Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Kenichi, le disciple le plus fort de tous les temps

    Partagez
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2613
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Kenichi, le disciple le plus fort de tous les temps

    Message par Giromu le Mar 15 Nov - 16:29

    Alias Shijō Saikyō no Deshi Kenichi, History’s strongest disciple Kenichi, Kenichi, le disciple le plus fort du monde ou Kenichi, le disciple ultime selon la récente traduction du manga !


    http://www.youtube.com/watch?v=7Ow0opnKHgU&feature=related
    Le vrai visage du Ryuzanpaku...

    Voilà du bon gros shonen qui tache !!!

    Comprenez qu’on a affaire à une série de combat qui reprend tous les
    clichés du genre : Un héros naïf, travailleur et chevaleresque, des
    méchants très méchants, des changements d’alliances et certains ennemis
    qui se révèlent de fidèles alliés… Enfin l’éloge de l’entraînement, du
    travail d’équipe et de l’amitié. Y'a même un Vegeta!


    Si on ajoute à ça un graphisme moyen, une musique et des situations
    archi classiques et beaucoup de lieux communs qui ne sont pas évités, on
    peut se demander l’intérêt de la série.


    (Et je pense que Magus peut donc se dispenser de lire la suite… )


    L’histoire : Kenichi est un lycéen moyen, martyrisé par les brutes de
    l’école et par l’odieux Nijima, dont la passion est de collecter des
    informations locales sur son portable. Ce personnage veule et lâche
    ressemble physiquement à un démon. Kenichi le compare à un « sale alien
    », et une petite antenne apparaît en effet parfois au dessus de sa tête !


    Un personnage assez hors normes...


    Un jour Kenichi fait la connaissance de la naïve et écervelée Furinji
    Miu, une athlète et une artiste martiale émérite, qui lui propose un
    entraînement pour devenir fort : Il s’agit d’entrer prendre des leçons
    aux Ryuzanpaku, un dojo démodé.


    Miu est tellement entraînée qu'elle envoie valser par reflexe quiconque tente de la toucher!


    Kenichi, qui ne parvient même pas à pousser la porte d’entrée tant
    elle est lourde, va faire la connaissance des étranges habitants du
    dojo, qui possèdent tous des musculatures délirantes et des techniques
    martiales hors normes !



    De gauche à droite: Apachai, Akisame, Sasaki, et les vraiment
    baliennes Shigure, et Miu (Oh que si! Faut voir ces mamelles en action!)


    Si! Si! Balienne!!!



    http://www.youtube.com/watch?v=Vq9FHE8lC8M&feature=related
    Comment naît une légende...

    -Le grand-père de Miu est une armoire à glasse à longue barbe. Il fait
    figure de vieux sage mais se révèle souvent plein de malice. Son style
    de combat n’est pas identifié (Karaté, je crois)

    -Apachai est une masse et un grand dadais à l’intelligence enfantine.
    Il est un expert en boxe thailandaise et parle toujours de lui-même à la
    troisième personne. Il dit tout le temps "Appa!"

    -Sasaki est un karatéka jovial et particulièrement viril. C’est un buveur invétéré

    -Ma Kensei est un chinois lubrique, expert en Kempo (art martial extrêmement élégant que j’ai découvert avec cette série !).

    -Shigure est une ninja taciturne (limite neurasthénique !) experte en armes blanches

    -Enfin, Akisame est un judoka et un sculpteur émérite. Flegmatique, il
    est également l’intellectuel du groupe. Il sera le premier maître de
    Kenichi.



    Eh oui ! Kenichi va devenir de plus en plus fort sous la férule de ses
    maîtres surpuissants et impitoyables, qui vont tous finir par l’initier
    à leur art.

    Car au delà du délinquant qui l’a poussé à se lancer dans les arts
    martiaux se profile l’ombre de Ragnarok, une bande mystérieuse qui
    s’impose de plus en plus dans les rues et dont la première représentante
    croisée par Kenichi est la belle Kisara, experte en Tae kwon do.

    Qu'on ne me parle d'aucun des autres persos féminins de la série! Vive Kisara!!!

    http://www.youtube.com/watch?v=k5dwM0UtE7Q&feature=related
    Kisara n'apprécie guère Miu...

    Plus on approche la fin de la série et plus les combats deviennent prenants.
    Exemple:
    Spoiler:
    Hermit VS Berserker, un combat surprenant et superbe
    http://www.youtube.com/watch?v=zE0-tuUjBpM&feature=related

    Cette série est plutôt courte (50 épisodes), concentrée sur les
    combats et le délire. Techniquement, c’est pas le nirvana, mais la bonne
    ambiance qui s’en dégage, l’intensité de certains combats et le
    charisme de nombreux personnages (comme Akisame, Kisara, le fourbe Loki,
    le sombre Hermit, le classieux Odin et surtout Siegfried, l’amateur de
    musique classique qui perçoit la mélodie des êtres et « ressuscite »
    régulièrement) font de la série un excellent divertissement !



    http://www.youtube.com/watch?v=EqpK7jS53Oo&feature=related
    Nijima le demon et Siegfried le cinglé mélomane, la rencontre des deux personnages les plus hors normes de la série!

    On ne crie jamais au génie ou au chef d’œuvre d’originalité en la
    regardant, mais cette série reste très prenante et plaisante.
    Une bonne surprise en matière de shonen de baston, dont les premiers
    tomes en manga (plus violents que l’anime)viennent d’être traduits.

    Dommage que la fin soit vraiment
    Spoiler:
    faite à l’arrache
    . Une future deuxième saison ?





    Quand Appachai vous regarde aussi innocemment, il est temps de fuir...

      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil - 12:42