Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Mahoromatic: robot multi-tâches?

    Partagez
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2616
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Mahoromatic: robot multi-tâches?

    Message par Giromu le Mar 15 Nov - 16:40

    Mahoromatic est une série animée sortie en deux volets par Gainax en
    2001 (Mahoromatic, 14 épisodes) et 2002 (Mahoromatic: something more
    beautiful, 14 épisodes+ un TV special)

    un article par celui qui doit être le plus grand fan de Mahoro, très réussi, ici:
    http://www.meido-rando.net/post/2008/10/22/Mahoromatic-NSFW


    Faites pas attention, c'est un peu dérangé.


    Cette série est adaptée du manga homonyme.

    L'op 1 bénéficie d'une chanson franchement superbe! Je suis vraiment fan!
    http://www.youtube.com/watch?v=UkE5rWBfaMI&feature=related

    L'op 2 est aussi très réussi.
    http://www.youtube.com/watch?v=Idc9YeeNLM8&feature=related

    Ed 1, mignon
    http://www.youtube.com/watch?v=KGc7uXJarf4&feature=related

    Ed 2, dans la même veine
    http://www.youtube.com/watch?v=BLdZaFcG9r0&feature=related



    Mahoro est une gynoïde crée par l'organisation secrète Vesper, qui lutte
    contre l'organisation secrète extraterrestre Saint, en orbite autour de
    la terre.

    Cette race ancienne partage des origines communes avec les humains et se
    trouve dépourvue devant la violence humaine qu'elle trouve à l'issue de
    son long voyage. Elle réapprend à combattre et crée des androïdes à
    cette fin.

    Mahoro est crée par les humains à partir de cette technologie
    extraterrestre. Au début de la série, elle part "à la retraite", car son
    temps de service est terminé et qu'elle va bientôt s'éteindre.
    Elle annonce son intention de vivre chez le fils de l'ancien commandant
    de Vesper et de s'occuper de son fils, Suguru, en tant que bonne à tout
    faire.


    Un petit en-cas?


    La rencontre avec Suguru, un jeune homme courageux mais réservé (et très
    sympathique, pas du tout un cintre) se passe dans des conditions
    dangereuses, mais tout va très vite bien se passer et l'entente va
    s'installer, ponctuée par les fréquents raids de la très pure Mahoro
    dans les collections de bouquins ecchi de son protégé!


    Chaque épisode se conclut par un petit poème en prose dit par un des personnages. relaxant!

    Mahoro est un robot d'une grande humanité (paradoxe? Que nenni comme
    l'explique parfaitement la série), profondément généreux, serviable,
    protecteur de ses amis.
    Ne serait sa puissance intrinsèque, rien ne la distingue d'une femme normale.
    Elle fait une obsession sur la pureté des intentions, comme le prouve son mot d'ordre:


    "Ecchi na no wa ikenai to omoimasu" (je pense que le ecchi, c'est mal!)


    Mais loin d'être un ange, elle a en aversion la terrible prof de Suguru, la balienne Shikijo Saori.
    Cette femme totalement perverse et obsédée par l'idée de plier le garçon
    à ses fantasmes débridés est l'ennemie jurée de Mahoro, qui est en
    guerre ouverte contre elle, souvent de manière physique!


    Shikijo sensei, une femme de cauchemar! Naga le serpent, à côté, c'est un modèle de retenue!!!


    S'installe également fréquemment dans le manoir de Suguru sa bande d'amis, qui adopte très vite la belle Mahoro:


    Chizuko et son palais incroyable!De gauche à droite, Toshiya, Kiyomi,Mahoro, Chizuko, Suguru, Miyuki et Rin.


    -le trio inséparable constitué de Rin (la belle héritière brune d'une
    famille de militaires de haut rang), Miyuki (le garçon manqué, amie
    d'enfance de Suguru) et Chizuko (la petite blonde, seule du trio a ne
    pas courir après Suguru mais plutôt après la bouffe! Elle est capable de
    reconaître en une bouchée la provenance exacte, au chef cuisinier près
    d'un plat!!!)

    -les deux meilleurs amis de Suguru, le kendoka Toshiya, archétype du
    sportif calme et le plus agité (mais plus attachant) Kiyomi.
    Tous deux sont également d'avides collectionneurs de hentai et prêtent
    main forte à notre héros contre la "fureur destructrice" de Mahoro dans
    ce domaine.


    On l'aura compris ce n'est pas l'originalité qui étouffe cette série. Pourquoi la regarder alors?

    Deux raisons à cela:

    L'humanité qui l'imprègne et la nostalgie qui s'en dégage.


    Mahoro, en tenue guerrière.

    L'humanité est perceptible dans chaque plan de ce DA. Mahoro, déja, qui
    entretient de très bonnes relations avec ses créateurs, qui la
    considèrent comme leur fille. Vesper est comme une grande famille et
    elle est toujours prête à leur rendre service.
    Elle a renié sa vie de combattante mais est hantée par son passé et par
    ses anciens ennemis qui cherchent à prendre leur revanche ou à
    s'approprier sa technologie.

    Elle vole au secours de ses amis dans le besoin quand une menace se précise, mettant en jeu sa vie.
    La réserve d'énergie restante de Mahoro s'épuise en effet plus vite
    quand elle combat. Chaque épisode se conclut d'ailleurs par un petit
    encart "dans tant de jours, Mahoro cessera de fonctionner".


    Tout a une fin...

    La mort rôde, elle est annoncée en filigrane de cette série pourtant
    extrêmement joyeuse et vivante. Elle est indissociable de Mahoromatic,
    immanente.

    Ainsi, les parents de Suguru sont morts et il vit seul à l'arrivée de
    Mahoro, qui va lui servir de mère/grande soeur de substitution.
    Le père de Suguru était l'ancien commandant de Vesper. Mahoro dédie sa
    vie à s'occuper de Suguru pour lui rendre hommage, car elle a vu sa fin
    de très près et a obéi à son dernier et dramatique ordre.

    La mère de Suguru est très peu évoquée mais Suguru la compare de temps à
    autres à Mahoro dans sa tête, car elle lui évoque le même souvenir de
    douceur de tendresse et de sécurité.


    Des parents modèles...

    Le message de Mahoromatic est clair: aucune différence n'est
    insurmontable, la guerre n'est que le résultat de l'incompréhension
    entre les peuples.

    Les raisons de combattre de Saint ne sont pas la conquête, mais le
    contact et la compréhension de la race humaine. Mais cette race à la
    technologie et à la longévité incommensurables ne comprend pas les
    humains, leur méfiance et leur violence.


    Le beau Ryuga, meilleur guerrier de Saint, essaie de comprendre l'humanité.

    Les raisons de combattre de Vesper ne sont pas la survie ou la
    résistance, mais la recherche de la paix et du contact avec Saint.

    Seule l'organisation terrienne Management, qui manipule l'histoire de
    l'humanité depuis ses origines et combat à la fois Saint et Vesper,
    apparait comme une agence militaire plus classique, car elle poursuit
    des buts très ambitieux. Elle aparait dans la saison 2.

    Apparait également dans la saison 2 l'adorable numéro 370, baptisée Minawa par Mahoro, qui la recueille.
    Minawa est un robot qui s'est échappé de Management. Elle est l'archétype du personnage silencieux (alla Rei). Elle est également très maladroite mais très attentionnée et désireuse de bien faire.
    ce personnage est celui qui est au centre de la saison 2 par les secrets
    poignants qu'elle révèle à nos héros petit à petit. C'est en quelque
    sorte, une figure proche de "l'enfant battue" et la "petite soeur" de
    Mahoro.
    La relation qu'elle va entretenir avec son amoureux transi, Kiyomi, est très mignonne.


    L'adorable Minawa, dans la même situation que Yuki Nagato, 6 ans auparavant!


    Enfin, Mahoro est accompagnée d'un robot félidé du nom de Slash, qui
    parle et a une intelligence humaine. Très protecteur de Mahoro, il est
    plus méfiant qu'elle et également plus enclin à tuer.


    Slash est en fait un boute-en-train!


    Loin de se cantonner à l'apparence d'anime harem qui semble être de
    prime abord son apanage, Mahoromatic est avant tout une ode à l'amitié
    entre individus, entre peuples.

    Une ode à la famille aussi, celle que l'on choisit, mais aussi celle qui
    est génétique (et ici idéale, comme en témoigne l'image modèle qu'a
    Suguru de ses parents disparus ou le terrible grand-père maternel,
    extrêmement vivant et bienfaisant).



    Mahoromatic, c'est une série accueillante comme un feu de cheminée après un voyage sous une pluie diluvienne.

    On y revient.

      La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 7:29