'un bouclier pendant ledit combat. C'est également en substance ce que m'avait conseillé Dame Fay à propos d'un "bouclier de rechange".

    Je pars ensuite sur l'île des insectes tenter le défi de son habitant. Qui est raté. Je reviendrai une prochaine fois une nouvelle fois de plus. Partant en recherche des cubes, j'explorais toute la 3e zone et le port. Dans le port, je n'avais pas exploré auparavant un petit coin au nord dudit port, où était présent le cube divin. Au total, j'ai frappé dans deux cubes et ouvert deux coffres divins. Sur ce, je quittais le jeu.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Ju le Dim 25 Déc - 23:37

    Je l'ai perdu deux fois le bouclier de bois: Une fois avant le premier donjon dans la forêt de Firone (cassé) et une fois brûlé en tombant dans la lave plus tard dans le jeu. Je viens d'ailleurs de jouer 3 heures sans bouclier parce que pas assez de rubis pour la version métal et pas envie d'en racheter un qui va crâmer directement :p

    Niveau avancée :

    Spoiler:
    J'ai découvert mes premiers trésors en plein ciel après avoir frappé des cubes. Puis j'ai cassé le lustre du restaurant volant afin de récupérer un quart de coeur et je sers donc de boniche pour rembourser xD Je n'ai fait que le premier travail actuellement, à savoir apporter la soupe de citrouille en moins de 5 minutes au Capitaine.

    J'ai entamé également la quête pour retrouver la petite fille disparue mais visiblement il faut attendre qu'il fasse nuit pour la suite et donc je continuerai plus tard avant d'explorer le cimetière. J'ai par contre été acheter un filet pour booster ma capture d'insectes.

    J'ai par contre fini le temple de la contemplation (très court et facile) en bottant les fesses au méchant qui est effectivement risible. C'est quoi cet emo en fringues moulantes qui agite sa grande langue devant Link O_O ?

    Je viens également de gravir toute la montagne de feu, de retrouver les 5 pièces formant la clé de l'entrée du second temple et d'y pénétrer.
    La suite demain après le travail :3

    Sisou
    0.91 euros

    Masculin Lion Messages : 130
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 38

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Sisou le Lun 26 Déc - 13:19

    Battle Royale. Pas de cadeaux de Noël pour les distraits (et c'est pire):
    M'étant parachuté dans les gorges de Lanelle, le dragon de la foudre me propose un défi qui consiste à vaincre plusieurs anciens boss. J'avais entendu parler de ce challenge. Je me suis donc renseigné sur ce défi particulier. J'ai ainsi appris que pour avoir le bouclier "indestructible", il fallait vaincre 8 boss. Il me propose des choix entre le début, le milieu et la fin. Je prends le début. Parmi les boss du début, je choisis le Banni. Bien que je n'aime pas cet ennemi, je l'ai pris parce que je ne voulais pas prendre le risque que le dragon de la foudre m'impose le Banni II ou III. -.- Autant en finir le plus tôt.

    Commence alors le marathon des combats. Je vaincs facilement le Banni version I. Je passe ensuite à Ghirahim version I. Là, je n'ai relativement pas eu de mal à l'éliminer. Ledit dragon m'impose alors le Bouddha mécanique. J'ai perdu pas mal de coeurs lors du combat mais je l'ai envoyé dans la déchetterie de recyclage. J'ai eu à affronter par la suite la méduse-cyclope géante qui n'a rien d'insurmontable à trucider. J'ai heureusement fait le plein de coeurs lors du défi contre la boule de feu, très facile à battre. Je me tape ensuite le scorpion géant (qui m'a attrapé une fois. -.-). Ghirahim II m'a été imposé. Je le bats. Le 8e combat qui devrait me délivrer le bouclier "indestructible" débouche sur... le Banni II. La boucle est bouclée, pourrait-on dire.

    Tant que Hergo n'a pas encore chargé les bombes, je devrais le combattre à nouveau. Même si j'ai fait attention, ses secousses électriques me font diablement mal, surtout lorsque je me faufile entre ses jambes qui m'empêchent de mieux voir ses ongles. Avec l'aide d'Hergo, je lui fracasse le crâne deux fois mais j'ai perdu des coeurs en route (même si j'en ai gagné deux ou trois). Le toutou noir pas beau s'approchant de l'arrivée et n'ayant plus qu'un seul coeur, je suis obligé de gravir le dernier étage. J'ordonne ensuite à Hergo de freiner le Yéti noir ce qui fut fait sur-le-champ. La fin est... tragi-comique.

    Je fus en effet un peu désorienté par rapport au Banni. Link se retrouvait un peu devant le Banni. Celui-ci est sur ma droite. Je devrais sauter sur le Banni et lui clouer définitivement le "bec". Il se trouvait approximativement à un petit mètre de moi. J'ai fait une manoeuvre... désastreuse. Je ne sais pas ce qui s'était passé dans ma tête. En bougeant accidentellement sur le stick directionnel, je saute à gauche... Très surpris, je n'ai même pas réagi en utilisant le parachâle. Je suis tombé comme une crêpe. Le dernier coeur m'a été enlevé en conséquence.

    ...

    ...

    Epic Fail.

    ...

    ...

    VA FANCULO !

    Je renonce définitivement au bouclier indestructible. Tant pis. Je me tape 8 combats et je meurs comme un con au dernier combat (le mot est faible). Je n'ai pas envie de recommencer, même plus tard. Le bouclier, le dragon de la foudre peut le garder. Il parait que ce bouclier est vraiment indispensable pour le combat final. Je m'en passerai, tant pis. S'il le faut, je recommencerai le combat plusieurs fois. J'ai bien recommencé pendant une heure contre le Banni version III. Alors...

    Mesquin, je débranche le chronolithe. Adios le dragon de la foudre. Il peut aller crever.

    Je retourne sur l'île des insectes refaire le défi proposé par le grand maigre. Mais comme j'étais devenu un peu démotivé, j'ai encore échoué. Pire, il me manquait un insecte avant le délai fatidique. Puis, je me suis promené à gauche, à droite. J'ai alors décidé d'arrêter le jeu.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Ju le Mer 28 Déc - 1:18

    Belle avancée :
    Spoiler:

    Nous venons de faire d'une traite le volcan d'Ordinn et le temple de la terre. Très chouette parcours / ambiance qui témoigne toujours de l'attention apportée au jeu. Le maniement est parfait et ne fatigue pas ce qui est quand même bien plus agréable qu'avec Twilight Princess !

    Après avoir terminé le boss du temple de la Terre -qui était vraiment trop simple- retour à Célesbourg pour connaître la prochaine destination et réaliser deux ou trois quêtes. C'est ainsi que j'ai pu finir la quête de l'enfant disparue dans le cimetière et venir en aide à la jeune soeur "en panne" sur une île suite à la blessure de son célestrier.

    J'en ai profité pour racheter un bouclier de bois et l'améliorer puisque le voyant m'annonce que celui en fer sera contre-productif dans la zone suivante. Eh bien, je regrette mon achat car je n'ai jamais eu vraiment besoin d'un bouclier dans les deux premières zones et que je n'en ai toujours pas l'utilité maintenant que je suis dans le désert de Lanelle.

    Au début je n'aimais pas trop. L'aspect futuriste ne sied pas du tout à un Zelda ! En plus c'est sensé se passer dans un lointain passé et Skyward étant le premier Zelda chronologiquement ça veut dire que ça remonte à bien loin. Beurk beurk, rendez-nous un bon vieux désert Gerudo >.< (D'ailleurs c'est le nom des insectes de la zone).
    Puis ça s'améliore dans la (loooongue) seconde partie du désert avec les sables mouvants, les oiseaux, et les escargots géants. On retrouve même une ambiance digne du tout premier zelda si on transpose en 2D xD

    J'en suis là. J'ai parcouru toute la zone et je cherche actuellement les trois pièces qui vont me permettre de rentrer dans l'usine.

    Ca devra peut-être attendre un peu car on "joue" à deux et nos horaires ne collent pas trop demain :p

    En tout cas chapeau à l'équipe de développement. C'est vraiment propre graphiquement, soigné dans le gameplay (nette amélioration par rapport à Twilight Princess, le Wii Motion Plus fait des miracles !) et les situations se renouvellent assez pour ne pas s'ennuyer.

    Pour chipoter:

    - Les aller-retours en volant sont peut-être un peu barbant (ça dépend du nombre que vous faites et de votre organisation :p).
    - Le jeu est très très simple: Les énigmes sont une formalité jusqu'à présent et aucun ennemi ne pose problème. Il faut vraiment le vouloir pour se prendre un game over car même les sauts dans le vide et la lave ne sont pas pénalisés. Y a pas vraiment de tension et même les deux premiers boss ne sont pas inquiétants.
    - Les boucliers, même améliorés, sont beaucoup trop fragiles. Quelques coups et ils volent en éclat, quel intérêt ? D'ailleurs le jeu étant tellement simple actuellement que je joue tout simplement... sans !
    - Hyrule ? :-(
    - L'insecte mécanique est très très utile (et très obligatoire à certain moment surtout) mais vole trop lentement. Ca m'énneeeeeeeerve xD


    Sisou
    0.91 euros

    Masculin Lion Messages : 130
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 38

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Sisou le Mer 28 Déc - 16:55

    Ju a écrit:Ca devra peut-être attendre un peu car on "joue" à deux et nos horaires ne collent pas trop demain :p

    C'est pour cette raison que vous avez pu avancer aussi rapidement ? Razz



    - Les boucliers, même améliorés, sont beaucoup trop fragiles. Quelques coups et ils volent en éclat, quel intérêt ? D'ailleurs le jeu étant tellement simple actuellement que je joue tout simplement... sans !

    L'intérêt est que tu fasses plus attention au bouclier et que tu ne te ruines pas bêtement parce que tu pares mal. ^^


    - Hyrule ? :-(

    Celesbourg est en quelque sorte une Hyrule si tu préfères. D'ailleurs, tu remarqueras que Zelda n'est pas une princesse. Plus tard, Hyrule ira de pair avec la princesse Zelda dans le temps.



    - L'insecte mécanique est très très utile (et très obligatoire à certain moment surtout) mais vole trop lentement. Ca m'énneeeeeeeerve xD

    Dorco pourrait t'améliorer ce scarabée. Ainsi, tu auras un scarabée plus rapide à utiliser. ^^



    Je continue mon compte-rendu :

    Une quête enfin achevée, deux améliorations, une cube divine frappée : rien de neuf sous le soleil:
    J'étais décidé à en terminer avec la plaisanterie du collectionneur d'insectes. J'échoue une première fois (il me manquait un insecte). Je réussis enfin une deuxième fois (il était exactement 2'41 min). Tentant sa promesse, le grand maigre me cède la petite bête de Terry. Je la ramène à celui-ci sur son île à la nuit tombée. Cinq cristaux de gratitude sont dans ma poche.

    Je pars ensuite sur l'île aux citrouilles où je pensais que c'est auprès de Tironne que je devrais récolter les derniers cristaux. En effet, elle n'arrête pas de me parler de recherche d'une personne sachant labourer la terre. Mais rien ne se produit au-dessus de la ravissante jeune femme, c'est-à-dire une bulle. Même pas le rangement des citrouilles que je réussis facilement. Je retournais alors à Célesbourg où j'améliore mon scarabée deux fois (grâce aux larves que j'avais ramassées sur l'île des insectes et dans la forêt profonde) et mon bouclier en fer. Il me reste mon bouclier en bois à améliorer mais ce n'est pas urgent de ce côté.

    Je descends vers Firone où j'aide une nouvelle fois de plus le goron à résoudre une de ses énigmes du mur magique. Je retrouve également une cube divine qui était dans le lac Firone. Je ne l'avais même pas aperçue lors de ma quête du dragon d'eau. Il me reste apparemment encore une cube divine à retrouver à la forêt de Firone. J'ouvrais ensuite le coffre divin à Célesbourg après un saut de l'ange (que j'ai failli rater. ^^). Je pars également sur l'île aux citrouilles où il ne se produit toujours rien concernant Tironne. Peut-être fallait-il tout explorer (Firone, Ordinn ou Lanelle) ? Je pense que ce sera résolu ce soir.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Ju le Mer 28 Déc - 23:22

    - Pas certaine que ça nous fasse aller plus vite de jouer à deux, non :p

    - Pour le moment pas besoin de bouclier donc j'ai opté pour l'option "pas d'achat" :p

    - Oui, oui, je compte bien améliorer le scarabée Wink J'ai déjà reçu les grandes mandibules.

    Sisou
    0.91 euros

    Masculin Lion Messages : 130
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 38

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Sisou le Jeu 29 Déc - 18:41

    Poursuite de mon compte-rendu avant le dernier sans doute demain :

    La collection des cubes divins se poursuit, une amélioration, une quête annexe non encore "activée" : voici le résumé:
    J'ai enfin retrouvé le probable dernier cube divin à la zone de Firone. Je suis ensuite parti à Ordinn faire le saut de l'ange dans un long trou. C'est ainsi que j'ai pu rencontrer un vieux mogma qui aimerait changer d'air. J'en ai également profité pour frapper dans un cube divin. J'ai effectué pas mal d'aller-retour entre Ordinn et le ciel. Je retrouvais également un autre cube divin à la 2e zone. A Célesbourg, j'ai amélioré mon bouclier en bois après avoir fait la chasse aux matériaux nécessaires pour cette amélioration. Parmi ces matériaux récoltés, certains ont été utiles pour la protectine et son amélioration. Pendant tout ce temps là, j'ai vérifié si Tironne n'avait pas une "bulle" au-dessus d'elle, une condition nécessaire pour "activer" la dernière quête des cristaux de gratitude puisqu'il me reste que 5 points de gratitude. Rien n'y fait.



    J'ai appris après la partie de jeu sur le forum que je ferais mieux de réussir toutes les quêtes du patron de la taverne des citrouilles, c'est-à-dire la chanson de Tironne que je n'ai pas réussi jusqu'à aujourd'hui. Peut-être c'est cette condition qui "débloquera" la quête des cristaux de gratitude de Tironne. J'essaierai de réussir la chanson de Tironne ce soir. -_-

    Sisou
    0.91 euros

    Masculin Lion Messages : 130
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 38

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Sisou le Ven 30 Déc - 16:37

    J'ai terminé le jeu hier soir. Lorsque j'ai effectué une sauvegarde afin de copier le bloc de sauvegarde, mon temps de jeu avant d'affronter le dernier boss était de 74 h 01. Autrement dit, dans le pif, en tuant ledit boss, cela ferait 77-78 h au total.



    A votre service mademoiselle Tironne, le démon devenu humain, deux fragments de coeur récoltés:
    Afin de "débloquer" la quête de Tironne, je me couche à la taverne pour me réveiller en pleine nuit. Alors que je pensais recommencer plusieurs fois, je réussis en une seule fois la chanson de Tironne puisqu'elle me félicite pour ma magnifique prestation. Je m'étonne. O_O Peu importe, le patron de la taverne me récompense d'un fragment de coeur. Je m'empresse de me recoucher. Le lendemain, j'accours vers le champ de citrouilles. Yes, il y a bien une bulle au-dessus de Tironne. Elle me demande s'il y aurait bien quelqu'un sachant labourer la terre. Bien entendu, je la connais, cette personne. Avec l'aide de la détection de Fay (que je n'utilise pas vraiment sinon pour m'amuser), je pars vers Ordinn. Je revois à nouveau le vieil mogma qui déprime et qui aimerait changer un peu d'air. Je lui propose une solution. Dame Fay appelle le robot Récupix qui accourt immédiatement à mon plus grand plaisir. Malheureusement, je craignais que ce ne fut la dernière fois pour la réunion de Dame Fay et de Récupix. Retourné chez Tironne, elle appelle le mogma monsieur "Taupe". Quand il apprit le but de la jeune femme, il râle mais il se ravise rapidement suite au charme de la ravissante chanteuse. Il se met immédiatement au travail. Hop, les cinq derniers cristaux de gratitude sont dans ma poche.

    Avant de partir à Célesbourg, j'entre dans la taverne, un peu curieux. Un nouveau lustre est accroché au plafond, plus grand et plus lumineux. Je passe à la taverne à la nuit tombée, toujours aussi curieux. Je constatais une conversation entre Tironne et le jeune spectateur assidu. Celui-ci la drague plus ou moins ouvertement, se vantant de pouvoir labourer mieux qu'un autre. Elle s'extasie. Soit elle est naïve, soit elle est manipulatrice. Dehors, je revois le vieil mogma qui se vante également d'être admiré par Tironne. Une nouvelle rivalité entre la "Taupe" et le spectateur nait. Peu importe qui l'emportera, Tironne sera à moi. ;D

    Après m'être couché, je pars à Célesbourg rendre visite au démon. Ayant reçu le total des cristaux de gratitude, le démon me remercie en me récompensant d'une belle bourse pouvant contenir jusqu'à 9000 rubis. Il se transforme alors en un humain. Il était mieux avant. Même la petite le pense ainsi. Comme je voulais avoir le dernier fragment de coeur, je devrais réunir les 1600 rubis au magasin de Terry. Or, à ce moment, j'avais 1350/1400 rubis. En attendant, je fonce dans les arbres, je massacre des citrouilles. Je me suis même promené la nuit. J'ai sorti épée et bouclier. Or, sur le pont, je m'étonnais de voir un chat calme en compagnie de l'ex-démon. Morecgo m'explique que ce devait être son ancien aura maléfique qui a créé des monstres et rendu irritables des chats. En parcourtant Célesbourg de nuit, je rencontrais le père de la petite fille, le frère de la jeune femme qui s'était perdue sur une petite île, et Hulul (ou Arfan ?). Tous avaient remarqué le calme pendant la nuit. De jour, j'ai parlé à Morecgo qui s'émerveille de se promener sans être pointé du doigt et de parcourir le marché couvert.

    Pendant que je m'amusais à massacrer des citrouilles dans le but d'amasser des rubis, je m'étais souvenu soudainement de Latruche. Je me rends dans sa chambre à la nuit tombée. En deux ventes de plusieurs insectes, je réunis autant de rubis en un temps record. Je pus ainsi acheter le dernier fragment de coeur au magasin de Terry. Ensuite, je cours trier ma sacoche chez la gérante au marché couvert. Je garde dans ma sacoche une fiole de fée, une potion de protectine amélioré, deux (ou trois ?) potions rouges super-améliorés, un bouclier divin ultime, un médaillon de durabilité ainsi qu'un médaillon de vie.

    C'est parti pour le combat final.

    Le combat final:
    Je pars dans le passé. Au moment de traverser la dimension du démon, Dame Fay me demande si je suis prêt. Evidemment que je le suis. Elle me souhaite alors bonne chance. Je traverse la dimension et je me trouve dans un ciel bleu. Le démon y est également. Quel beau symbole du lieu pour l'affrontement ultime. L'Avatar du Néant me promet de me réduire à néant même s'il souhaite faire durer son plaisir au combat le plus longtemps possible.

    Commence alors le dernier affrontement qui scellera définitivement le jeu dans un ciel chargé. Je cours tout de suite derrière afin de boire la protectine améliorée. :ash: Au moment où je venais de boire cette potion, l'Avatar du Néant me fonce violemment. Par bonheur, l'ayant bue, je n'ai eu rien. Je frappe comme je peux dans l'ennemi. Il pare plus ou moins facilement mes coups. Comme je pare très mal avec mon bouclier qui risque de se briser plus facilement, je ne l'utilise plus par la suite, étant protégé par les effets de la protectine. Je me dépêche néanmoins de lui porter des coups, de peur de voir disparaitre lesdits effets. Je lui porte des petits coups ou des coups circulaires. Puis, je réussis enfin à le faire tomber à terre.

    L'Avatar du Néant change alors de stratégie et utilise la foudre du ciel pour me terrasser définitivement. Me souvenant des conseils de la pierre Sheikah, je lève également mon épée. C'est beau la théorie, la pratique n'est pas toujours bien appliquée. Je lève à peine mon bras pour charger la foudre que le démon me fonce violemment. Que je m'éloigne et il me fonce également. Une fois, je réussis à capter la foudre, en voulant éviter l'attaque de foudre du démon, je range malencontreusement mon épée puisque j'ai oublié de verrouiller la cible. -.-; Une fois, je lance mon éclair qui bloque son attaque éclair. Je réussis cependant à le foudroyer deux fois pour lui porter des coups. Que je sois trop près du démon, je me prends de l'électricité dans la gueule. Que je sois trop loin, il me donne un "coup de boule" dans la gueule. Je voulus lui porter le coup de grâce mais il se dérobe rapidement. Deux fois. Jamais deux sans trois, le diction le dit clairement : je lui portais enfin mon dernier coup de grâce. La protectine améliorée aura marché jusqu'au bout. ^,^

    L'Avatar du Néant n'est plus. La légende de l'Avatar de l'Invincibilité (moi) est en marche.

    Cinématique de fin:
    Perdant son épée, mauvais joueur, l'Avatar du Néant profère des malédicitons sur Link et Zelda autant de fois qu'il le faudra. Puis, il disparait étant absorbé par l'épée de Dame Fay. Retour au Temple du Sceau dans le passé, je fus félicité par Impa et constatais que Dame Zelda était bien réveillée et en très bonne santé. Elle pleure et Hergo se vante d'avoir contribué à la naissance de la Légende d'Hergo en guise de plaisanterie. :ash: Dame Fay apparait alors pour me dire que son rôle est désormais terminé. Elle me persuade de replacer l'épée dans le socle du Temple. L'émotion de tristesse de Link est palpable et très bien montrée par Nintendo. Je la replace donc. Apparemment, c'est trop dur pour Fay de me quitter sur cette action. Elle apparait à nouveau et prononce enfin mon véritable nom au lieu de "maître". Elle dit qu'elle aura appris un mot qui compte autant : "Merci". Je connais une personne qui se suicidera si elle apprend sa disparition. ^^

    Dame Fay disparait définitivement.

    Hergo et Zelda implorent Impa de revenir avec eux dans le présent. Elle refuse en donnant ses raisons, au service de la Déesse Hylia. J'appris alors que les Sheikahs ont été choisis par la Déesse afin de protéger Zelda. Dame Zelda lui offre alors son bracelet. On revient dans le présent. Nous revoyons la vieille Sheikah. La porte spatio-temporelle disparait alors. Surprise, je constate le bracelet sur le poignet de la vieille Sheikah. O___________O Ainsi, c'était donc Impa. Elle avait promis de revoir Dame Zelda et a tenu parole. Malheureusement, elle disparait littéralement à son tour, tandis que la porte du fond de la salle s'ouvre sur le socle de l'épee de légende de Dame Fay.

    Ainsi, Dame Fay et Impa ne sont plus.

    Arrivent enfin les crédits de fin. Aux côtés du défilement des noms des concepteurs du jeu, j'assiste aux cinématiques des scènes qui se sont passées pendant que je cherchais Zelda. Je la vois rencontrer pour la première fois la vieille Sheikah, prier au Temple de la Contemplation, être encerclée par des bokoblins, délivrée par Impa, partir au Temple du Temps pour finir par découvrir la vérité sur elle. Les paysages du ciel et de la terre défilent durant les crédits de fin. J'aurais aimé revoir toutes les personnes du jeu comme dans OOT, MM ou encore ALTTP. Finalement, Zelda revoit son père à l'ex-vallon du sceau pendant qu'Hergo retrouve ses deux copains. Puis, sur le sommet de la statue de la Déesse, le couple Link-Zelda fait un signe de salut au trio d'Hergo. Dame Zelda dit à Link qu'elle désire désormais rester sur Terre et lui demande ce qu'il en sera pour lui. Au moment où Link allait lui donner la réponse, les deux célestriers distraient sa réponse. -.-

    C'est sur cette scène que s'achève le jeu.

    ***

    Ainsi s'achève la première légende de Zelda et de Link.

    Dame Zelda et Link disparaitront un jour mais Hylia n'oubliera jamais de veiller sur les Hyliens et les autres peuples.

    Qu'un nouveau héros admire le petit peuple des Minish, Hylia veillera sur lui.

    Qu'un nouveau héros se divise en quatre pour sauver la princesse, Hylia veillera sur lui.

    Qu'un orphelin soit adopté par l'Arbre Mojo et devienne le Héros du Temps, Hylia veillera sur lui. Peu importe l'Espace et le Temps, la déesse veillera toujours sur tous les futurs héros et les futures princesses.

    Qu'importe que ce héros soit vaincu, elle accompagnera le nouveau héros contre le sorcier et son maître à travers Hyrule, à travers les âges et les saisons, à travers le rêve d'une baleine, à travers les ténèbres d'un pays ravagé par les hordes de monstres, jusqu'au réveil de la princesse.

    Qu'importe que ce héros ait scellé l'épée de légende, elle accompagnera le nouveau héros partant au pays des masques, rencontrant la princesse du Crépuscule, se divisant de nouveau en quatre.

    Qu'importe que ce héros disparaisse et que Hyrule soit engloutie, elle accompagnera le nouveau héros sur un dragon rouge, sur un petit bateau, sur les rails d'un train.

    La légende ne meurt jamais.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Ju le Lun 2 Jan - 0:10

    Hop là.

    Spoiler:
    Fini Lanelle et la grande fabrique. C'était plus dur que les deux premiers temples, sans aucun doute. J'ai même eu droit à un game over. Le boss est archi-simple par contre.

    Me voilà donc de retour au temple du Sceau où je n'ai pas tardée à rencontrer le Banni, très simple à vaincre également. Suite à cela j'ai résolu la première énigme du chant de la Déesse pour apprendre l'utilisation de la Lyre et je me rendrai dans le cumuloninbus demain ^^

    Sisou
    0.91 euros

    Masculin Lion Messages : 130
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 38

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Sisou le Dim 8 Jan - 18:35

    N'y a-t-il pas de suite de ton compte-rendu ? ;-;

    Aurais-tu confondu ta télécommande Wii avec une gode ce qui l'aurait rendu inutilisable ?

    Tes piles sont-elles mortes et tu n'as plus de sous pour les acheter à force d'avoir épuisé les soldes ?

    Serais-tu coincée dans la zone des tarés ?

    Bref, j'attends avec impatience la suite de tes impressions sur le jeu. Wink
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Ju le Dim 8 Jan - 22:13

    Eh bien, ma foi, il y a une semaine j'ai connu la première épreuve avec les gardiens. Source de grand stress comme jamais dans un Zelda je crois. Bonjour la pression et la crise de nerfs quand quelqu'un panique à côté de toi Laughing
    J'ai également escaladé le grand arbre, rencontré le dragon, recherché l'eau bénite et pénétré dans la caverne antique, lieu de ma dernière sauvegarde.

    Pas d'avancée depuis entre les soldes, le boulot, les sorties entre amis et le reste Wink

    Je dois en être à une trentaine d'heures de jeu, il est vraiment long.

    Contenu sponsorisé

    Re: Mes impressions sur Zelda Syward Sword (Wii)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 18:42