Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    [Série] 2.0 Higurashi no naku koro ni: Horreur émouvante...

    Partagez
    avatar
    Giromu
    Captain America

    Messages : 2616
    Date d'inscription : 10/07/2011

    [Série] 2.0 Higurashi no naku koro ni: Horreur émouvante...

    Message par Giromu le Sam 6 Aoû - 11:25

    EDIT: A ce sujet que beaucoup ont déjà lu, j'ajoute un topo sur la toute nouvelle série d'OAV qui vient de commencer sortir le mois dernier! Eh oui, Oyashiro~sama ne nous a pas oubliés et nous sommes gâtés avec cette nouvelle sortie totalement inattendue!


    Autant vous le dire tout de suite: je n'ai jamais été autant ennuyé pour faire une chronique que pour celle-ci.
    Mais alors vraiment: je dois dire pourquoi c'est flippant et super
    (saison 1), amusant, émouvant et chef d'oeuvresque (saison 2), étonnant
    et réussi (saison 3/OAV)...


    La très vivante et tsun-tsun Satoko est en fait une enfant violemment battue par ses tuteurs: des scènes souvent insoutenables.

    Et le pire c'est que je ne dois pas dévoiler le scénario car tout son
    intérêt tient aux multiples surprises et à la recherche de la
    passionnante vérité qu'il abrite.
    Cette fois-ci, je vous demande de me faire confiance et de foncer sur cette superbe série presque les yeux fermés...

    Rena est flippante par moments...

    Commençons par le commencement: un visual novel amateur fort réussi qui
    s'est vendu comme des petits pains au japon et a crée un formidable
    bouche à oreille.
    Et il y'a de quoi!


    L'envers du décor: mais est ce vraiment la réalité?


    Patchi patchi patchi nano desu!

    Higurashi no naku koro ni (fréquemment abrégé en "Higurashi", et on
    comprend aisément pourquoi) veut dire "quand les cigales pleurent" en
    japonais.
    Enfin en vrai c'est pas des cigales, mais une variété particulière au Japon. Passons.

    La série animée se décompose ainsi:

    -"Higurashi no naku koro ni" compte 26 épisodes et est licenciée dans
    une fort réussie édition par le petit éditeur français Anima sous le
    titre "Hinamizawa, le village maudit".

    Cet article aussi est maudit: Au moment précis où j'allais le poster, ma
    livebox a fait des siennes et le reseau est devenu ridiculement
    instable. Il a fallu redémarrer cette saleté et j'ai failli perdre cet
    article alors que j'avais fait gaffe à le sauvegarder à plusieurs
    reprises tout du long de sa rédaction.

    Une edition collector tres sympa et pas trop chère est maintenant dispo. Achetez! Achetez!

    Op, superbe et oppressant
    http://www.youtube.com/watch?v=3hHKmiRwyBU

    Ed, réussi! On le voit peu tant on enchaîne les épisodes
    http://www.youtube.com/watch?v=FGD_idMUnso

    La partie la plus angoissante, la plus gore, la plus horrible, la plus désespérée.
    On pense à certaines séquences dont la goritude est semblable, voire pire que celle de Elfen Lied.


    Le club de jeu au grand complet s'eclate au festival annuel du village!

    On nous épargne peut de choses: torture psychologique, physique, folie
    furieuse voire berserk, paranoia...tout ça avec une ambiance souvent bon
    enfant qui vire à la tragédie.
    C'est éprouvant, angoissant et ça laisse souvent un sale goût dans la bouche...

    De nombreux évènements, parfois anodins, sont repris et vus par les yeux
    de différents protagonistes, parfois d'une manière complètement
    différente.
    on se dit "ouais, un anime harem de plus avec des personnages attachants
    et des situations horrifiques qui donnent une touche d'originalité".

    Après, on se dit "le héros est cliché et habillé comme un sac, et puis la réal a vieilli."

    Et après on se dit au bout du 4ème épisode: "QUOIIII???? Je VEUX voir la suite, c'est quoi ce bordel?"

    Et rebelotte au bout de 4 ou 5 épisodes plus tard, on se dit "mais c'est
    énorme! où veulent ils en venir? C'est le tour de quel personnage?
    C'est quoi le secret?"

    Et là, c'est foutu, on enchaîne les épisodes sans même le voir.



    Ooishi est un commissaire de police aux goûts vestimentaires
    particuliers, au sens du devoir puissant et au cynisme jouissif. Un tres
    bon personnage.


    Après on arrive à :

    -"Higurashi no naku koro ni special: nekogaroshi hen" (1 épisode special
    DVD). Réussi, il creuse le mystère et est assez flippant.

    -"Higurashi no naku koro ni kai", qui compte 24 épisodes.

    Non licenciée à ce jour comme tous les séries qui la suivent, on y rentre vraiment dans le vif du sujet.

    Op, très réussi, bien qu'un peu statique au début
    http://www.youtube.com/watch?v=Kk3Nmu8Kq6Y&feature=related

    Ed, superbe! la chanson est magnifique.
    http://www.youtube.com/watch?v=-u1088pVo-o&feature=related

    Si la première saison était un cauchemar éveillé, la seconde est le versant lumineux. Et quel versant!
    La grande classe!

    Absolument TOUS les nombreux secrets et ce qui pouvait parfois passer
    pour des incohérences ou du WTF trouvent leur solution ici.
    Tout est lentement et savamment dévoilé, et quelles révélations!
    Les personnages et l'ambiance sont encore plus attachants, réussis et
    humains, la réalisation est superbe et de nombreux moments de bravoure
    et de moments grandioses émaillent cette superbe saison.
    J'ai franchement adoré: c'est une pure merveille, une des meilleures séries que j'ai vues, pas moins!


    Rena est VRAIMENT flippante, par moments!


    La preuve!

    Une vraie tuerie, qui compense les moments éprouvants qu'on a subis durant la première saison.
    Et les persos prennent une dimension parfois sublime, particulièrement l'antagoniste (non, je ne parlerai pas!)

    Mention speciale à la superbe petite loli Rika, un personnage marquant,
    fascinant et émouvant dans cette saison. Et une FDMV de mon harem. trop
    tard, Ame!


    Miii! la craquante Rika donne sa pleine mesure dans la saison 2... Un GRAND personnage.

    -Higurashi no naku koro ni rei (5 OAV) sert d'épilogue.

    Op, sympa
    http://www.youtube.com/watch?v=6WmQG4XCjyU&feature=related

    Ed, joli
    http://www.youtube.com/watch?v=eNZKRyV3is4

    La première OAV est un épisode "piscine:fan service" délirant et
    loufoque, les 3 suivants servent superbement d'epilogue dramatique à la
    saison 2 et le dernier est plutôt comique et sympathique.

    De bonne tenue, en tout cas.



    Bon, c'est bien gentil tes commentaires, mais tu va rien lâcher? ça parle de quoi?

    Ah ben, je veux bien dire la trame, mais c'est pas comme si ça allait vous epoustoufler par l'originalité.

    Nous sommes en 1983 (tiens l'année de naissance du frérot!).
    Mahebara Keiichi emmenage dans un bourg de 2000 habitants, Hinamizawa.
    Perso, ça me parait bien peuplé pour un village, comme le titre choisi
    pour l'edition française, "Hinamizawa, le village maudit".
    C'est une petite ville assez moderne, encerclée par les champs, et qui
    est soumise à l'influence de 3 grandes familles qui fédèrent les
    habitants, notamment contre les menaces de l'extérieur.

    Keiichi est un personnage assez classique mais sympathique.
    il rejoint vite un groupe de 4 sympathiques et charmantes filles d'âges
    différents (sa classe étant une classe unique qui rassemble tous les
    niveaux et tous les âges) au sein d'un groupe de jeux.


    Est il psychologiquement instable ou perçoit il mieux que d'autres la vérité?
    Un projet de barrage décidé par le gouvernement a échoué voilà quelques
    années lors de "la guerre du barrage" qui a vu les habitants emmenés
    notamment par la plus grande des 3 familles, les tres riches Sonozaki,
    s'opposer violemment aux forces de l'ordre.

    Or, Keiichi découvre bien vite qu'il y'a eu un meurtre perpétré à l'époque et qu'on a jamais retrouvé les meurtriers...

    Se pourrait il qu'il les côtoie de façon journalière?



    Voilà! ça vous donne pas forcément envie de voir la série tant c'est classique, hein!
    Et bien vous avez tort!!!
    Le classicisme apparent du synopsis est l'arbre qui cache la forêt.

    J'ai parlé de la musique? Discrète et angoissante dans la première
    saison, elle est omniprésente et crée une ambiance incroyable dans la
    seconde.
    C'est de qui? Oooooooh! quelle surprise!!!
    C'est de Kenji Kawai le dieu, deja responsable de celles de Fate/stay night et des films de Ghost in the shell!


    La belle et "garçonne" Mion avant (saison 1)



    Et après (saison 2). ça va mieux avec la saison 2, hein?

    La série est aussi célèbre pour avoir lancé la mode des déformations
    faciales outrées, reprises plus tard dans de nombreuses séries dont Code
    Geass, pour exprimer la folie animant les personnages.

    Je montre rien là non plus, histoire de rien spoiler.

    Le contraste scènes drôles et mignonnes/glauques et sordides donne tout
    son cachet à cette série superbe, qui est avant tout une subtile
    définition de la vie en communautés, avec ses travers (esprit de
    clocher, rivalités, méfiance envers les "étrangers", dans la saison 1)
    et ses forces (vivacité et énergie de l'action de groupe, éloge de
    l'amitié, de la gentillesse et de l'entraide, dans la saison 2).

    Franchement, vous devriez déjà foncer regarder cette série!
    Dans le cas contraire, vous louperez rien moins qu'un petit chef
    d'oeuvre: la deuxième saison, que je me retiens de détailler pour vous
    laisser la surprise.

    Foncez qu'on vous dit!!!

    Ni pah!!! Trop meugnonne!


    Giromu fond d'un excès de moe.o_O


    EDIT: Higurashi no naku koro ni Kira, les 4 OAV de 2011!

    Nouvel op tout meugnon
    http://www.youtube.com/watch?v=EHf0uRHNJaE

    Nouvel ed sympa comme tout
    http://www.youtube.com/watch?v=TNeHCpg7O7k&feature=related


    Les frères spirituels de Keichi écoutent le dernier délire de notre héros!

    Keichi est encore victime d'un jeu à pénalité, comme ceux qu'il perd régulièrement contre les 4 filles du club de jeux du village maudit. Alors qu'il demande à Dieu et Bouddha de l'aider à vaincre les filles (il en a marre d'être toujours déguisé par elles en vêtements féminins), apparaissent le docteur du village, le photographe en vacances et le flic qui méne l'enquête sur les meurtres. Ils lui expliquent qu'ils sont ses frères spirituels et qu'il sont là pour l'aider à imaginer des gages pour elles, de plus en plus sexy.


    Reina doit nourrir Keichi...

    Kei~chan est franchement heureux jusqu'à ce qu'il se réveille et soit victime de la vengeance des filles, qui ont compris qu'il fantasmait. ce n'était qu'un rêve! Il se réveille assommé par elles à l'infirmerie et croit comprendre qu'il serait victime d'une grave maladie mortelle...Mais est ce encore un rêve?


    Nettoyage des fenêtres par Rika. Nippa!

    Vous l'aurez compris, cette première OAV assez fan service est burlesque et franchement drôle. Keichi en prend pour son grade et les plans fan service over the top, inédits dans la série (sauf très légèrement dans une OAV piscine) se succèdent à grand renfort de WTF.


    Nyotaimori pour Mion et sa jumelle Shion...

    Keichi sortira il de son rêve? Les filles finiront elles par perdre? Vous le saurez après avoir vu cetet OAV qui ne vous fera plus voir l'acte de nourrir quelqu'un de la même façon... Une OAV qui vient à point nommé pour le 10ème anniversaire du jeu) pour parodier cette grande série. C'est divertissant, drôle et proche de la première série de 4 OAV, Higurashi no naku koro ni rei (lire plus haut). Cette nouvelle série d'OAV en comptera 4 aussi.

    Foncez voir l'intégrale de Higurashi ni naku koro ni et ses suites, on frôle le summum de la bonne horreur en anime!


    Le manga en 4 cases des 4 gaijin, un mème internet célèbre!

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 3:48