Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Video girl Aï: Un petit bijou.

    Partagez
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2616
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Video girl Aï: Un petit bijou.

    Message par Giromu le Mar 15 Nov - 16:10


    Triste? déprimé? Louez la K7 d'une vidéo girl!


    Un bien bel opening, gai et coloré, qui retranscrit bien le caractère de Aï
    http://www.youtube.com/watch?v=OBClZZkG398&feature=related

    Un de mes ending préférés de tous les anime que je connais.
    Extrêmement nostalgique, il évoque magnifiquement le temps qui passe...
    Regardez bien le cadre photo.
    http://www.youtube.com/watch?v=V4JHhxC1EnM

    Un petit AMV qui le reprend joliment.
    http://www.youtube.com/watch?v=m3byIG6EkG8&feature=related



    Aï, dans la robe offerte par Yota, s'amuse.

    Quoi de plus classique que le triangle amoureux (voire le quadrilatère dans ce cas)?

    Rien. Mais avez vous déjà vu cet anime, que je compte parmi mes favoris?
    Il vous montrera qu'on peut faire un petit chef d'oeuvre avec des ingrédients très simples.

    J'ai vu cet anime (licencié par Tonkam qui l'a sorti en 1996 sous la
    forme de 3 K7 vidéo,en même temps que Ushio to tora et les OAV de Ah my
    Godess. Ils abandonnèrent bien vite ce domaine) vers 1999.
    Adaptant rien moins que mon manga favori (celui qui m'a lancé dans les
    mangas dès sa sortie, en juin 1994), j'étais assez sceptique sur cette
    série de 6 OAV sorties en 1992 au Japon.

    Mal m'en pris!
    Si on est loin de ce classique indémodable de la comédie romantique
    qu'est le manga, on est bien face à un petit bijou qui a
    merveilleusement bien vieilli.


    Yota. VOILA un digne héros de comédie romantique! Begone, le débile de White album!!!


    Yota Motéuchi (dont le nom en Kanji peut se lire "Moténai", c'est à dire
    "celui qui ne plaît pas aux filles") est un lycéen tout ce qu'il y' a
    de moyen.
    Amoureux de la très belle et spontanée, mais un peu tête en l'air Moémi Hayakawa, il est dans une situation très inconfortable.


    Moémi. Rhâ lovely! Iori, du plus tardif "I's" de Katsura, n'en est qu'un piètre succédané.


    Moemi, cay le bien!

    Ayant accédé au statut officieux de confident de la plus belle fille de
    sa classe, il apprend de sa bouche et devant le principal intéressé
    qu'elle est amoureuse de son meilleur ami, Takashi Nimai.
    Problème: Takashi connaît les sentiments de Yota pour Moémi et répond
    très abruptement et maladroitement à la déclaration de Moemi en lui
    disant qu'elle ne l'intéresse pas. Takashi, garçon le plus en vue du
    lycée, est en effet très flegmatique et assez impénétrable, voire fermé
    aux sentiments d'autrui, malgré sa façade joviale.


    Takashi, alias "monsieur l'insensible"?

    Moemi le prend très mal et Yota n'arrive pas à débloquer la situation.
    Ressentant une grande tristesse avant tout pour elle, et sans penser à lui-même, il erre sans but dans les rues de sa ville.
    Yota a le coeur pur et c'est pour ça qu'il voit apparaitre devant ses yeux, comme par magie, le video-club Gokuraku ("Paradis").
    Y trouvant un vieil homme qui lui explique la mission de Gokuraku,
    consoler les personnes au coeur pur (selon sa définition, "ceux qui
    ressentent de la tristesse pour les autres avant de penser à la leur"),
    il va louer au jeune homme une K7 vidéo vantant les mérites d'une
    certaine Aï Amano.

    Yota passe la vidéo dans son magnétoscope défectueux, endommageant partiellement la vidéo au passage.
    La douce et compatissante jeune fille qui a été filmée semble lui parler
    directement et ressentir sa tristesse. Elle finit par sortir de
    l'écran!


    Takashi se demande où sont passés Moemi et Yota.

    Physiquement très belle (mais pas encore aux normes de Bal en matière de
    poitrine), Aï a pourtant radicalement changé de personnalité à cause du
    magnétoscope cassé de Yota: Elle a une personnalité très dynamique et
    taquine, à la limite du garçon manqué. Yota croît même avoir vu le
    volume de ses seins diminuer peu avant son réveil...


    Avant...


    Après!

    Commence alors une cohabitation parfois difficile avec Aï, dont la
    programmation le conduit à l'encourager à conquérir Moemi envers et
    contre tout.
    Aï a peut-être changé de personnalité, mais elle est toujours aussi fine connaisseuse des cœurs.


    Aï en fonction "avance rapide".

    Quand on lit ce résumé, on n'arrive pas, je crois, à y percevoir toute
    la finesse et la justesse des sentiments exprimés, avec autant de talent
    que dans le manga.
    Les réactions sont crédibles et les situations sentent vraiment le vécu.



    Bien avant les portables, le téléphone est déjà l'accessoire indispensable de toute bonne comédie romantique qui se respecte!



    Dans le même genre: vous vous souvenez de ces vieux modèles de
    languettes détachables qu'on trouvait sur les canettes de l'époque?


    L'anime, par sa durée réduite,se concentre sur les seuls 3 premiers
    des 15 volumes que compte la série d'origine et éclipse la majeure
    partie des nombreux personnages afin de suivre seulement les 4
    protagonistes décrits plus haut.

    Pour tout dire, elle va vraiment dans la direction que j'avais imaginée
    en lisant le premier volume, sans les nombreux rebondissements que
    connaissent les lecteurs du manga.


    Encore une dose de la belle Aï, craquante!


    Le terrifiant Aï supplex!

    La réalisation est superbe, notamment le chara design, qui adapte
    magnifiquement, en les simplifiant, les designs d'origine de Katsura.
    les couelurs très pastels, sont parfaites et donnent une ambiance très nostalgique à la série.
    Les décors sont quasi parfaits et dépeignent une très jolie ville sous nos yeux


    Moemi. Miam.

    Mention spéciale pour la musique, émaillée de très nombreuses chansons
    toutes plus jolies que les autres, joyeuses ou nostalgiques selon le
    moment.
    On ne pouvait rêver meilleure bande-son pour accompagner cette très belle histoire.

    Une très belle chanson à la fin du premier épisode
    http://www.youtube.com/watch?v=wkjJxLCCB2E&feature=related

    Les doubleurs ne déméritent pas, et pour cause! Yota a pour Seiyuu
    Takeshi Kusao, l'excellente voix de Parn dans Lodoss (méconnaissable) et
    Aï est ni plus ni moins que l'un des premiers rôles de la talentueuse
    Megumi Hayashibara (la divine voix de Rei et de la caractérielle Lina
    Inverse de Slayers, entre autres!)

    Jamais réedité en DVD en France, c'est un des plus cruels manques à ma collection!!!

    Remettez-vous aux K7 vidéo, vous n'en reviendrez pas!
    c'est un petit bijou d'émotion que nous avons là, riche en nostalgie.


    Koto, le mystérieux créateur des video girls...


    Pour finir, quelques images tirées des bonus très rigolos que l'on trouve à la fin de la moitié des OAV :


    Aï au Far west!



    Le terrible Aïosaurus!!!



    Aï directrice de l'animation du studio!

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 3:48