Pop-culture, sujets en vrac et tiramisus


    [Film]Le roi des ronces

    Partagez
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    [Film]Le roi des ronces

    Message par Ju le Lun 1 Aoû - 16:54

    Bon ben fiche dégueulasse, désolée. Pas le courage de la refaire une troisième fois après un plantage du pc (alors que d'habitude il récupère le boulot) et une fermeture accidentelle de Word.
    /me regarde derrière elle.

    ET JE RALE SI JE VEUX D'ABORD !

    Soit. Copie de mon premier jet qui est une prise de note de mes premières impressions et des recherches faites pour la fiche:

    ***

    Le roi des ronces (alias The King of Thorn alias Ibara no O)

    Manga (2003-2009) :
    6 tomes en jap –fini-

    6 tomes en fr –fini-

    6 tomes sur 8 en fr édition couleur

    Anime (2009) / Durée : 2h00
    Réalisation : Kazuyoshi Katayama
    Auteurs & scénaristes : Kazuyoshi Katayama, Akiko Yajima (auteur) et Hiroshi Yamaguchi
    avec : Sendai Eri , Kana Hanazawa , Toshiyuki Morikawa , Sayaka Oohara et Akiko Yajima

    Genre : fantastique / Horreur

    Le pitch (dans ta potche) :

    2012.
    Un virus nommé Medusa frappe l’humanité de plein fouet et de fort bien
    peu belle manière (cette phrase est bizarre n’est-ce pas ?). Le temps
    d’incubation varie entre 30 et 60 jours sans dommage particulier mais
    une fois le stade critique atteint il suffit d’une douzaine d’heure pour
    transformer tout l’organisme en une sorte de calcaire friable. Taux de
    mortalité : 100%
    Les choses ne s’annoncent pas joyeuses jusqu’à
    ce qu’un consortium lève un coin de ciel gris. Ils annoncent au monde
    qu’ils ont mis au point le sommeil cryogénique, de quoi mettre en stase
    les humains jusqu’à ce qu’un remède soit trouvé. Bien sûr ce n’est pas
    développé à l’échelle mondiale et ils n’ont que 160 places disponibles
    dans leur centre médical intégré dans un château en écosse. Une fois le
    tirage fait, les heureux élus se présentent et sont très vite pris en
    charge pour leur longue sieste. Mais les choses ne se passent pas tout à
    fait comme prévu et à leur réveil l’endroit est envahi d’immenses
    ronces acérées et autres prédateurs dangereux.


    J’ignorais
    l’existence du manga que j’ai découvert en cherchant des infos sur ce
    film d’animation vu hier soir, je ne parlerai donc que de ce dernier.
    Et je commencerai par dire qu’il est d’assez bonne facture technique.
    Il est bien fichu graphiquement et ne pêche que par quelques (très)
    rares images précalculéchépakoi chères à D3.
    Au niveau
    scénaristique chacun y verra ce qu’il veut bien voir. Dans l’ensemble
    j’ai bien aimé mais ça ne va pas chercher très loin. On pourrait même
    reprocher –gentiment- une complexification un brin capilotractée d’une
    situation finalement simpliste afin de faire durer le suspens au long
    des 2h que compte le film. Deux heures bien rythmées d’ailleurs ! On
    est très vite dans le bain et il n’y a guère de temps mort. Bon point.

    Les
    différents éléments du film devraient vous faire penser à diverses
    sources d’inspiration selon votre feeling personnel. Le conte de la
    Belle au bois dormant tout d’abord (mais ça c’est explicite dans le
    film) puis, pêle-mêle, le closure virus d’Eden, le centre technologique
    en sous-sol géré par I.A du premier film Resident Evil et tous les films
    SF/Horreur où un groupe de survivants se déplace dans un endroit
    hostile tel que Cube ou Alien.
    On compte quelques scènes gores
    gentillettes (rien contre quoi le club Dorothée ne nous a pas vaccinés)
    et le côté conte/SF est pour moi prédominant sur l’horreur justifiée
    uniquement par quelques morts.
    Les personnages ne sont pas les
    plus intéressants qui soit mais ont le mérite d’être variés : Une jeune
    infirmière (tout à fait à mon goût :3), un prisonnier, un flic, un
    enfant, un vieux riche… Bref, le groupe de survivants est éclectique et
    fait plus penser aux films comme Poséidon et autres catastrophes
    naturelles au choix rasant les US qui jouent souvent sur la
    complémentarité des personnages. Ou a la trilogie Cube, encore, avec
    ses groupes de cobayes se demandant ce qu’il peut bien se passer et où
    est la sortie.

    Une bonne surprise dans l’ensemble pour
    ce film qui aurait gagné, d’après moi, à être amputé de vingt minutes en
    se passant d’effets flash-back au montage douteux (répétition de scène)
    pour aller directement à l’essentiel. J’allais dire qu’il s’agit d’un
    passe-temps relativement brain off mais, même si le twist final est des
    plus aisé à deviner rapidement (en partie du moins), le film s’évertue
    tout de même à vous égarer sur l’une ou l’autre fausse piste grâce à un
    contexte interprétable différemment selon les survivants. Appréciable.

    ***
    Une bande annonce tout de même, qui vaut ce qu'elle vaut: http://www.dailymotion.com/video/xc6akv_le-roi-des-ronces-second-trailer_shortfilms
    J'ai même la flemme de réupper tous mes screens, il faudra vous contenter de la B.A. :/ Conseil en passant: Ne faîtes pas de recherche sur google (pléonasme ?), Kaze sont tellement des champions que la cover de la version VF spoile tout le film. Yeppie.

    /me défonce le bouton de la souris en cliquant sur [envoyer]

    avatar
    Détrôa
    Ninja bouboule

    Masculin Sagittaire Messages : 474
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33
    Localisation : quelque part dans un monde avec un gouvernement mais toujours sans justice

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par Détrôa le Lun 1 Aoû - 17:57

    Il est dans ma pile de truc à regarder depuis quelques semaines et tu viens de le faire monter de quelques places niveau priorité, je ne savais pas du tout qu'il y avait un manga par contre, faudra que je creuse si le film me plaît.
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par Ju le Lun 1 Aoû - 18:35

    Oui, version noir et blanc terminée en 6 tomes et version couleurs actuellement à 6 tomes sur 8 Wink
    Enfin je crois et je refuse de vérifier sur le net. Trop peur qu'une météorite achève cette journée plutôt mauvaise.
    avatar
    Keitaro
    Maraudeur

    Masculin Messages : 181
    Date d'inscription : 19/07/2011

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par Keitaro le Lun 1 Aoû - 20:09

    J'aime les fiches en alexandrin bancals. Est-ce que le roi des ronces mange des mûres ?
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par Ju le Lun 1 Aoû - 20:11

    C'était pour parachever l'esprit nihiliste qui m'occupait quand j'ai enfin pu poster ... ce truc.
    avatar
    ADN san
    Citoyen

    Messages : 486
    Date d'inscription : 10/07/2011

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par ADN san le Lun 1 Aoû - 21:02

    Ayant vu une version sous titrée avec les pieds (les gens, traduire un film ou une série ça se fait pas comme ça au débotté parce que vous avez eu 12 au dernier contrôle d'anglais, faut aussi maîtriser le français !) j'ai pas tout saisi de la fin qui m'a semblé un peu brouillone.

    Le sais-tu, ami subber (et en l'occurence, ami Drama's Drug Subber) ? traducteur, c'est un métier. Si, si. Un métier difficile. Cinq années d'études, pas facile d'y entrer, tout ça. ESIT. ISIT. Je te laisse googler. Dans ces écoles de traductions, pour y entrer, il faut avant tout parler un français correct. C'est un premier préalable. Confondre l'infinitif, l'impératif, le participe passé et la seconde personne du pluriel, ce n'est pas maitriser la langue. C'est juste être un imbécile de kikoolol de merde a peine capable d'écrire son nom sans se tromper. N'étant ni un parangon de l'orthographe, ni un grammar nazi, il en faut beaucoup pour que ça me choque. Dans Rookies, ça me choque à peu près à chaque phrase. Et pourtant ce n'est pas du fastsub (au passage : c'est pas une excuse).
    Secundo : il faut aussi maîtriser la langue d'arrivée. En l'occurrence, l'anglais (ah ces ricains, s'ils étaient pas là, on serait tous en germanie à parler de je ne sais quoi à je ne sais qui, mais en tout cas pas de fansub à un weeaboo). L'anglais est une langue relativement facile. Mais faut pas abuser. Voilà Trad n'est pas encore assez fort pour traduire un texte tel quel. Traduire "game" par "jeu" quand ça veut dire "match" dénote une connaissance de l'anglais trop fragmentaire pour ne pas m'inspirer un sentiment de gêne à l'idée qu'un gars/une fille se soit dit "tiens lol je métrise tro bi1 l'anglée MDR je vais devenire un fansubber XD".


    Zali Falcam

    Le manga est excellent, les premiers volumes laissant penser à un survival-horror a la resident evil (le labo sous-terrain avec des plantes carnivores). Mais j'ai jamais pu lire la fin.



    Dernière édition par ADN san le Mar 2 Aoû - 5:29, édité 1 fois
    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par Ju le Lun 1 Aoû - 21:41

    La fin part un peu en live façon trip nippon mais c'est du vent pour cacher un twist assez simple. Ne lisez pas le spoiler qui révèle tout tant que vous ne l'avez pas vu Wink

    Spoiler:
    La jumelle avec les lunettes n'intègre en réalité jamais son sarcophage cryogénique. Elle meurt en tombant de la falaise après la conférence alors qu'elle se "dispute" avec sa soeur. Cette dernière fait alors une crise qui permet aux membres du consortium de savoir (comment ?) qu'elle est un sujet test parfait pour remplacer la jeune fille blonde décédée. Celle capable de rendre réel son imaginaire. Elle est donc emmenée dans le centre parallèlement à l'installation dans les cryo-sarcophages des 158 autres élus (160 moins la jumelle décédée et la femme qui atteint le stade critique de la maladie durant la conférence).

    Une fois les gens endormis il suffit de 48h à la jumelle sans lunette pour recréer une soeur à partir de son imagination. C'est là que tout part en sucette. J'imagine que les ronces viennent de l'obsession de l'infirmière pour l'histoire de la Belle au bois dormant et les monstres de l'imagination nourrie aux jeux video de l'enfant qui les reconnait tous.

    A la fin, il n'y a pas de raison que la jumelle nouvellement créée disparaisse. Tout comme le monstre chassé dans le village où s'est écrasée la météorite avec le virus évolutif, elle est devenue bien réelle.
    avatar
    Détrôa
    Ninja bouboule

    Masculin Sagittaire Messages : 474
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 33
    Localisation : quelque part dans un monde avec un gouvernement mais toujours sans justice

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par Détrôa le Dim 19 Fév - 18:50

    Je l'ai enfin regardé.

    Pas convaincu du tout. La mise en place est longuette (quand j'ai vu apparaître le titre, je me suis dit "ah ouais, on en est que là"), c'est pas super joli, les personnages ont tout le charisme, le style et la profondeur d'un quelconque anime générique paraissant chaque année et l'histoire, et par extension le genre, semblent tenter de prendre toutes les directions possibles, sans éviter les clichés, pour combler les attentes du spectateur qui au final se retrouve devant un medley de trucs moyens et pas finis.

    Après la scène du réveil, je m'attendais à un survival horror lorgnant du côté de Pandorum, au final j'aurais préféré que ce soit ça mais ce ne fut pas le cas.

    J'ai du mal à comprendre comment le manga a pu être adapté en film au fait: pour peu que l'histoire soit bien retranscrite, son évolution aurait été plus compatible avec un format série il me semble... Et le budget aussi visiblement.

    avatar
    Ju
    Production I.G.

    Féminin Balance Messages : 2321
    Date d'inscription : 10/07/2011
    Age : 34
    Localisation : Plus à gauche, plus haut, plus bas. Voilà.

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par Ju le Dim 19 Fév - 20:28

    Bah comme je disais ça sent le film à rallonge où on complexifie bêtement le scénario pour faire durer. Son point positif: On peut pas dire qu'il y ai des temps mort !

    Contenu sponsorisé

    Re: [Film]Le roi des ronces

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil - 6:52