Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Partagez
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Message par Ju le Mer 21 Sep - 22:32

    ... vous détesterez vraiment dans 20 ans !


    Passage à la Fnac pour aller chercher le tome 5 de l'intégrale de Monster -que j'ai oublié pour l'anecdote- et comme le veut la tradition je fais un passage rapide dans la partie romans du magasin pour voir les nouveautés. Tout d'abord c'est un double roman de Stephen King, Dome, qui attire mon attention mais je préfère attendre une version poche et je me détourne non sans difficulté de ce futur achat. Au moment de partir une couverture flashy dans un format particulier -assez carré que je n'aime pas- me tape dans la rétine (aie). Metro 2034. Le résumé fait de suite penser à une suite et pour cause, Metro 2033 est posé juste à coté. Plus gros, le tome 1 est cependant plus discret malgré un rouge tape à l'oeil et une couverture pas très sexy dans l'ensemble. Soit.

    C'est de la science-fiction russe post-apocalyptique par Dmitri Glukhovsky et j'ai décidé de laisser sa chance à l'auteur, le genre post-apo étant intéressant car souvent imagé et donc fertile niveau imagination. De plus, ayant un peu marre de Pierre Bordage, le Mister Post-Apo made in France qui a du mal à se renouveler j'étais contente de gouter à du neuf.
    L'histoire: On ne sait trop comment ni pourquoi (encore qu'on le devine, l'homme étant ce qu'il est), l'Etre Humain a poussé sur le gros bouton rouge. Résultat des courses, l'extérieur est juste invivable. Les radiations tueraient n'importe quelle personne restant trop longtemps à la surface si les betes (?) mutantes ne l'étripe pas avant. Pour autant que l'on sache il ne reste des survivants que dans le gigantesque métro moscovite et du moins on entendra parler que d'eux...

    Nous sommes donc en 2033, une vingtaine d'années après le Grand Ménage, et les humains vivent comme des taupes dans le métro désaffecté. Bien entendu les rames ne circulent plus. Là où il fallait moins d'une heure pour traverser le réseau moscovite de nos jours, il faut désormais des jours voir des semaines à pied à condition d'etre armé, d'avoir des compagnons de route, de savoir ce qu'on fait... et d'avoir de la chance. Car l'etre humain a reproduit une société pour le moins réelle et donc plutot conflictuelle... Cocos, néo-nazis, intelligencia, indépendantistes,... Chaque secteur du métro appartient à une faction et il n'est pas rare qu'elle soit en guerre avec les voisines. Sans compter les mutants et autres phénomènes inexpliqués qui hantent les longs tunnels éclairés à la simple lueur des lampes de poche.

    D'ailleurs la monnaie n'est ni plus ni moins que les précieuses balles de Kalashnikov. Ca donne une idée du niveau assurance-sociale-mutuelle dans le coin...

    On suit le trajet plus ou moins initiatique d'Artyom a qui Hunter (nettoyeur un peu comme Léon mais version bestiaux) a confié une mission. "Si je suis pas de retour demain, va prévenir Trucmuche à la station Machin." Parlons-en des stations. L'auteur s'est bien entendu reposé sur le réseau réel et il est grand. Le livre est dès lors fourni (ouf) avec une carte intégrée intelligemment dans la couverture pour suivre les péripéties du jeune héros. Un peu pénible au début de s'y retrouver avec les noms russes... et puis on s'y fait, on mémorise, on retient le schéma général et les lieux.

    Pour les moscovites (les vrais, pas ceux du livre) ça doit etre le pied ce bouquin. J'aimerais vraiment voir la meme chose avec le réseau que je connais pour l'emprunter tous les jours. L'expérience doit juste etre beaucoup plus puissante. En tant qu'étrangère l'impact est moins fort et le livre bon sans plus. C'est subjectif mais je lui trouve des longueurs régulièrement et un manque de contenu surtout. Le monde est bien retranscrit, ça se lit très facilement (pas de la grande littérature ni de phrase compliquées si vous voyez ce que je veux dire) mais je trouve que l'auteur fait des promesses qu'il ne tient pas. Ca s'ouvre de manière intriguante sur une histoire de menace mutante et tout du long le danger n'est qu'humain ou presque. En tout cas j'en suis à un bon 3/4 du premier tome et les soucis riment avec Néo-nazis et autres joyeusetés hormis durant un certain passage.

    J'ai envie de dire dommage. La condition humaine (pourrave) est bien détaillée, on sent que c'est la galère de vivre à la lueur de l'éclairage de secours rouge sans jamais sortir et en mangeant du porc et des champignons à tous les repas sans compter les gars d'en face qui débarquent arme au poing pour piquer votre station où vous dormez dans une tente. Mais il aurait peut-etre du se contenter de ça. Ou alors il y allait franco sur les rats géants et autres animaleries burlesques. Mais le mélange 7/10 humains 3/10 bestioles et phénomènes étranges ça prend pas trop je trouve. Y a un manque qui s'installe du coup. On attend de voir quelque chose de spécial venir, on attend, on attend et puis on se rend compte que, tiens, on a passé la moitié du livre.

    Donc, pas mauvais. Mais avec des faiblesses qui font que ce n'est pas un page turner et qu'il n'est pas trop difficile de le poser jusqu'au lendemain. J'attends de voir la révélation finale -s'il y en a une- pour ajouter une note positive ou pour pleurer le soufflé qui retombe... et le prix des bouquins qui surfe sur la mode des mini-voitures qui ont tout des grandes. Surtout le prix.
    avatar
    Baxter
    Sumimaniac

    Messages : 777
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Message par Baxter le Mer 21 Sep - 22:55

    Y a un jeu video qui en a été tiré de ce bouquin (auquel je n'ai jamais joué).
    http://www.dailymotion.com/video/xclhdl_metro-2033-trailer-de-lancement_videogames

    Le synopsis du livre avait quand même l'air d'être assez sympa. Dommage si ça ne monte jamais vraiment. Mais le fait que les monstres apparaissent si peu, c'est pas fait pour accentuer la tension quand ils pointent le bout de leurs museaux ?
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2611
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Message par Giromu le Mer 21 Sep - 23:36

    Jean-Pierre Andrevon est un fabuleux auteur français qui a fait beaucoup d'apocalypses et de post apo, avec à chaque fois des traitements très originaux. Et en plus, il écrit méga bien.

    Marrant que t'aies oubliés tes bouquins, moi j'ai acheté et oublié mes comics aujourd'hui. L'effet papillon, sûrement.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Message par Ju le Jeu 22 Sep - 18:38

    Andevron je ne connais pas bien, je verrai ça Smile

    Bax: Maintenant que tu le dis j'ai effectivement vu des images de ce jeu. Ce dernier a l'air beaucoup plus orienté monstres & co. Et le peu d'apparition de ces derniers dans le livre ne fait pas du tout monter la tension, ça fait limite hors-sujet. Comme je disais c'est pas mauvais mais y a des longueurs et ça se répète un peu: Nouvelle station, nouveau problème, nouveau deus ex machina, nouveau compagnon, nouvelle station, nouveau problème... C'est pas aussi schématique que ça mais ça ne me restera pas en tête comme de la post-apo en or malgré un sujet en or, lui.

    Ceci dit, pour les gens empruntant le réseau moscovite régulièrement ça doit être du fun en barre. Pour nous l'expérience est un peu biaisée sans que ce soit la faute de l'auteur.
    avatar
    Moira
    Citoyen

    Féminin Taureau Messages : 484
    Date d'inscription : 11/07/2011
    Age : 32

    Re: Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Message par Moira le Jeu 22 Sep - 18:49

    (Hors sujet, un peu, mais un jeu en ligne post-apo que je vénère un peu malgré ses très très très nombreux défauts (à commencer par le webmestre) : www.fract.org )


    edit Ju: Adresse corrigée Wink
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Message par Ju le Lun 26 Sep - 18:59

    Fini le premier tiers du second tome. Beaucoup beaucoup plus orienté monstres/phénomènes que le premier livre. C'est l'exact opposé !
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Message par Ju le Dim 2 Oct - 14:21

    Et voilà. Second tome terminé. Je l'ai préféré au premier. L'écriture est plus fluide et il y a plus de suspens que dans la première histoire qui s'apparente grosso modo à un road movie. Ici il y a un objectif et une course contre la montre. Par contre, autant les bestioles sont mises à l'honneur dans le premier tiers comme je le disais ci-dessus, autant elles disparaissent par la suite pour ne laisser place qu'à une aventure 100% humaine. C'est vraiment particulier ce mélange ... qui mélange pas !

    L'histoire se déroule un an après les évènements du premier livre et les références à ce dernier sont parfaites (rares et gratuites) ! Les personnages sont différents mais on est pas à l'abri de rencontrer une connaissance, comme ça, au détour d'un tunnel.

    Un bon petit livre post-apo dans le métro donc. S'il continue de se bonifier je veux bien lire son troisième livre pour peu qu'il soit à l'ordre du jour.

    Contenu sponsorisé

    Re: Vous n'aimez pas prendre le métro maintenant...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 5:28