Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Highschool of the dead: Digital access works FTW!

    Partagez
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2614
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Highschool of the dead: Digital access works FTW!

    Message par Giromu le Mar 15 Nov - 16:00


    Esquive de zombie de lycéenne!


    Un op qui dépote!
    http://www.youtube.com/watch?v=X4uZ1yZTZWc

    La chanson (et souvent l'image de la photo) d'ed est différente à chaque épisode!o_O
    Forcément, du bon et du moins bon. Voici le premier ed
    http://www.youtube.com/watch?v=xGCMU_4eEO4&feature=related


    Elle est pas passée loin, celle-là!

    Vous savez comment j'ai eu l'idée de regarder la série? Un ami du boulot
    m'en a convaincu, en m'assurant que, non, ce n'est pas un gros nanar
    avec des zombies, des flingues, des gros seins et du fan service.

    Faut dire que j'étais pas très chaud à l'idée de m'enfiler un nouveau
    nanar, meme pour le fun, et que le peu que j'ai feuilleté de ce manga ne
    m'avait pas donné envie de voir cette série, malgré les superbes
    dessins de Daisuke Sato, du studio Digital access works, bien connu des
    lecteurs de ce forum pour ses superbes heroines et ses poitrines aux
    formes superbes et étonnantes.



    La sublime Busujima Saeko, de très loin le meilleur perso féminin de la série. Et en plus, quelle beauté.

    Eh oui! Rarement une série n'aura autant mérité d'être chroniquée dans
    les pages de Forum hentai, car c'est un peu le retour du fils prodigue.

    Highschool of the dead est un hommage évident aux films de Georges
    Romero et en reprend la trame: invasion surprise et massive de zombies à
    travers le monde, constitution d'un groupe de survivants et recherche
    d'un abri durable au milieu du chaos.


    Takagi Saya, la tsundere de service.

    Sauf que les auteurs de cette série y ajoutent les codes de la série animée se déroulant dans un lycée, façon eroge.
    C'est précisément le fan service engendré par la présence aux dessins de
    Sato et sa tendance aux héroines ultra sexy propres au contexte que je
    craignais, car je ne voulais pas me retrouver devant un anime purement
    prétexte, alla Queen's blade.

    Heureusement, le fan service est tellement délirant, comme la puissance
    démesurée des héros, véritables super-héros, que ça passe sans problème.


    Les deux héros masculins de la série: Vaut il mieux mourir à cause
    des zombis ou pour avoir épié les filles dans la salle de bain?


    Eh oui! On est pas dans un traitement purement réaliste du thème de
    l'invasion de zombies, façon Walking dead (excellentissime comic à lire
    absolument, si comme moi, vous adorez les films de Romero), mais on se
    retrouve avec un groupe de 5 "élus", comme dirait l'autre, dont les
    compétences martiales sont tout bonnement incroyables!


    Même aux USA, c'est l'éclate (de zombies!)

    Ainsi, l'une des protagonistes parvient à éviter une balle qui passe
    entre ses superbes seins alors que ceux-ci sont en mouvement!

    Dans le meme registre d'idée, on à la poitrine amortisseuse de recul de
    fusil d'assaut. Du grand n'importe quoi, à mourir de rire.


    Pour palier le recul d'un fusil d'assaut, rien ne vaut le bonnet E!

    Le scénar est simple, mais tellement bien mené que la série est vite
    très prenante: Un lycée est attaqué par des zombies sortis d'on ne sait
    où.


    Mais il est où ce lycée? Des filles pareilles, ça devrait le rendre
    célèbre, non? L'infirmière de l'école, balienne et très cruche.


    Très vite, l'anomalie est détectée par Takashi Komuro, héros ultra
    sympathique de cette série (c'est l'un des rares à avoir un code moral
    d'acier, ce qui est rare dans une série de zombies. J'aime beaucoup ce
    perso!). Il entreprend de sauver la fille dont il est amoureux, cette
    sale chieuse de Miyamoto Rei, ainsi que son meilleur ami, Hisashi Igo,
    qui sortent ensemble, à son grand dam.


    Miyamoto Rei, une chieuse de belle catégorie.

    Pendant ce temps, une autre sale chieuse, encore pire dans son genre,
    cette casse-b... de Takagi Saya, amie d'enfance de Komuro, s'échappe
    dans la panique générale en faisant la connaissance de Kohta Hirano
    (oui! Comme le mangaka créateur de Hellsing!!!), un otaque d'armes à
    feu.


    Kohta Hirano, à droite. Inspiré du vrai?

    Toujours au coeur de l'invasion, l'infirmière du lycée, la balienne
    Marikawa Shizuka, dont on se demande comment elle a eu son diplôme tant
    elle est ...mikuruesque (encore ce syndrôme: gros seins= personnage
    niais) est sauvée par un élève et par la chef du club de Kendo, Busujima
    Saeko.
    Saeko, ça c'est du perso. Kendoka inflexible et surdouée, elle a un code
    d'honneur très poussé et chevaleresque. Son personnage se paie même le
    luxe d'être l'un des plus creusés de la série, avec le héros. Même si
    elle y gagne au passage en noirceur, ce que j'ai trouvé dommage.


    Saeko en string et tablier, tu peux pas test.

    Cette petite équipe en devenir va finir par se regrouper pour s'échapper
    du lycée et découvrir ce que sont devenus leurs parents.
    En parlant de parents, vous verrez qu'un de ces couples (je ne spoilerai
    pas) a gravement la classe, entre un père ultra viril et classe et une
    mère qui renvoie la Saeko de City Hunter dans un couvent de bonnes
    soeurs...


    Mais baffez là, qu'on en finisse!

    Décrire plus avant le scénar, ce serait gâcher la surprise, donc je n'en ferai rien.
    Par contre, sachez que si c'est simple, ça tient particulièrement bien
    la route, notamment au niveau du rythme. Quelques invraisemblances que
    je vous laisse découvrir et surtout les erreurs classiques de ces
    personnages qui ont deja vu, pour certains, des films de zombies, mais
    ont tendance à faire pas mal les mêmes erreurs (relatives au bruit
    dégagé par les armes à feu et par les véhicules motorisés notamment.
    Encore des qui n'ont pas lu l'excellent Guide de survie en territoire
    zombie! Je signale au passage que j'ai fait un sans fautes à un test
    internet sur ce thème AVANT d'avoir lu ce livre. Donc en cas d'invasion
    de zombies, vous allez soit chez Bal, soit chez moi. )


    Kohta Hirano en mode otaque, ça fait peur!

    Les musiques sont très réussies et particulièrement dans le ton. Le
    design des persos est superbe (en même temps, avec du DAW...) et les
    personnages attachants, malgré leur clichéisme.
    Mention particulière au héros, véritable rempart moral au milieu de ce
    chaos. ça fait plaisir de voir un tel perso dans une série de zombies.
    C'est tellement rare.


    Saeko=Love

    Mention spéciale à ma petite chouchoute, la sérieuse et sublime Saeko, ainsi qu'à l'otaque, très sympathique.

    Les deux autres filles principales m'ont souvent fait hurler à la
    stupidité et à l'égoïsme. Franchement, elles méritent souvent des
    baffes.


    "Tout à fait mon petit Jean-Mimi, c'est une magnifique esquive contre
    croisée de balle par la championne toutes catégories Busujima Saeko,
    qui réussit ici à battre son record de l'année dernière!"



    Sinon, les personnages secondaires sont tres reussis, notamment le prof psychopathe aux talents cachés de gourou: [spoil on]Mais pourquoi n'interrompent ils pas son discours dans l'autobus???Bande débiles![/spoil off].


    Professeur et maître de secte à la fois, c'est possible!

    En résumé, une série très réussie qui ne souffre que des clichés qu'elle
    véhicule, et c'est bien dommage. Avec des persos plus aboutis, on
    aurait tenu un truc énorme.
    Le fan service éhonté, aussi, il ne faut pas être rétif, sinon vous allez hurler.

    Mais les héroines sont si belles!


    I'm getting wet (je mouille, dans le sens sexuel du terme), un des mèmes les plus populaires actuellement sur le net!

    En voici quelques exploitations made in 2chan:
    http://www.sankakucomplex.com/2010/09/07/im-getting-wet/



    Cette série de 12 épisodes appelle une suite. Mais bon, la fin peut se
    suffire à elle-même. Reste à voir si on aura une saison 2.
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2614
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Highschool of the dead: Digital access works FTW!

    Message par Giromu le Mer 13 Fév - 5:57

    Highschool of the dead saison 2 au printemps 2013!

    http://www.japanator.com/highschool-of-the-dead-returns-in-apocalyptic-fashion-27930.phtml
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2614
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Highschool of the dead: Digital access works FTW!

    Message par Giromu le Jeu 14 Fév - 5:59

    J'étais pas reveillé! En fait, c'est le manga qui reprend. Faudra attendre qu'il y'ait assez de matos pour la saison 2 du DA...

    Contenu sponsorisé

    Re: Highschool of the dead: Digital access works FTW!

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 3:38